BD de la semaine·Et mon coeur fait boum·Neuvième art

Miss Charity 1- L’Enfance de l’Art – Anne Montel & Loïc Clément d’après Marie-Aude Murail

Je vous parlais il y a peu de la lecture – bien tardive – qui a marqué mes premiers jours de janvier. C’est avec un plaisir infini que j’ai tourné les pages du merveilleux Miss Charity de Marie-Aude Murail. L’adaptation en bande dessinée de ce roman coup de foudre m’attendait depuis sa sortie et l’occasion de passer encore un peu de temps dans cet univers british à souhait était trop belle pour m’en priver et attendre plus longtemps…

Ce premier opus est consacré à l’enfance de l’héroïne. Nous découvrons ainsi le petit monde qui gravite autour d’elle et participera à l’éducation de cette enfant savoureusement atypique à qui l’on demande constamment de se taire et de rester discrète et qui semble bien décidée à ne pas être celle que l’on veut faire d’elle.

Lady Bertram était comme les autres adultes : une poseuse de questions.

Rarement convaincue lorsque je lis (ou regarde) l’adaptation d’un roman, j’ai immédiatement été happée par le travail de mise en scène d’Anne Montel. Ses cases et ses planches sont d’une richesse à la hauteur de l’œuvre originelle et elle a su s’approprier avec beaucoup de talent et de minutie ce récit original qui s’empare de la vie de Beatrix Potter, grande artiste londonienne. Pour aller à l’essentiel: il fallait que les pinceaux de cette artiste rencontrent cette œuvre-là.

Ambiances végétales aux mille petits détails, bestiaire niché au cœur de la nature, rues pavées de Londres et somptueux intérieurs bourgeois: toutes les conditions sont au rendez-vous pour apprécier cette immersion dans un décor fait d’aquarelles délicates. C’est une réussite incontestable qui ne limite pas au travail d’illustration puisque Loïc Clément signe ici un scénario qui se veut joliment fidèle à l’esprit du roman – sans en être une pâle ou maladroite copie – nous offrant ainsi ce ton si enjoué des dialogues soigneusement sélectionnés et ce rythme savamment orchestré qui nous permet de voir lentement grandir l’héroïne au fil des planches. Dès lors, sont en germe les premiers éléments qui nouent les intrigues à venir et préparent Miss Charity à la vie d’adulte: celle d’une jeune fille intrépide et peu conventionnelle, prête à se construire en tant que femme indépendante, singulière et artiste.

Une véritable manière de prolonger tout le plaisir éprouvé à la lecture du roman. Il va de soi qu’évidemment, la suite est attendue avec une impatience certaine.

Prolongements et échos:

Miss Charity – Loïc Clément & Anne Montel
Tome 1: L’Enfance de l’Art
D’après le roman de Marie-Aude Murail
Éditions Rue de Sèvres
16 €  / 118 pages / 2020
9e Art – La BD de la semaine
Chez Stephie

30 réflexions au sujet de « Miss Charity 1- L’Enfance de l’Art – Anne Montel & Loïc Clément d’après Marie-Aude Murail »

  1. Lu (dans le cadre d’un comité lecture jeunesse et non chroniqué) mais j’ai également beaucoup aimé. Tout y concourait : aquarelle, fraicheur, ambiance, décor et histoire. Après le roman de Marie Aude Murail je n’avais qu’une envie : voir l’adaptation et le visuel des récits anglais que j’aime tant et je dois moi aussi trouver cela excellement réussi. Je n’en finissais pas d’admirer tous les détails des intérieurs et extérieurs sans omettre le fond de l’histoire totalement respectée….. Une très belle réussite 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Moi qui ai aimé d’un amour fou le roman, j’avoue que j’aurais hésité à aller voir du côté de l’adaptation BD, de peur d’être déçue. Mais ce que tu donnes à voir du dessin et ce que tu en dis font que je révise mon jugement. Et voilà maintenant je n’ai plus qu’une envie : aller lire cette BD ! Ces couleurs, ces dessins : c’est délicat et superbe.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s