L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Depuis la terre, regarder les naufrages – Jeanne Labrune

Celui-là a trouvé plus fort que lui. Qu’il boive l’amertume de sa défaite. C’est d’abord un titre. Qui vous appelle. Ce sont ensuite quelques lignes en 4e de couverture. Rien de plus banal pour mettre un livre sur la route d’un lecteur. Ce sont des premières lignes, belles, mouvantes, sentant les embruns et vous submergeant…… Lire la suite Depuis la terre, regarder les naufrages – Jeanne Labrune

L'Art du récit·Rentrée littéraire

Comment t’écrire adieu – Juliette Arnaud

J’ai l’intuition que les chansons nous attendent. (…) Il aura fallu R. et sa fugue finale, sans annonce, sans EXplication, mais blindée de fausseté pour que je l’entende. Je viens seulement de piger, après des décennies à l’aimer et à l’écouter cette chanson que le mot important n’est pas adieu, c’est dire. L’histoire de Juliette…… Lire la suite Comment t’écrire adieu – Juliette Arnaud

Et mon coeur fait boum·L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Le Sillon – Valérie Manteau

Savez-vous ce que cela représente pour un homme d’être enfermé dans l’inquiétude d’une colombe? Hrant Dink Valérie Manteau est d’abord tombée amoureuse d’Istanbul avant de tomber amoureuse d’un homme. Alors qu’elle sent que leur relation s’étiole et lui échappe, elle décide d’écrire sur cette distance qui s’installe pour finalement laisser prendre à son récit une…… Lire la suite Le Sillon – Valérie Manteau

68 premières fois·L'Art du Roman

L’Atelier – Sarah Manigne

Autrefois, sa voix était un murmure. Mais elle ne m’était pas destinée. C’était un souffle qui disait « Edouchka ma douce… » Odile est la fille d’un couple qui n’a que faire d’elle. Fruit d’une histoire tumultueuse entre une mère aussi égoïste qu’égocentrique et un père artiste-peintre, elle arrive dans leur vie sans vraiment bouleverser leur routine…… Lire la suite L’Atelier – Sarah Manigne

L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Et j’abattrai l’arrogance des tyrans – Marie-Fleur Albecker

On dit que c’est au bout de trois générations que le souvenir d’une personne normale, ou quelconque, comme vous et moi s’efface; Johanna n’était pas quelconque mais c’était une paysanne et c’était une femme, ce qui n’arrange rien à la mémoire des hommes, et elle n’a pas eu d’enfants. Des impôts, des innocents qui trinquent,…… Lire la suite Et j’abattrai l’arrogance des tyrans – Marie-Fleur Albecker

L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Simple – Julie Estève

On ne dira pas ici, comment il est mort. Ce qui l’a tué. On écoutera, dans les odeurs de maquis, de marjolaine sauvage, la voix d’un homme qui, pour certains ou le reste du monde, n’en était pas un tout à fait. Dès les premières pages, le village enterre un homme dans le silence et…… Lire la suite Simple – Julie Estève

L'Art du Roman

Cosme – Guillaume Meurice

Disons que, parfois, les fous font trembler les rois. Cosme a dans le sang le tempérament de ses parents espagnols. S’il sait d’où il vient,  les frontières de l’endroit où il va restent aussi mouvantes qu’incertaines. Cosme grandit, fréquente les petites frappes, côtoie et égratigne les grandes ordures médiocres grisées par les petits pouvoirs. Il…… Lire la suite Cosme – Guillaume Meurice