Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

Chaque jour Dracula – Loïc Clément & Clément Lefèvre

Peu de gens le savent, mais avant d’être un grand vampire mondialement connu, Dracula a été un enfant (presque) comme les autres. Frange et dents pointues, yeux rouges et vêtements sombres: le petit Dracula sait bien qu’il n’a pas exactement le même profil que les enfants qu’il croise au quotidien et autant dire qu’eux aussi…… Lire la suite Chaque jour Dracula – Loïc Clément & Clément Lefèvre

Publicité

BD de la semaine·Et mon coeur fait boum·Neuvième art

Les Ombres – Vincent Zabus & Hippolyte

Tu hésites hein? Avoue! Tu pues la peur! La pièce n’est pas très grande noyée dans l’obscurité des murs qu’on distingue à peine. Sous la lumière jaunâtre émanant d’un plafonnier aux allures de vieux projecteur, un bureau joue les frontières entre deux chaises. L’entretien peut commencer, les langues peuvent se délier… Mais attention… Nulle place…… Lire la suite Les Ombres – Vincent Zabus & Hippolyte

BD de la semaine·Et mon coeur fait boum·Neuvième art

Écumes – Ingrid Chabbert & Carole Maurel

Elles s’aiment. Tout simplement. D’une tendresse et d’un amour infinis. Seule ombre au tableau: un enfant qu’elles attendent comment on attend Godot. L’éternel absent. Le trop attendu, le jamais venu. Un jour inespéré, la nouvelle tombe: au creux du ventre jusqu’alors toujours vide, la vie a décidé de se nicher. L’euphorie les transporte. La joie…… Lire la suite Écumes – Ingrid Chabbert & Carole Maurel

L'Art du Roman

La douleur porte un costume de plumes – Max Porter

Que peut bien apporter un corbeau à une meute d’humains en deuil? Un ciment. Un pouls. Une plaie. Une bonde. Un gouffre. Un poids. Leur petit refuge est bien vide d’elle et s’ils sont encore sous le choc de la nouvelle c’est remplis d’une douleur incommensurable qu’ils tentent surmonter les jours d’après. Dévasté par la…… Lire la suite La douleur porte un costume de plumes – Max Porter

Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Mon chagrin éléphant – Cécile Roumiguière et Madalena Matoso

Parce qu’on a tous quelques éléphants fichés au cœur. ♥ (Merci Cécile pour ces mots si justement choisis avant d’être glissés dans l’enveloppe.) Son chagrin a un surnom qui sonnait doux il y a encore peu de temps. Son chagrin s’appelle Mamiette. Et désormais, ses mercredis n’auront plus jamais la même saveur. Là, sur la…… Lire la suite Mon chagrin éléphant – Cécile Roumiguière et Madalena Matoso