Et mon coeur fait boum·L'Art du récit

Lambeaux- Charles Juliet

Ta hantise est de mourir sans avoir vécu, sans avoir pu apaiser ta soif, sans avoir rencontré ce que tu ne saurais dire mais qui te fait si douloureusement défaut. La première est une femme meurtrie, peut-être autant de fois qu’elle a été contrainte de se taire et de contenir en elle la colère et…… Lire la suite Lambeaux- Charles Juliet

L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Depuis la terre, regarder les naufrages – Jeanne Labrune

Celui-là a trouvé plus fort que lui. Qu’il boive l’amertume de sa défaite. C’est d’abord un titre. Qui vous appelle. Ce sont ensuite quelques lignes en 4e de couverture. Rien de plus banal pour mettre un livre sur la route d’un lecteur. Ce sont des premières lignes, belles, mouvantes, sentant les embruns et vous submergeant…… Lire la suite Depuis la terre, regarder les naufrages – Jeanne Labrune

L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Simple – Julie Estève

On ne dira pas ici, comment il est mort. Ce qui l’a tué. On écoutera, dans les odeurs de maquis, de marjolaine sauvage, la voix d’un homme qui, pour certains ou le reste du monde, n’en était pas un tout à fait. Dès les premières pages, le village enterre un homme dans le silence et…… Lire la suite Simple – Julie Estève

Premières lignes·Rentrée littéraire

Premières lignes #12

La lumière des phares dessinait un cône sur la route. Dans ce spectre, les plantes du bord du chemin semblaient d’un jaune fluorescent de tableau post-moderne. Eddy descendit de la Mercedes, laissant le moteur tourner. Il fit quelques pas vers la bête qui gisait à un mètre de la roue droite; sa course déviée par…… Lire la suite Premières lignes #12

Premières lignes

Premières lignes #6

La première fois qu’Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin. Il n’aima pas comment elle était habillée. Une étoffe qu’il n’aurait pas choisie. Il avait des idées sur les étoffes. Une étoffe qu’il avait vue sur plusieurs femmes. Cela lui fit mal augurer de celle-ci qui portait un nom de…… Lire la suite Premières lignes #6

Premières lignes

Premières lignes #5

La première chose que je peux vous dire c’est qu’on habitait au sixième à pied et que pour Madame Rosa, avec tous ces kilos qu’elle portait sur elle et seulement deux jambes, c’était une vraie source de vie quotidienne, avec tous les soucis et les peines. Elle nous le rappelait chaque fois qu’elle ne se…… Lire la suite Premières lignes #5