Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Nour, le moment venu Mélanie Rutten

« Nour aime les instants rares et pour les garder plus longtemps, elle les note dans un carnet. »

Nuit noire, des étoiles qui la font pétiller. Nour célèbre son anniversaire. Les petits fanions colorés et les ombres de la maison laissent entendre à celui qui passerait par-là que la fête bat son plein. Autour de la table, tous les êtres qu’elle aime sont ici. Roman, Nestor, Öko… Chacun a apporté le présent délicat qui fera plaisir à la douce Nour. Sauf Öko. Mais il lui a promis qu’il lui donnerait, juste un peu plus tard. Alors Nour attend. Sagement.

« A l’intérieur de sa maison, tout est en mouvement. Des objets sont étalés partout. Certains parlent du passé – la théière de sa grand-mère – et d’autres du futur – les carnets à remplir. »

Lorsque tout le monde a regagné son refuge, à la lueur des bougies, Nour écrit et saisit ces moments précieux. Elle pense à Öko, beaucoup. La journée qui attend Nour le lendemain n’est pas une journée comme les autres. Nour déménage, remplit des cartons. Elle change de maison. Elle s’active, s’affaire, trie, jette, classe les souvenirs. Une vie dans des boîtes, en attendant de trouver un ailleurs parfait pour elle. Et pour passer le temps, elle se laisse porter par une douce musique.

« Elle commence par remplir des caisses: il y a des caisses pour les choses bleues, pour les choses douces et d’autres pour les choses fragiles. Parfois, certaines sont bleues, douces et fragiles. »

Les jours passent et la nature se laisse alors parer de minuscules petites pousses colorées et se gorge d’un beau soleil frais. Nour croise parfois Öko sur son chemin et ils partagent ensemble une promenade, échangent quelques mots. Ils aiment évidemment ce temps passé ensemble mais ne savent pas vraiment se le dire. Alors Nour continue de dresser ses petites listes d’instants. Elle s’offre des bouffées de printemps et son cœur bat très fort quand elle se cogne fébrilement contre lui. Mais aucun cadeau d‘Öko à l’horizon.

Nour vit ses « jours avec », colorés et vivifiants. Elle fait une jolie rencontre, elle s’amuse; légère comme le vent, elle prépare son nouveau nid, elle tricote et boit du thé. Elle s’accommode des « jours sans » parfois teintés de pensées grises et grognonnes. Elle serre très fort un petit dé au creux de sa main, qu’elle jette pour l’aider à se décider, quand la vie lui paraît trop compliquée.

Et elle attend, l’arrivée du bon moment.

« Toutes les histoires sont rares et s’écrivent petit à petit. »

Mélanie Rutten cumule deux talents assez exceptionnels. Celui de la conteuse aux histoires pleines de tendresse, de douce mélancolie et celui de l’artiste méticuleuse qui, crayon à la main, crée un monde au-delà des mots, imagine des univers tendrement colorés qui émerveilleront les lecteurs de tous les âges. Elle sait insuffler autant de poésie dans ses lignes que dans chacun des traits de ses dessins. C’est lumineux et incroyablement addictif.

Déjà sous le charme du fabuleux album A l’ombre de chacun, j’ai pris un plaisir fou à lire ces pages d’une délicatesse absolue. Mélanie Rutten sait à merveille dire toute la beauté des liens qui se tissent entre les êtres. De l’amitié inconditionnelle à l’amour naissant, du sentiment de solitude au plaisir d’être entouré des siens, elle dépeint, avec subtilité, l’importance des souvenirs qui nous construisent et nous entraine, dans un imaginaire graphique d’une douceur infinie. Un album sur l’attente, l’impatience qui s’apprivoise et sur toutes les promesses qui se tiennent. Encore un Rutten qui fera battre bien des cœurs.

 » Tout le monde se cherche « 

 Nour, le moment venu Mélanie Rutten

Éditions MeMo

16€ / pages

EAN: 9782352891369

Je lis des albums 11e/20
Je lis des albums
Chez Hérisson 12e/20
Advertisements

19 réflexions au sujet de « Nour, le moment venu Mélanie Rutten »

  1. Quelle merveille cet album, ce que tu en dis, les extraits, le dessin… Tout me plait à la folie :0) Je le note tout de suite et ton billet rejoindra vos billets les plus tentateurs :0) J’ai lu Nox et je viens de publier mon billet avec le lien vers ton billet et je me demandais ; as-tu lu depuis la suite ? Je vais la commencer très bientôt, on pourrait se faire une lecture commune ? Bisous, bon week end Moka

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s