Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my October

Un salon entre les pages et les coquelicots / Ce jour lumineux. Un an auparavant / Un déjeuner en terrasse avec Pouly et Youni. / Rimbaud ou le pavé dans la MokaMingo / N’aurais ni voulu ni pu être cette femme-là. / Celui qui glissait toujours de petites choses précieuses sous la carte du maraudeur. /  Retrouver les copains. Et l’homme du bout du monde. / Élections. / A voté. / La Team au complet pour le CA 2018-2019 / Avec toute notre bienveillance. / Cueillir ma libraire brune sous les pages pleines d’encre pour nous retrouver en terrasse / Un soir à la Maison de la Culture / Traces de la Grande Guerre ou la belle soirée. / Le dilemme grec / Celle qui devrait éviter de me tendre ce genre de perche. / Un « petit prix » qui me convient pleinement / Encore une victoire avec La Machine / Ce qu’on célèbre avec une nouvelle petite robe noire. / Un bout de tissu qui de plait pour tes bras qui savent consoler. / Dire adieu à la Micramilla / Celle qui avait vu des kilomètres, des visages et des vies. / Celui qui m’offrait une citrouille à l’heure où je changeais de carrosse. / Coïncidence? Je ne crois pas. / Jimagine votre profonde déception mais non je ne vais pas courir lors du cross. / Un avant-goût Halloween dans nos salles / Friday Beer & Wine / Les tartines de Paulo /  Remettre à sa place très sèchement un garçon bien trop insistant pour être honnête complètement névrosé / Décliner Prague, Dublin, Varsovie une escapade à l’étranger /  Vincent Dedienne à la Comédie de Picardie / Le flop du vendredi soir / Un italien qui fera peut-être un jour oublier les déjeuners ou dîners Chez Mario / J’ai copié plein de gens d’in’stagram / Potes, Mont d’or, table basse et reblochon / Un week-end chez Pouly & Romain / Retrouver l’ivresse Valochienne de nos premières années / Toujours sur le fil. / Tranchant / J’trouve plus Didine! / Naby, docteur ès coordination / L’aveu d’étourderie / Celui qui avait bien du chemin à parcourir pour mériter réellement l’étiquette du goujat. / S’il savait… / Des invités chez Dom et Dhomme / Me réveiller avec la Peach et me demander qui de nous se sent le mieux, blottie contre l’autre. / Autour d’une même table quelques années après nos étés charentais / Celle qui me permettait un Paris de bourgeoise: ce sera donc Saint Germain des près. / Granola d’hiver et clafoutis aux figues pour un après-midi bavardages avec C. / Celle qui voulait vivre au rythme des oxalis / Repartir avec les boutures de la Camille des villes / Violette dans ma boîte aux lettres et des dahlias dans ma chambre / Je garde les visages. Hier n’est plus à faire. / Estaminet, vin blanc et spécialité du noooorrrd / Ces voisins de table qui ont dû savourer nos conversations princières / – Son ex? C’est une cassos, elle est barman / La malédiction des premières fois ou la mort qui plane./ Insultes qui riment pour la Blonde déserteuse. / Me dire que je pourrais rester à cette table tout la journée avec Elles en buvant du vin et en riant très fort. / Une escapade au Louvre Lens avec mes drôles de dames / Allez viens, on s’aime! / Au cœur de la pomme / Une pomme sur le cœur. / En attendant, je passe. / Une carte et des mots choisis avec amour pour faire vomir Youni / From Mimi Roussy, Miss Teigne, Rita & Cho. / Celle qui ne ratait même pas son caramel au beurre salé à 7h30 du matin. / Dhomme, dépanneur express / Le triste sort des oxalis / Il y a ceux qui offrent des fleurs. Et celui qui t’apporte des smarties. / Quand Vincent glisse sous un beau papier le dernier roman de Pullman / Je suis plus dramatique que les autres. / La vidéo qui montre que Youni peut aimer les enfants. / Bisous bisous, Gossip girl. /  C’est lui qui me démite! / Bouille de Peach ♥ / Des bulles avec mes adorés / – Je le dis bien « Grynffindor« ? – Non! / Ces égarements de clés que des années de psychanalyse n’expliqueraient pas. / Cinq vaccins inoculés, deux bras endoloris et un corps fatigué / Clémy-Sitting / Fredonner dans son cou tout doux / Déjeuner chez les C. / Les jolies choses à partager. / Tu veux du museau chéri? – Attends, je regarde Julia Roberts /  Préparer mon programme parisien pour le week-end du 10 et 11/ Basquiat, Schiele, Orsay, librairies, Lacroix pour Gallimard, une invitation chez Zulma et Klimt. / Voici le mois des assassins. Le mois des pluies et des tempêtes.

Oreilles d’octobre: Ce qui nous lie – Camélia Jordana

Les mois de : L’Irrégulière / Pousse de Ginko

Publicités

7 réflexions au sujet de « Moi après mois: my October »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s