BD de la semaine·Neuvième art

Mary Jane – Frank Le Gall & Damien Cuvillier

9782754828482-475x500-1

Et d’où on vient, peu importe. On vient de la misère, on vient de l’injustice et des coups de bâton.

Elle a 19 ans. Trop tôt pour être veuve. Après la disparition de son Davies lors de l’explosion de la mine dans laquelle il travaille, un décompte imprévu commence. Celui de la fuite, des bornes kilométriques qui conduisent jusque Londres. Londres et ses murs de briques, Londres et ses cheminées crachant suie et fumée, Londres et ses pavés suintant sous la pluie, Londres et ses corps transpirants, tapis dans l’ombre où la petite mort s’acquiert à moindre coût.
81645111_2751067874981849_165714120101129321_n
Est-ce possible qu’un tel joyau s’accommode d’un écrin pareil, un écrin de crasse et de misère?
Son histoire est présentée comme une tragédie. Celle des petites gens, des misérables. Héroïne romanesque zolienne en puissance, Mary Jane verra ses projets de nouvelle vie furieusement mis à mal par un monde qui ne lui offrira qu’une place au rang des reclus et des marginaux. Entre les mains des hommes et des mères maquerelles, son destin n’aura ni la grandeur illusoire, ni la splendeur triste de la Nana de Zola mais elle goûtera comme elle à la dureté du monde. Ajoutez à cela ce goût prononcé pour les paradis spiritueux (Gervaise Macquart n’est pas loin) et sa chute n’en sera que plus terrible.
Dans cette tragédie-là, les « trois coups » et le rideau qui s’ouvre pour annoncer le début de la pièce donneront vite le ton. Un coup de grisou qui déclenche la machine infernale. Un coup du sort, scellé par le crayon qui pactise avec le diable et s’offre la chair qui se vend pour quelques heures. Un coup de théâtre. Celui qui lui ôtera la vie, dans les coulisses d’une scène londonienne impitoyable. Mary Jane n’a qu’une chose à faire: revêtir son costume de courtisane pour jouer son propre rôle dans une comédie absolument inhumaine.
Et, jour après jour, c’est la longue suite, la suite sans fin des hommes. Des employés, des gommeux, des clergymen, des commis voyageurs… Des vieux qui sentent, des gras qui suent, des timides, des violents. Ils ont tous en commun d’être repoussants.

S’il est question d’immortaliser l’histoire de la dernière victime de Jack l’Éventreur à travers ce récit qui nous plonge dans les bas fonds de l’Angleterre victorienne, Franck Le Gall le laisse dans l’ombre et le silence et ne le nomme jamais. Seule cette femme compte et seul son destin se conte. Pas une goutte de sang. Jamais il ne cède à la tentation de ce sordide-là. La vraie violence n’est finalement pas relatée à travers le prisme du crime ou du criminel, mais se situe du côté d’une société qui brise sans vergogne ceux à qui elle ne réserve aucune place.

La vraie belle mise en lumière est ainsi celle que lui offrent les pinceaux talentueux de Damien Cuvillier à travers ses cases qui nous transportent outre-Manche. La peinture gorgée d’eau sied à merveille à cette ville grise et pluvieuse, les corps pulpeux et les femmes en cheveux y trouvent une chaleur qu’aucun corps ni aucun foyer ne saura jamais leur apporter. Belle osmose graphique et scénaristique pour un album qui transpire aussi élégamment que tristement le XIXe siècle.
BO des pages tournées: London CallingThe Clash

Mary Jane – Frank Le Gall & Damien Cuvillier

Éditions Futuropolis

ISBN: 9782754828482

18€ / 80 pages

Février 2020

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Ce mercredi…

La BD de la semaine est au milieu des livres!

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Chroniques des amoureux des bulles

Nath            Gambadou             Enna              Soukee

Cristie         Amandine            Pativore         Karine

Caroline             Sylvie             Blandine              Noukette

Bidib                 Jérome                Brize                 Sabine

       Bouma       Mylène (1)       Mylène (2)       Mo     Stephie

39 réflexions au sujet de « Mary Jane – Frank Le Gall & Damien Cuvillier »

  1. Un sujet mainte fois traité pourtant, on remarque l’originalité du récit dans ce que tu partages de ta lecture. Une manière originale d’aborder le sujet. J’y jetterai un coup d’oeil quand l’occasion se présentera ! 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s