Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my April

6tag_300417-140429

Un poisson-autruche trop gros pour être crédible / Cet ami qui rendait plus drôles mes insomnies / Eux, elles, sur les photos / Dentelles et tissus /  Le libraire / Ce qui se griffonne sur un papier / Je viendrai / Rattraper le temps perdu. Prévenir du temps qu’il reste. / Juste la fin du monde / Dolan ou ce génie rimbaldien / Capitulation envisagée / Ce qu’il serait bon de dire / La mélodie retrouvée d’une petite rengaine désaccordée / Dénicher une boîte rouge / Une histoire de robe qui fait beaucoup rire mes hommes technologiques. / Retrouver mes adorées autour de bières citronnées. / La tournée fantôme / Un restaurant qui scelle les prémices de nos vacances printanières / Sacha-chou à notre table / Celui qui n’avait plus que la finesse corporelle à atteindre / Barbecue, bulles, et jardin / Quand deux barbus revisitent Les Frères Scott / Sieste et poésie étreusienne / Des pompiers sans sirène / Ce qui se sème dans le couloir / Un soir à Landrecies / Petit déjeuner sur l’herbe, tarte au sucre et thé matinal / Celle qui décrochait son Graal littéraire / Une valise pour le Portugal / Revoir Lisbonne / Deux visages familiers à l’aéroport / Comme une vague de « gnion » / Tinette et Nette ou l’importance de ne pas les confondre / Un bar à vin et à BD / Une soirée plus qu’arrosée / Retrouver la rue des mojitos et des caïpi XXL / Des verres comme des sceaux / C’est toi qui m’as pincée là ? – Euh Non. – Oh merde. / Des reprises qui déchainent les passions / Satisfaction, miroir et trio endiablé improvisé / La fermeture du bar un peu fou / Décliner courtoisement une fin de soirée brésilienne dans la langue de Shakespeare / Un chapeau pour l’écureuil / Pschiiiiiittttt – De l’air ! / La reine des négociations / Monte dans le -ceur et tais-toi / Le mot qui fait déborder le vase / Un fou rire aussi mémorable qu’incontrôlable / Du rayon d’un hypermarché à la cage d’escalier / – C’était du grand n’importe quoi non? – Non, c’était drôle. Vraiment très drôle / Être captivée par le grandiose Anima / Ma retenue / Lettre à un inconnu / Les petits messages du jaloux monsieur Feroumont. / Ya passetoutpar qui veut me pécho / Jouer les décadentes / Le jeu des sosies ou ces visages qui nous en rappellent tant d’autres / Le Barbu à l’aéroport / Sur les chemins de ma bohème / Revoir Mon Roi / Faut-il tout gâcher comme si c’était l’aube? / Celui qui n’aura jamais rien d’ordinaire / Céder à l’achat compulsif de nouvelles Converse / Retrouver les adorés le temps d’une soirée /  Celle qui n’était pas si imaginaire, et encore moins de location / Time’s up, Kreatur et Petite sirène / Vincent, ce chaton qui se transforme parfois en loup garou. / Youni, t’es pas en mesure de te la ramener à une semaine des élections / 7 pour 4 : score correct / Presque rien / Remplis ton verre et sois heureuse / Celui qui m’offrait un album de femmes culottées / Bavardages politiques à l’autre bout du fil. / Le Barbu ou la brigade anti-Macron / Une nuit pour la saison 1 de Dix pour cent faute de pouvoir dormir plus de dix minutes / Le sourire neuf / Antunes et Cabré à retrouver sur les étagères d’une librairie / D’autres retrouvailles. / Ma Pouly et mon Youni à St Q. / Une boîte à musique qui murmure Miyazaki glissée dans du papier kraft / Jeanne, docteur ès Mojitos / Le loup dans l’escalier pour entretenir les terreurs nocturnes / Han, je n’avais pas vu qu’il y avait Camille. Bon ça y est, je vais être dans le mois d’avril / – Personne ne cuisine dans ma cuisine – Grave, même pas toi / Tape Pomsky j’ai plus de batterie / Dixit ou la révélation / Toi, t’es ma slave! / Ceux qui se définissaient en quelques cartes / Mon ancre / Quelques mots nécessaires pour gagner en légèreté / Tourner les pages d’un Conte de fesses / Qui est cette moche rockabilly qui a l’air d’un goule de Cracovie ?/ Dolan ou Les Amours imaginairesÇa me garde en vie jusqu’à temps que je meure / Fêter les librairies indépendantes / Retrouver un écrivain que j’estime beaucoup / De jolis mots dans Garbo / Des nouvelles d’une exilée londonienne / Quand un geste touchant en appelle un autre tout aussi charmant / A bientôt / Sourire face au papier froissé sur le siège de la Micramilla / Celui qui me laissait, aussi, quelques mots dans un livre / Cet ami qu’on retrouvait après quelques semaines chaotiques / Celui qui s’offrait le Mexique en quelques poils / Un barbu qui fait campagne et qui ouvre la chambre des secrets /Aller voter avec la fébrilité d’une rose fanée / L’Insoumise désenchantée / L’Immondice qui déborde des urnes / Cette triste France qui s’indigne à peine / Me réfugier dans la lecture. Éternellement. / Les pages captivantes chaque jour tournées / Louis sur le trottoir / Vin blanc au Café avec le Photographe / Avoir rendez-vous avec Pouly et François Morel / Je ne peux pas, j’ai ping pong / Faire partie des emporteuses / Dans 50 ans on sera mort, alors tu viens ou on vit pas / Laisser ma réserve de côté et céder à l’audace / Quatre heures ou la fulgurance / Place de Saint-Quentin. Un soir d’avril / Au diable le froid / Comme sur une photo de Doisneau / Le temps qu’il faut pour gommer le petit mais / Tourner les pages de Coeur de bois à l’aube / Les jolis mots du lendemain / Un vendredi soir chez les C. / T’sais, tu fais partie de notre famille ♥ / Les silences de Pulp Fiction / Renoncer à un brunch chez la Camille des villes / Remettre à (un peu) plus tard la célébration de deux demoiselles explosives / Pierre Papier Chicon n°2 ou deux chroniques sur trois finalisées  / Juste avant mai, sois bien débordée…

Pour vos oreilles: Veruka Salt et Franck Black – Vincent Delerm

Les mois de…

L’Irrégulière / Estelle / Sandrine / Sab /

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

22 réflexions au sujet de « Moi après mois: my April »

    1. Merci ma chère Antigone. Il n’y a rien de bien compliqué tu sais. Il faut juste se laisser porter par ce que tu veux garder et (plus ou moins) dévoiler.
      Je te souhaite aussi un joli mois de mai. Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s