Lovely friends·On the road·The place to be

Chiffons, dentelles et petites étagères : old Vilnius.

In the street
In the street

De toutes les rues parcourues à pied, je crois que le vieux Vilnius reste l’endroit que je préfère dans la ville. Notre auberge se trouvait en amont de ce quartier, nous le traversions chaque jour et il en est vite devenu familier. Des rues pavées, des murs tagués, des théières figées sur des façades qui racontent bien des histoires, des friperies très bon marché, une librairie, de la dentelle sur les tables en bois d’un petit salon de thé

Old Vilnius2
Old town : Vilnius et ses ruelles.

Première boutique coup de coeur : Sarka. Cette enseigne est tenue par une jolie demoiselle qui propose plein d’objets chinés et de petits accessoires aux styles variés. Vieilles valises, robes, vestes et tissus colorés. Les étoffes vintage ne manquent pas. Vous y trouverez également de la vaisselle, de la décoration (d’un goût parfois assez peu sûr sauf si vous rêvez d’avoir une dent géante sur votre buffet), des petits bijoux et des sacs à main en cuir. Nous sommes retournées plusieurs fois là-bas et je reviens avec un joli médaillon (Un camée) que j’aime d’amour et un petit foulard à pois…

"Tout plein, c'est un fouillis de vieilles vieilleries"A.Rimbaud
« Tout plein, c’est un fouillis de vieilles vieilleries » A.Rimbaud

Deuxième enseigne dans cet esprit : De’Žavu – Vintage Boutique . Une charmante brunette tatouée vous recevra dans cette friperie qui vaut le coup d’oeil. Robes kitchissimes à souhait, chemises d’un autre temps, déco singulière… Bijoux et accessoires restent à un prix tout à fait abordable.

De'Žavu Vintage Boutique
De’Žavu Vintage Boutique

Petite entorse géographique, vous trouverez dans le quartier d’Uzupis, une jolie petite boutique aux robes et aux chaussures toutes plus belles les unes que les autres. Plutôt haut de gamme côté tarifs, l’esprit des boutiques parisiennes est là avec, pour vous accompagner dans cette parenthèse shopping, les voix des éternels Piaf ou Montand.

Five girls in wonderland.
Five girls in wonderland.

En écho à mon article sur la gastronomie lituanienne, poussez donc la porte du salon de thé Pilies Kepyklele. Meubles en bois, vaisselle ancienne, gâteaux, cheesecakes, tartes et crêpes viendront assouvir les envies sucrées de fin d’après-midi dans un cadre comme je les aime pour les pauses gourmandes. Comment ne pas penser à toi, chère homonyme, complice d’autres de mes voyages, qui aimes tant ces petits salons de thé…

Salon de thé Pilies Kepyklele
Salon de thé Pilies Kepyklele

Dernier lieu coup de coeur de cette balade dans la vieille ville : la librairie française de Vilnius. Lieu unique, les étagères accueillent les plus grands classiques de la littérature française. Rimbaud, Camus, Sartre, de Beauvoir, Duras, Cocteau s’invitent dans les rayonnages et côtoient livres d’art et de littérature jeunesse. J’ai pris le temps de discuter un peu avec le libraire, un lituanien amoureux de la France. Alors que je feuilletais un livre, il s’est approché de moi en me demandant si j’aimais sa librairie… De fil en aiguille, nous avons pu discuter de Benjamin Lacombe (Les lituaniens adorent ses albums), de Ruffin et du Salon du livre de Vilnius. Une jolie rencontre dans un lieu incontournable pour les amoureux des livres…

Librairie Française Vilnius
– Librairie française de Vilnius –

A demain, pour le dernier volet de mon séjour lituanien…

Vilnius pas à pas…

Mange, bois, aime : savourer Vilnius

 

Publicités

23 réflexions au sujet de « Chiffons, dentelles et petites étagères : old Vilnius. »

  1. Bonjour, j’aime infiniment vos minis chroniques retour de voyage… J’ai lu dans vos précédents posts vos « envies » de Japon et comme je sais combien la bande dessinée ,l’illustration vous plaisent et vous transportent , je me permets de vous suggérez une lecture -que vous avez peut-être déjà faite – J’ai eu un formidable coup de coeur pour Florent Chavouet et son « Tokyo Sanpo » mais aussi pour son « Maname Shima … C’est drôle , c’est fin … Florent Chavouet a découvert le Japon et l’aime… Je l’avais rencontré au salon du livre jeunesse de Montreuil au stand « Picquier » arrivé avec une demie-heure de retard , bourru puis charmant …
    Au plaisir de vous lire encore
    Annie

    J'aime

    1. Merci beaucoup Annie, vos interventions sont rares ici mais c’est toujours un plaisir de vous lire. Pour les envies de Japon, je connais le grand Florent Chavouet. En revanche, j’ai toujours feuilleté ses livres sans jamais les acheter alors que je suis totalement sous le charme de son univers. Je l’avais vu au salon du livre de Montreuil (vous étiez probablement en train de faire la queue…) mais j’avais renoncé à la séance de dédicace faute de temps… Du coup, vous avez titillé mon envie d’acheter des livres (et dieu sait si ce n’est pas le bon moment) et qui plus est celle d’enfin craquer pour un Chavouet.

      Au plaisir. Et merci encore.

      Ps: il se peut que mon prochain voyage soit hongrois.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s