Les classiques c'est fantastique

Pierre et Jean – Guy de Maupassant

Mais une vague jalousie, une de ces jalousies dormantes qui grandissent presque invisibles entre frères ou entre sœurs jusqu’à la maturité et qui éclatent à l’occasion d’un mariage ou d’un bonheur tombant sur l’un, les tenait en éveil dans une fraternelle et inoffensive inimitié. Certes ils s’aimaient, mais ils s’épiaient. L’un est un grand brun…… Lire la suite Pierre et Jean – Guy de Maupassant

BD de la semaine·Neuvième art

Le Horla – Guillaume Sorel

Le vent tue. L’avez-vous vu? Il existe pourtant. Si les chats noirs sont porteurs de mauvais présages, celui du narrateur s’échappe un matin en délaissant le bureau douillet de son maître. Inquiet, il parcourt la forêt à la recherche de son animal de compagnie. La veille de cette fugue, un petit oiseau pénétrait affolé dans…… Lire la suite Le Horla – Guillaume Sorel

L'Art du Roman·Les classiques c'est fantastique·Lire l'ailleurs.

Des souris et des hommes – John Steinbeck

Où c’est-il qu’on va George? […] J’ai oublié, dit Lennie doucement. J’ai essayé d’pas oublier. Vrai de vrai, j’ai essayé, George.Lennie Small et George Milton. Cul et chemise, doigts de la main, copains comme cochons. Prenez l’expression qui vous chante, tant qu’elle témoigne de leur complicité fraternelle. Le premier est aussi massif que l’autre est…… Lire la suite Des souris et des hommes – John Steinbeck

Et mon coeur fait boum·L'Art du Roman·Lire l'ailleurs.

Watership Down – Richard Adams

Ce qui me frappe, c’est qu’ils ont tous l’air triste comme des arbres en novembre.C’est d’abord un présage qui n’augure rien de bon, une vision glaçante dont les contours peinent à être clairement définis. C’est ensuite un sentiment oppressant qui s’empare du jeune Feever, trop frêle et discret pour que ses pairs daignent accorder le…… Lire la suite Watership Down – Richard Adams

Et mon coeur fait boum·L'Art du Roman·Les classiques c'est fantastique

Au Bonheur des dames – Émile Zola

Deux figures allégoriques, deux femmes riantes, la gorge nue et renversées, déroulaient l’enseigne : Au Bonheur des Dames.Quand Denise Baudu arrive de sa petite province à Paris, avec peu d’argent en poche et ses deux frères rivés à ses deux bras, elle ne trouve pas l’accueil escompté chez l’oncle qui jadis, l’avait assurée de sa…… Lire la suite Au Bonheur des dames – Émile Zola

Coup de théâtre !·Et mon coeur fait boum·Les classiques c'est fantastique

Antigone – Jean Anouilh

Vous me dégoûtez tous avec votre bonheur ! Avec votre vie qu’il faut aimer coûte que coûte. On dirait des chiens qui lèchent tout ce qu’ils trouvent. Et cette petite chance pour tous les jours, si on n’est pas trop exigeant. Moi, je veux tout, tout de suite, – et que ce soit entier- ou…… Lire la suite Antigone – Jean Anouilh

S'essayer à l'Essai.·Vous avez dit culture ?

La Fontaine, une école buissonnière – Érik Orsenna

La morale de cette histoire est simple. En La Fontaine, deux êtres existent et s’affrontent: l’homme libre et le courtisan. Nous connaissons tous Jean de La Fontaine. Tout le monde est capable de citer quelques-uns de ses vers, souvenir enfoui mais délicieusement ou mécaniquement conservé dans les méandres de notre mémoire. Alors vous vous doutez…… Lire la suite La Fontaine, une école buissonnière – Érik Orsenna

L'Art du Roman·Les classiques c'est fantastique

L’Enfant et la rivière – Henri Bosco

Mes nuits sont un empire d’étoiles. Pascalet vit dans un écrin de verdure. Et non loin de là, Rimbaud aurait pu dire qu’il y chante une rivière. A proximité du jardin parental, si familier, un monde inconnu d’îles et de méandres marécageux se fait le théâtre de bien des secrets. Avant de s’absenter quelques jours,…… Lire la suite L’Enfant et la rivière – Henri Bosco

Coup de théâtre !·Les classiques c'est fantastique

Le Jeu de l’amour et du hasard – Marivaux

SILVIA: Les hommes ne se contrefont-ils pas, surtout quand ils ont de l’esprit? N’en ai-je pas vu moi qui paraissent avec leurs amis les meilleurs gens du monde? C’est la beauté, la douceur, l’enjouement même, il n’y a pas jusqu’à leur physionomie qui ne soit garante de toutes les bonnes qualités qu’on leur trouve […]…… Lire la suite Le Jeu de l’amour et du hasard – Marivaux

BD de la semaine·Et mon coeur fait boum·Les classiques c'est fantastique·Neuvième art

Le Joueur d’échecs – David Sala

Je restai seul, seul je ne voyais aucun visage humain et n’entendais jamais le son d’une voix. Un voyage sur un paquebot, du beau monde sur le pont pour respirer l’air marin et prendre le soleil. Avant le départ pour Buenos Aires, les flashs crépitent pour un seul homme: LE grand champion d’échecs: Czentovic, invaincu…… Lire la suite Le Joueur d’échecs – David Sala