L'Art du récit·Que jeunesse se fasse...

Vorace – Guillaume Guéraud

On ne pouvait pas encore imaginer. C’était impossible. Même dans nos plus épouvantables fantasmagories. C’était trop tôt. Même si tout laissait déjà craindre le pire… Qu’importe la victime si la faim est assouvie. Des disparus, des effacés. Rayés du monde en une bouchée, sans autre forme de procès et sans explication rationnelle à apporter. Ainsi…… Lire la suite Vorace – Guillaume Guéraud

L'Art du récit·Lire l'ailleurs.

I am, I am, I am – Maggie O’Farrell

 Voilà ce que j’aurais dû dire : Tu as raison, c’était bête. J’aurais dû lui dire : Mais j’ai en moi ces pulsions de liberté, ce besoin de me libérer. C’est un besoin si fort, si ravageur qu’il dépasse tout. Je ne supporte pas ma vie telle qu’elle est. Je ne supporte pas d’être là,…… Lire la suite I am, I am, I am – Maggie O’Farrell

Et mon coeur fait boum·L'Art du récit

Les Amandiers – Thierry Hentsch

 A quoi ressemblent les cendres d’un cadavre de toute façon? Duvet ou poussière, il n’est pas donné à tous d’avoir l’au-delà léger: il pleuvait, je crains, sur le petit tas gris à peine jeté. A travers un court récit d’une beauté bouleversante, Thierry Hentsch évoque la perte d’un père qui de l’être de chair devient…… Lire la suite Les Amandiers – Thierry Hentsch

Neuvième art

Jolies ténèbres Kerascoët, Pommepuy & Vehlmann

« Ne t’inquiète pas. Je te promets qu’il ne t’arrivera plus rien de grave maintenant. Je fais de mon mieux pour que les choses redeviennent comme avant, tu me crois. » Quelques gouttes de pluie. Quelques gouttes de sang. Elle est allongée sur le sol et plus aucun souffle n’anime son petit corps fragile. La pluie devient…… Lire la suite Jolies ténèbres Kerascoët, Pommepuy & Vehlmann

Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

J’ai laissé mon âme au vent. Roxane-Marie Gailliez & Eric Puybaret

Une légère brise dans les cheveux, un souffle tiède sur le visage et un regard perdu entre ciel et ligne d’horizon. Au sommet de la dune, les grains de sable s’envolent, presque invisibles et accompagnent le plus mélancolique des refrains. Moi, j’ai laissé mon âme au vent, je me sens plus léger maintenant. Un narrateur…… Lire la suite J’ai laissé mon âme au vent. Roxane-Marie Gailliez & Eric Puybaret

Neuvième art

Alvin – Régis Hautière & Renaud Dillies

Bas résille, dos cambré. Une robe à pois qui glisse parfaitement le long des courbes parfaites de la catin du George’s friends café. Il suffira d’une nuit trop sombre dépourvue de tendresse pour voir s’éteindre Purity, le visage tuméfié, le dos courbé et le corps meurtri. Gaston, connu pour sa loyauté envers ses amis se…… Lire la suite Alvin – Régis Hautière & Renaud Dillies

L'Art du Roman

Ta façon d’être au monde – Camille Anseaume

D’Elle à Elle. D’elle à tu. Deux portraits comme un face à face, comme une projection dans un miroir qui renverrait toutefois un reflet  trop éloigné de l’original. Quelque chose en elle lui murmure que c’est beau l’enfance et que ça meurt aussi. Elle est lumineuse, forte de ses succès, tout semble lui réussir ne…… Lire la suite Ta façon d’être au monde – Camille Anseaume

Et mon coeur fait boum·Vous avez dit culture ?

Alan Rickman, to me, you are perfect.

  Bordel Alan. Le deuil des Michel, de David et de toute la clique des déserteurs de janvier, je peux gérer. Digérer. Mais apprendre au cœur d’un après-midi qui n’était pas des plus désagréables que toi aussi tu avais pris la poudre de cheminette pour filer en douce, c’est plus compliqué à accepter. Certains évoqueront…… Lire la suite Alan Rickman, to me, you are perfect.

Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Cinq minutes et des sablés – Stéphane Servant & Irène Bonacina

Son visage ne trompera personne. Ni le tic-tac de la pendule qui égraine les minutes et les secondes, ni le silence qui règne dans la maison trop vide de vie. Cette petite dame n’a plus que la solitude comme unique refuge et tout la conduit à penser qu’il est temps pour sa dernière compagne de…… Lire la suite Cinq minutes et des sablés – Stéphane Servant & Irène Bonacina

Challenge accepted !·L'Art du Roman

Comment on meurt. Emile Zola

Ils sont cinq. Le premier veut mourir seul, l’une pense juste être souffrante, l’autre est trop vieux, celui-ci trop jeune et celle-là semble être à bout de force… Qu’on se le dise et sans surprise, aucun ne s’en sortira vivant… Dans ce petit livre composé de cinq chapitres, chaque histoire peut être lue indépendamment de…… Lire la suite Comment on meurt. Emile Zola