Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my June

Cas contact isolé / L’exploration nasale expérimentée / La semaine finalement savourée / Une invitation au voyage appréciée / La terrasse de Bibo Vino et un « avec plaisir » qui manquait / Contorsions agaçantes / L’art de la pâmoison masculine / Un concert en perspective avec les copines /  Braver la météo pour un midi avec deux meufs adorées / Ce que rien ne justifie. Jamais. / Le petit Birdy qui prend son envol et qui expose ses plumes / Risotto divin et débat vain / Des albums au kilo à distribuer aux éloignées… / Discuter, échanger, avancer / Me trouver pour la première fois dans une conversation de cette teneur-là / Retrouver La Halle Freyssinet pour un RDV BD reporté / Emmener la Dom au milieu des bulles / L’expo Libres ? particulièrement appréciée / Rencontrer Aude Mermilliod qui définitivement me plaît. / Rencontrer A. / Retrouver Mélanie et bavarder / Rattraper un peu les mois et les rendez-vous promis-ratés / Des roteuses estampillées Gaston! / Une gaufre liégeoise qui fait ma journée / Quelques verres avant de s’échapper / Une soirée pâte-carbo dans le petit appartement. / Ce dimanche un poil plus tristounet / Piège à filles rieur / Ateliers poétiques et poètes en herbe / RDV au café / Grandiose The Father / Un week-end avec mes amours / La maison des moutons / Feuilleter le guide France de Zoé / Ce petit clan de femmes / Azul ou l’appel de Lisbonne / L’insoutenable liquidité de l’être / Tout le monde se connaît un peu, puis tout le monde s’oublie au milieu, d’une vie sans histoire et sans feu / Retourner nager / Un bus rempli de trolls pour une escapade verte / Ces merveilles du jardin pas si secret / Le premier pique-nique de l’année / Goûter, sentir, toucher, écouter, regarder / Un guide passionnant car passionné / Le thé aux coquelicots /  Carpaccio, Dame Blanche & Bulles rosées / De l’inutilité d’un avis demandé / Le come back de la 12e roue. / Être finalement convoquée pour les corrections du DNB / Les dernières semaines marathon dont on préfèrerait se passer / Que tes airs recouvrent d’eau, le désert de mes deux yeux, que tout indiffère, au mieux / Les heures décomptées / Vie alternée / Warren et Benjamin la scène de Tati / RDV avec Abélard ♥ / Et toujours, s’échapper. / La petite soirée au goût de Japon chez David et Soizic. / Ce week-end parisien si attendu / La connasse du train / L’appartement de l’inconnu voyageur / Des similitudes littéraires qui invitent à se sentir chez soi / Pluie orageuse / Croiser ces improbables sosies / Un programme bousculé mais une capacité à rebondir de manière joliment improvisée / Wine & Guiness / Discussions tardives et couvre-feu / La bouteille emportée pour poursuivre la soirée / Chérir ces instants-là. / Ce hasard qui nous fait découvrir une librairie jolie / Marion Fayolle et Monsieur Toussaint Louverture / Le livre de celle qui va venir titiller mes envies d’ailleurs étrangers. / La traversée du si joli Marais / Ces parenthèses parisiennes toujours trop courtes / Découvrir Atget grâce au Tatoué / Un soir avec Hélène et Damien / Nuit courte / Cette trop petite vie. / Chez Mémé avec une partie de la Dream Team de B / Rire beaucoup / Les petites terrasses retrouvées / Fabuleuse George / Mais toujours, flotter / Obsession Clara Luciani. / Ce titre qui tombe à pic / 2e phase de l’implantation de ma puce 5G / Une de mes invitées préférées dans l’appartement au vieux plancher / A voté / On croit qu’elle flanche mais elle s’en sort / Les petits muffins pour les copines / Semer les graines de rentrée / Disponibilités dépareillées / Une semaine avec Jules Verne / Aller voir de quoi ce DNB de français sera fait / Et hop, le petit sujet de 4e post-année partiellement confinée. La riche idée ! / La remise des affectations / Laisser filer les 3e / Retrouver ces secondes fidèles aux jolies heures passées / La nouvelle aventure de Dillies et Hautière pour le RDV BD avant la trêve estivale / 61-1 / Miettes désabusées. / Retrouver la cantine de la place / L’arrivée d’une revue passionnante à venir dénichée par le Tatoué / Les faux débats de fin d’année / Les paradoxes inassumés / Sacrifier mes soirées pour m’offrir la nuit / Faut aimer s’enrober de mystère, j’sais pas faire. / Profiter de ma Pauline avant son départ vers le Sud.

Le mois de Fanny.

BO des jours passés : Le Chanteur – Clara Luciani

6 réflexions au sujet de « Moi après mois: my June »

  1. moi aussi : obsession Luciani en ce moment… c’est contagieux on dirait, elle est trop géniale cette femme. Et découverte de la délicieuse et merveilleuse Marion Fayolle, coup de foudre 🙂 Très bonnes vacances Miss Moka 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s