L'Art du Roman·Vous avez dit culture ?

L’Art en fusion – Expo Kahlo & Rivera

Avant que 2013 ne s’achève, j’avais pris rendez-vous avec Frida et Diego au Musée de l’Orangerie. (Pour tout vous dire, l’œuvre de Diego Rivera m’indiffère peut-être autant que celle de Frida me fascine.) Munie de mon billet coupe-file (bien utile quand vous apercevez l’immense queue qui grelotte à l’extérieur…) j’ai enfin pu découvrir les toiles de cette femme à la vie incroyable. J’avais fait la bonne élève, lisant consciencieusement la biographie de de Cortanze que j’ai tant aimée. (Khadie, tu vas te régaler !) Il est vrai qu’elle est moins dense que celle d’Herrera que je m’offrirais bien mais elle m’a permis de mieux me mettre en condition et de mieux cerner son travail, celui-ci étant profondément lié à son histoire et à cette vie aux multiples rebondissements.

C’est donc accompagnée de ma Rousse et de ma petite sœur que j’ai pu arpenter les couloirs colorés rassemblant les œuvres des amants maudits du Mexique. L’entrée de l’exposition met clairement en avant le personnage de Frida posant pour le célèbre magazine Vogue. (Ndlr : j’adore ce cliché) Quelques pas plus loin ce sont des murs aux couleurs de la Casa Azul qui nous entourent. La plupart des œuvres exposées à cet endroit sont celles de Diego. Je passe furtivement cette étape sans m’attarder plus que cela. Une grande salle jaune mêle ensuite quelques tableaux et crayonnés. Mais ce sont surtout des photos de Frida (par Nickolas Muray), ou du couple d’artistes que nous pouvons observer. Un film muet passe également en boucle. Frida joue de son charme, elle sourit, peint, se repose dans la maison familiale. On aperçoit également Trotsky, dont elle fut la maîtresse quelques temps. Si l’audioguide se révèle utile, les informations rassemblées dans les différents livres lus avant l’expo suffisent presque pour se repérer, et nous identifions facilement les personnes ayant eu de l’importance dans la vie couple: proches, artistes ou politiques.

La salle suivante mélange cette fois les peintures des époux Rivera. Au centre, un espace cubique gris uniquement consacré à Frida. A l’extérieur le célèbre portrait « en robe de velours » que j’aime tant. Envoûtante à souhait, la Joconde peut trembler. Au sein de ce petit espace, des autoportraits et le fameux portrait de La Colonne brisée. D’autres œuvres plus torturées sont ici, chacune devenant le miroir de ses fantômes et de ses douleurs. (L’audioguide remplit ici pleinement son rôle pour approfondir l’analyse de ses tableaux.)

Très vite la visite s’achève. Trop vite peut-être.

Un petit bémol malgré tout : la boutique. J’aime terriblement fureter dans les boutiques des musées…Et finalement, peu de choses sont proposées ou alors à des prix exorbitants. J’ai donc jeté mon dévolu sur l’affiche de l’expo qui a déjà trouvé sa place dans mon palais, ainsi qu’une ou deux cartes postales, un livre et un mug. (On ne me refera pas, ce n’est pas comme si j’en possédais déjà des tonnes.)

Au passage, je vous conseille vivement ce livre lu après l’expo, histoire de prolonger cette rencontre artistique. Bernadette Costa-Prades y retrace la vie de Frida Kahlo en choisissant de s’adresser à elle, l’interpellant et la tutoyant. Une approche narrative particulièrement plaisante qui rend le récit d’autant plus émouvant.

J’en profite au passage pour souhaiter une bonne visite

à Neph et Khadie qui partent à la rencontre de Frida samedi !

Profitez-en bien et prenez votre temps ! Enjoy !

Enregistrer

Publicités

18 réflexions au sujet de « L’Art en fusion – Expo Kahlo & Rivera »

  1. Comme je t’envie d’avoir vu cette expo.Cette femme est fascinante, et elle écrit très bien on le voit dans la bio de Herrera. Ces lettres sont fantastiques. Je rêve d’aller au Mexique voir sa maison bleue.Denis m’a conseillé Laura Diaz de Carlos Fuentes, il parle aussi de Frida.

    J'aime

  2. J’ai lu la bio d’Herrera qui date un peu selon les dires mais très intéressante aussi avec des extraits de son journal (que j’aimerais acheter) et de sa correspondance que j’ai aussi sous la main.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s