Et mon coeur fait boum·Que jeunesse se fasse...

Elma, une vie d’ours. 1- Le grand voyage. Ingrid Chabbert & Léa Mazé

Quand feras-tu attention? Tu te laisses emporter à chaque fois !

Le pas assuré, les cheveux en pagaille, le corps nu et l’esprit libre: ainsi déambule la jeune Elma élevée loin des hommes. Recueillie par un ours aux poils aussi bleus que sa chevelure, la demoiselle enfant sauvage n’a pas besoin de lien de sang pour aimer son père ours qui veille sur elle comme on protège son trésor le plus précieux. Néanmoins, la sérénité qui plane n’est qu’un leurre. Un grand départ se prépare et l’on devine dans les propos sibyllins et maladroits du père ours qu’il faille bientôt se résoudre aux adieux. Il est l’heure de suivre une route dont seul un des voyageurs semble connaître le point de chute, ce qui annonce déjà des déchirements douloureux à venir. Sous le poil doux et le regard aimant, bien des secrets se nichent et l’on sent nos cœurs se serrer quand les mots faussement naïfs d’Elma sonnent comme une déclaration d’amour qui s’apprête à subir les désillusions de l’enfance. Tu seras une femme ma fille comme aurait pu dire l’autre…

– Je suis une vraie sauvage maintenant ! – Les choses vont changer Elma…

Comment ne pas songer à Mowgli, ce petit d’homme en tournant les pages de cet album? Néanmoins, point de jungle dense et hostile, nul exotisme animalier. Si l’on devine les grandes lignes du conte de Rudyard Kipling, Ingrid Chabbert donne à cette histoire une odeur de bois sec et de feuilles légères, un bruit de rivière qui danse et un léger souffle bucolique. L’héroïne est une joyeuse intrépide et un sacré bout de femme qui n’a cependant rien à envier à son homologue de la jungle…

Tu pleurais si fort que les racines des arbres en tremblaient.

Sous une palette de couleurs délicieusement automnales, Léa Mazé déploie toute sa créativité au service d’un récit d’une tendresse infinie qui n’est pourtant pas dépourvu de sa part d’ombre. Ses crayons nous enchantent et ses personnages ont de cette magie qui les rend attachants et singuliers au premier coup d’oeil. Et qui dire des paysages qui les entourent offrant un cadre enchanteur où les branches s’entremêlent au feuillage… De jour comme de nuit, la mise en couleur de Léa Mazé impose son univers et son imaginaire, du lumineux flamboyant aux gris roux doux des ambiances plus feutrées.

S’il y a bien deux talents qui devaient se croiser, il fallait que ce soit la plume d’Ingrid et les crayons de Léa. Quelle belle complémentarité faite d’audace graphique et d’art narratif captivants! Le lecteur n’a pas d’âge en tournant ces très jolies pages et tout est mis en œuvre pour susciter et entretenir l’impatience de découvrir la suite d’une histoire pleine de secrets encore à dévoiler. Un incontournable à partager.

Ingrid Chabbert sur le blog: Écumes / En attendant Bojangles /

Léa Mazé au milieu des livres: Nora

Elma  Une vie d’ours Ingrid Chabbert & Léa Mazé

1- Le grand voyage

Dargaud

ISBN: 978-2-205-07793-3

38 pages / 10€95

 

Publicités

11 réflexions au sujet de « Elma, une vie d’ours. 1- Le grand voyage. Ingrid Chabbert & Léa Mazé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s