L'Art du récit·Les classiques c'est fantastique·Lire l'ailleurs.

Le Tour du monde en 72 jours – Nellie Bly

Journaliste de renom au New York World, Nellie Bly est prise d’une envie d’ailleurs fantasmée par Jules Verne dans un de ses romans. Faire le Tour du monde en 80 jours, un défi fou porté par le héros Philéas Fogg. Et si ce rêve était à portée de bagage? Après le vif succès de son infiltration dans un asile, voilà que Nellie Bly veut relever à son tour ce pari en battant le record fictif du héros anglais. Avec poigne et fermeté, elle obtient de son patron l’autorisation de parcourir le monde, offrant aux lecteur·rices du journal un récit de voyage sous forme de reportage. Suivant avec intérêt ses chroniques du bout du monde, l’Amérique est tenue en haleine. La jeune femme intrépide se lance alors avec ferveur et professionnalisme dans un périple qu’elle relate ici dans ses carnets.

Le New York World a d’un seul coup accompli pour la gente féminine ce qu’en une décennie personne n’avait réalisé. Depuis toujours, de nombreuses âmes méritantes sont restées au bas de l’échelle sous prétexte qu’on ne les pensait pas capables d’agir par elles-mêmes.

Un joli clin d’œil survient dès le début du livre puisqu’elle s’autorise avant son départ une virée express en France pour rencontrer Jules Verne et sa femme. L’arrivée à Amiens y est relatée ainsi que l’enthousiasme mêlé d’admiration dans le discours du couple Verne. Face à cette femme déterminée et passionnée, l’écrivain signe même un papier encourageant ce projet.

Pourquoi ne pas aller à Bombay, comme Phileas Fogg? s’enquit M.Verne.
-Parce qu’il m’importe davantage de gagner du temps que de porter secours à une veuve éplorée.
– Qui sait? Vous sauverez peut-être un jeune veuf, avança l’écrivain en souriant.
Je souris avec un air énigmatique, ainsi que le font toutes les femmes sans attaches face à de telles insinuations.

Ce récit signé Nellie Bly ne serait jamais parvenu jusqu’à moi sans ma lecture de la bande dessinée éponyme de Virginie Ollagnier et Carole Maurel consacrée à cette personnalité hors du commun. Ses écrits ont la teneur de sa réputation puisqu’elle dépeint ses aventures sous une plume alerte et révélatrice de son caractère. Son reportage se fait tantôt récit de voyage gorgé d’anecdotes, tantôt petit précis de sociologie. Fine observatrice, revendiquant son besoin absolu d’indépendance,  elle offre ici un véritable témoignage sur son époque, se faisant aussi le miroir d’une condition féminine en construction qu’elle affirme aux quatre coins de la planète. Un texte à la grande liberté de ton qui en dit long sur cette sacrée femme qu’on adore sans trop d’efforts !

Prolongements culturels:

  • Nellie Bly, la bande dessinée de Carole Maurel et Virginie Ollagnier.
  • Un podcast express sur Nellie Bly avec Pénélope Bagieu.
  • Le portrait de Nellie Bly dans Les Culottées de Pénélope Bagieu.
  • D’autres textes de Nellie Bly dans ce recueil Les fabuleuses aventures de Nellie Bly réunissant ses grands reportages.
Le Tour du monde en 72 jours de Nellie Bly
dans Les fabuleuses aventures de Nellie Bly
Traduit de l’américain par Hélène Cohen
Éditions Points / Initialement paru chez Les éditions du sous-sol.
Lire l’ailleurs / Les classiques c’est fantastique
 

Les chroniques des participant·es à ce premier RDV de la saison 2:

Fanny / Natiora / Alice / LoLo / Mag / Pati / Céline / Lili / L’Ourse bibliophile / Manonlitaussi / Les Livres de George / Un livre un théMumu dans le bocageMadame Lit / Cristie / Héliéna / Katell / Une Comète / ChoupMagaliCadet / Paolina / San Drine / Les mots feuilletés / Nathy / Cloeblo / Rue du petit village / Amélie

Les classiques c’est fantastique [Saison 2]

34 réflexions au sujet de « Le Tour du monde en 72 jours – Nellie Bly »

  1. J’étais tombée en admiration quand un avais lu son portrait dans Les Culottées ❤️
    Bien trop peu pour vraiment la connaître, cette première incursion pourrait être complétée avec la bd dédiée et ce livre !

    ( Belle première publication pour la suite de notre beau rendez vous)

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne la connaissais pas n’ayant que picoré les Culottées. Mais depuis la lecture de la BD, je veux tout lire et savoir d’elle ! (J’avais envie qu’elle soit à l’honneur pour le lancement de cette 2e année pleine de belles lectures !)

      Aimé par 1 personne

  2. Quel personnage ! Tu m’avais déjà beaucoup tentée avec la BD, je crois que ce récit m’intéresse encore plus. J’adore les récits de voyage ❤️ et son regard sur le monde me semble rafraîchissant.

    Aimé par 1 personne

  3. Ah oui, je l’ai lu (Noctenbule me l’avait envoyé) et beaucoup aimé, un sacré voyage, surtout pour une femme à cette époque. De mon côté, je vous emmène visiter les villages d’Edo (devenus les quartiers de Tôkyô) durant l’ère Edo et l’ère Meiji avec Fantômes et samouraïs – Hanshichi mène l’enquête à Edo d’OKAMOTO Kidô (Philippe Picquier, 2007, Japon), un recueil de 14 nouvelles policières parues entre 1917 et 1937 🙂 https://pativore.wordpress.com/2021/05/31/fantomes-et-samourais-dokamoto-kido/ ; bonne semaine et bonne continuation puisque le mois prochain, nous allon voyager avec Jules Verne 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai adoré la rencontrer aussi ! Je l’avais découverte comme toi dans Les Culottées, puis au cours de La BD de la semaine où elle a fait quelques passages. Et je suis ravie de l’avoir retenue pour ce « voyage », tu penses bien ! ♥

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s