BD de la semaine·Neuvième art

Shangri-La – Mathieu Bablet

Depuis longtemps la Terre a capitulé et n’est plus en mesure de laisser une place à la vie. Au cœur d’une station spatiale, bien loin de nos repères quotidiens, les hommes vivent sous l’autorité de la puissante entreprise Tianzhu où la devise pourrait se résumer à Je consomme donc je suis. Les habitants cohabitent avec succès mais depuis peu, des rumeurs, quelques agitations et bruits de couloirs ont fait surgir bien des interrogations… Très vite, l’harmonie apparente se révèle finalement bien précaire et l’engrenage de la discorde et de la révolte est lancé. Dans ce monde où plane l’aura d’un Big Brother d’une autre époque, le théâtre de la cruauté se met en œuvre. Et quoi de plus troublant que de voir, dans un monde futuriste comme celui-ci, les conséquences des dérives et excès d’une société qui fait curieusement écho à la nôtre?

En créant une minorité communautaire de toutes pièces, on peut servir un défouloir à toutes les frustrations humaines.

Encensé par des lecteurs avec qui je partage mes habituels coups de coeur bullesques, ce pavé graphique m’a pourtant laissée à des millions de kilomètres de lui et c’est même avec une immense déception que je sentais s’effriter mon entrain au fil des pages… Je ne suis pas une grande lectrice de SF et j’ai plutôt tendance à manquer de curiosité face à ce genre qui peine à me captiver. Suite aux nombreuses chroniques enthousiastes, j’espérais véritablement partager l’euphorie générale. Ce fut hélas bien loin d’être le cas.

shangri-la_-page

Je reconnais pourtant bien des qualités à ce roman graphique. L’objet d’abord, imposant et soigné ne laisse pas indifférent, le projet narratif est indéniablement ambitieux mais parfois trop bavard sans savoir être particulièrement captivant, le scénario est  rondement mené et les réflexions sur l’homme et l'(in)humanité ont de quoi déclencher des sueurs froides aux lecteurs… Graphiquement, certaines pages sont incroyablement saisissantes mais curieusement inégales, manquant un peu de panache et venant malheureusement atténuer le vertige et le plaisir provoqués par certaines planches… Une lecture qui m’a laissée en marge, presque de marbre, comme on peut l’être face à une beauté froide. Peu d’émotions si ce n’est le sentiment de vite sentir poindre l’ennui et la monotonie qui ont – sans surprise – vite pris le pas sur un récit qui aurait pu se révéler passionnant. Une rencontre qui ne s’est pas soldée par le coup de cœur attendu… Quitte à me laisser prendre au jeu troublant, dérangeant et terrifiant de la dystopie, je préfère de loin me replonger dans les œuvres des monstres sacrés Orwell & Bradbury

Les billets de Noukette, Leil’, Yvan.

Shangri-La – Mathieu Bablet

Éditions Ankama

ISBN:978-2-359-10969-6

220 pages / 19€90

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Le premier mercredi du mois, la BD de la semaine est au milieu des livres!

bd_de_la_semaine_pti_black

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Les chroniques des amoureux des bulles:

Stephie              Amandine                Sita

Noukette                    Mo                     Jérôme

Keisha              Le Carré jaune            Fleur

Blandine                     Karine                      Laëtitia

Jacques                        Sophie                          Natiora

                                       Cristie                         Caro                             Soukee

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

34 réflexions au sujet de « Shangri-La – Mathieu Bablet »

    1. Je te rejoins totalement pour sa richesse et pour le travail immense que représente la publication d’un tel album. Je crois que la SF, que je lis peu comme tu le soulignes, me convient mieux sous sa forme romanesque… Là, le graphisme vient en plus « m’imposer » un univers qui ne me passionne pas (pour ne pas dire qui me rebute totalement) et cela n’arrange pas les choses…

      J'aime

    1. Ah mais il faut. Un avis mitigé n’a pas pour but d’inviter à ne pas lire l’album. C’est un travail titanesque qui mérite l’attention des lecteurs, à défaut d’avoir eu mon adhésion.

      J'aime

    1. Oui, il y a un groupe privé Facebook consacré à la BD de la semaine où nous échangeons les visuels et les liens des chroniques quelques jours/heures avant la publication du billet. Cela nous permet d’avoir une chronique contenant la plupart des liens des participants dès la publication du billet… Si tu as un compte, contacte-moi (Moka Milla) et je t’ajouterai tout à l’heure. 😉

      J'aime

      1. Je comprends mieux. 😉 J’ai quitté FB il y a quelques années donc tant pis, je continuerai à vous prévenir le matin même, un peu en décalage des autres. Mais je t’avoue que du coup j’ai réfléchi cette semaine à réouvrir un compte pour mon blog mais je manque déjà de temps à tout gérer donc je reste comme ça pour le moment. Si je change d’avis, je sais ce qu’il me restera à faire ! Bon dimanche…

        Aimé par 1 personne

      2. Tu peux m’envoyer par mail la référence quand tu la connais. Comme ça tu es ajoutée avec les autres. On commence à partager les liens dès le dimanche. 🙂

        J'aime

  1. J’ai très envie de le lire et curieusement, ton avis me rassure. Je n’avais jusque-là lu aucune chronique négative, rien qui ne ternisse la force de ce récit. Tu m’intrigues et loin de m’inviter à rayer cet album de mes envies de lectures, tu renforces ma curiosité. Je finirai forcément par lire cet ouvrage tôt ou tard

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que cette chronique est avant tout un vrai constat de déception parce que j’avais tellement envie de me laisser prendre au jeu… Tout était là, mais j’ai reposé l’album plusieurs fois en ayant peu de motivation pour aller jusqu’au bout de ma lecture… C’est dommage. Et puis, j’avoue ne pas être très réceptive au dessin, ce qui n’aide pas… Mais je sais que c’est un titre qui a trouvé/trouvera ses lecteurs… Sans nul doute…

      Aimé par 1 personne

  2. Ayé ! J’ai réussi à lire toutes les critiques ce qui n’était pas toujours le cas depuis un bon mois… Bon, il y a encore beaucoup de choses qui me tentent, j’espère les trouver à la bibli !! Bonne semaine à tous et à toutes et bonnes lectures.

    J'aime

    1. Le but n’est pas de dissuader qui que ce soit. (Je n’ai pas l’impression que mon avis puisse avoir un réel impact à vrai dire…) Mais tant mieux si tu as tout de même envie d’y jeter un coup d’œil…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s