Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my January

Commencer l’année dans l’appartement au vieux plancher. / T’aimer là. / Une table, deux ambiances. / Carnets, aquarelles et copies. / Sous la rousseur gorgée d’eau. / La lumière du mimosa. / La reprise qui sonne la fin des jours si doux. / Les défis de la semaine ou le triple kit anti-procrastination. / Une certaine idée de la motivation. / Ce Roi-là. / Deux galettes sans couronne. / Le joli coup de fil inattendu. / Trois jours chez ma mère. / Les chemins empruntés par l’enfance. / Les vœux qu’on fige sur des cartes. / Les souhaits qu’on préfère taire. / Le 13 janvier de ma Blonde. / One year ago… / Revoir les Petits Potes et rire beaucoup bordel. / Celui qui faisait un déni querrorivain. / Ollie sans Jacky. / Peut-on tomber amoureux d’un plateau de raclette ? Osons le dire: OUI ! / Le Tricot de l’autre côté de l’écran. / Ces trajets à pied des petits matins et des fins de journée. / Me familiariser avec les classiques SF. / Ce sapin qui quitte les lieux grâce à mon Yo 2.0. / Mon ami fragile qui vaut mieux que ça. / Le choix des abandons salvateurs et nécessaires. / Il semblerait donc que cette violence-là se mérite… / Classe & élégance. / Tu as craché trop vite / Envies et mots en toc. / La lubie. / L’art de feindre. / Matin blanc. / Un test qui traîne et des projets de week-end qui s’annulent / Un Happy birthday distancié. / T’as déjà eu des journées que tu as eu envie de recommencer? / Un matin au milieu des thés et des albums. / Engloutir le dernier Marion Brunet / Dévorer Comme des sauvages. / Pleurer. Tellement pleurer en terminant Six Feet Under / Ces livres qui se découvrent de casier en casier. / -1 / Me débarrasser assez efficacement des copies de brevet. / Un fantôme par mois? / Fleurs brodées. / Ce collègue qui me demandait de lui prêter Abélard / Et donc un prof de technologie, ça lit? / Déposer un Bolo de Cenoura sur le petit bar de cette salle des profs où l’on ne fait que se croiser. / -2 / Je pourrais manger un morceau d’humain plutôt qu’un morceau de fromage / Le jour je mens. / Et toi pour un million, tu accepterais quoi? / Ce troll qui déposait des chocolats sur mon bureau avant chaque récré. / Celle qui avait des nouvelles de son plan-Uno. / Besoin de bord de mer. / Julie Delporte ou le journal claque. / La tempête qui sort du sommeil en pleine nuit. / Il est trois heures, Moka s’éveille. / Mes matins dans la brume. / Ma petite personne préférée au bout du fil. / -3 / Avoir quinze ans et retrouver Joey & Pacey / Un déménagement qui se prépare / 1h30 au téléphone avec l’ami abimé ♥ / Verbaliser, un peu. / Le temps et les mots perdus. / Apprivoiser l’incompréhension sans l’accepter. / Sachant combien, même géants, tout petits nous sommes / Cette neige qui pourrait choisir d’autres jours que le samedi #Trans80monamour / Celui qui me faisait sourire autour d’un thé-café un de ces lundis où rien ne semble possible. / Espérer que la MokaMingo ne soit pas la 3e sur la liste. / Retrouver mes énumérations mensuelles après mes mois silencieux. / Boîte postale en perdition. / La démesure silencieuse. / Ce psy a des super avis google /  Longtemps? La vaste blague. / 3e galette, 3e échec d’intronisation. / Sauveur & Fils tome 6 ou cette série qui porte si bien son nom. / Houmous vs Pâté de faisan: le débat. / Je ne mange pas cette merde. Fin du débat. / Clandestinement vôtre. / On se fout dans le nez ce qui nous reste à vivre / De nouvelles adoptions chez Natsu Rose / Des fleurs adorées qui ne faneront pas. / Un goûter chez Roussy avec ma Blonde. / Merveilleux signés Margaux. / La Team Sissy Mua dont je ne ferai jamais partie. / Lettre morte. / Un matin rien que pour la Peach et moi. / – Malin je t’aime. ♥ / Des duplo de la Toute Petite aux meubles de ma Petite: call me l’experte ès montage. / Je visse donc je suis. / Ceux qui troquaient les carreaux de ciment pour les tomettes rouge brique. / L’équipe des bras déménageurs / Revoir Monsieur Babar. / La jolie maison qui donne envie à mon moi citadin de tout plaquer pour vivre au fin fond de la campagne. / Un corps qui capitule par KO. / Une fille qui tangue et qui se tait / Moutons, tapis, Peachy.  / Lire et m’endormir près du poêle. / Un roman classique étranger qui se lit avec passion. / Ne pas jouer les Cendrillon de 18h / -4 / Demain dès l’aube…

BO des jours de janvier.

10 réflexions au sujet de « Moi après mois: my January »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s