Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois : my August

Moi après moi: my August 2015
Moi après moi: my August 2015

Août qui se pointe à une vitesse insolente. / Des espoirs au désespoir / Du danger tranchant de l’humeur en dents de scie./ Un déjeuner sous le soleil beauvalois / Se dorer la plume avec mon perroquet préféré / Celle qui découvrait le même après-midi le vrai visage des éléphants de mer et l’existence des cache-anus pour chat. / Offrir quelques présents roumains. /Choisir mes lectures d’août…/ Retrouver ma Blonde et ma Nathou à mon retour. / La peau est un éléphant, elle se souvient toute sa vie. / Quant au cœur, il doit avoir la mémoire courte. / Chut!!! Nan, mais en fait, il sait que je raconte cette histoire à tout le monde./ Une valise wimereusienne /Les jours d’été qu’il me fallait. / Mon chaton et Iep au rendez-vous / Dans dix, ans je serai dans Tellement vrai.  / Wine, cheese and friends / T’as les dents tachées de vin bébé. / Petit Chi et bébé chat/ Sélection lexicale. / -Dis boule. -Bah non, je viens de le dire. -Bah moi je m’en fous j’aime tous les mots./Une sombre histoire de gland. /Un rendez-vous qui devrait devenir une tradition. / Retrouver Germaine et son repas portugais. / Nan mais le 9 il n’est pas de ma famille. / Celui qui s’en sort in extrémiste. Ahum. / Ah et puis au collège on m’appelait Croûte aussi… / Guezmer et Pochi, complices dans la vie comme sur le grill./ Pschiittt ou l’immense éclat de rire./  Le rappel majoré d’un PV invisible / Je te dis merci pour les mots, ils sont restés collés sur ma joue. Il n’y en avait pas un de trop. Pas un seul, pas un seul qui manque de goût. / -1 / Bas les masques / Haut-le-cœur / Allez, Zou la Zouzou!/ Un séisme n’a jamais lieu sans réplique. / Après la psy, le mauvais temps. / La faille au grand jour. / San Andreas est une petite joueuse croyez-moi. /Mais un grand seigneur méchant homme est une terrible chose. Molière / Un mug de potage à la nitroglycérine. / -2 / Une cascade glaçante pour éteindre le feu de paille. / Le plus grand tri de l’histoire du rangement dans mon appartement. / Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur ton papi. ♥/Un rail de Moriarty, une intraveineuse de Bashung. /Dracula, de Coppola pour soir d’été / Ce n’est pas de l’indifférence c’est de la délicatesse. / Un retrait salvateur / Une baignoire de nouveau en service / Un bain, un livre, du vin et des bougies pour fêter ça. / Ma mère, cette héroïne des temps modernes. / Guèpy-phobie. Hummmmmmm / Achever la trilogie des Autodafeurs qui m’aura suivie un petit bout d’été. / Un jus de fruit maison orange-organisée, carotte-craquante, pomme-pin up de ma Blonde/Elle aura sa voiture et partira souvent comme sur un coup de tête / Banque: check, carte V: check / Huit échos plein d’amour. / -3 / La Bohainoise aux 12 épis qui m’accueille pour quelques jours studieux. / A la rencontre d’Alice. / Le dossier BTLC / Mon père ce bricoleur/ Du changement sur mes murs / Voir mon amour pour mes amours décuplé. / Open bar dans une armoire.  / Renoncer à un abonnement et à ce surnom de Miss Télérama / Renoncer, tout simplement. / Verlan, LV3 / Des progressions annuelles bouclées qui me rapprochent lentement de la rentrée. / Le fabuleux destin de Moka Poulain, ou le sort réservé aux « gens exceptionnels ». / Laissez-moi rire. / Tu peux arrêter d’appeler mon chat FatBarn ? – Trop tard, je ne sais plus comment il s’appelle. / Ma voisine s’appelle Dexter/ Moi j’avais désamorcé les bombes. / Soizic, ma douce, ma soeur ♥/ Des cookies pour trois. / Un artisan et un devis. / Un peu plus de temps avec toi. / Personnaliser ta rentrée, pour que tes nains aient des cahiers qui claquent. / Le cynisme qui frappe à ma porte / Bavarder Larcenet avec monsieur le comédien lecteur. / Bugzman, le héros qui s’étouffe dans sa cape trop lourde. / Un 22 qui sonne creux / Lire Soie, ce soir-là. / -4 / Un rendez-vous pris pour une lecture de septembre. / Lost in translation. / Clin d’œil breton. / Quelques éclats de rire au goût d’inattendu. / Quitter un cocon pour vider deux bonnes bouteilles de blanc en compagnie de ma CPE d’exception. / Rentrer tard dans la nuit / Un livre trouvé dans ma boîte aux lettres « parce que la couverture allait bien avec ton appartement » ♥/ -5 /Un aller-retour juste pour un dernier moment ensemble avant la reprise. / Miss Aisne ça vous intéresse ? – Ah non absolument pas. Et si je me présentais, elles n’auraient aucune chance face à moi. / Ces rares titres de la rentrée littéraire que je souhaite découvrir enfin sur ma PAL / Juste ce qu’il faut de shopping pour se faire plaisir./ Imbuvable Yann Moix: je cite donc je bande. / Des petits biscuits confectionnés par mes blanches mains. #ChezMoka / Une pré-pré-rentrée un dimanche soir chez mon faisan. / Greg, tu lis toi ? -Non – Ah bah voilà, t’es comme moi, tu lis, mais pas des livres. #Yo / Épistolaire ? Mais qui emploie encore ce mot aujourd’hui? #Yo(bis) / On aurait dû faire des muffins aux Croix bleues. #Yo(ter) /  Un réveil difficile pour ma Brune plus si brune. /Reprendre, une veille de septembre… / Un talon qui prend la fuite / Une Rousse à la rescousse / Tu veux connaître ma théorie ? C’est un loser asocial sans couilles / Voilà qui est dit. / Une photo qui dure des heures / Les paris grimaces sont ouverts. / Celui qui souriait, posait sa main sur mon épaule et se passait de mots. / Un EDT trop rempli mais des vœux plus que respectés / Ces derniers jours qui mettent des sourires dans ce mois d’août pas si doux /Mon marathon 2015-2016 qui commence. #workinggirl.

Pour vos oreilles :  BlackbirdThe Beatles

Vos Moi après mois… (J’attends vos liens…)

Marion / Sandrine / L’Irrégulière / Tiphanie / Un livre un thé / Stephie / Sarah /

Advertisements

36 réflexions au sujet de « Moi après mois : my August »

  1. « Je te dis merci pour les mots, ils sont restés collés sur ma joue. Il n’y en avait pas un de trop. Pas un seul, pas un seul qui manque de goût. « . Punaise, il y a que chez toi où je peux lire des mots comme cela. Bises (exercice encore réussi : 20/20, Madmoiselle !)

    Aimé par 1 personne

  2. Eh ben… en effet, quel mois d’Août contrasté… je te souhaite un bien meilleur mois de Septembre.
    Et pour les mots qui piquent à vif :
    « La chaleur se vertèbre, il fleuve des ivresses
    L’été a ses grands messes et la nuit les célèbre »
    Bon, ok, c’est du Brel, mais la version de « Je suis un soir d’été » par 3 minutes sur mer est planante.
    Qu’est-ce qu’il est bon, ce groupe!
    Des bises!

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s