Coup de théâtre !·Les classiques c'est fantastique

Le Jeu de l’amour et du hasard – Marivaux

SILVIA: Les hommes ne se contrefont-ils pas, surtout quand ils ont de l’esprit? N’en ai-je pas vu moi qui paraissent avec leurs amis les meilleurs gens du monde? C’est la beauté, la douceur, l’enjouement même, il n’y a pas jusqu’à leur physionomie qui ne soit garante de toutes les bonnes qualités qu’on leur trouve […]…… Lire la suite Le Jeu de l’amour et du hasard – Marivaux

L'Art du Roman·Les classiques c'est fantastique·Lire l'ailleurs.

Le Joueur d’échecs – Stefan Zweig

Et puis, n’est-ce pas bigrement facile, au fond, de se prendre pour un grand homme lorsque l’on n’a jamais entendu parler de l’existence d’un Rembrandt, d’un Beethoven, d’un Dante ou d’un Napoléon ? Dans son cerveau obtus, ce type ne sait qu’une chose: depuis des mois, il n’a pas perdu une seule partie d’échecs, et…… Lire la suite Le Joueur d’échecs – Stefan Zweig

Challenge accepted !·L'Art du Roman

Comment on meurt. Emile Zola

Ils sont cinq. Le premier veut mourir seul, l’une pense juste être souffrante, l’autre est trop vieux, celui-ci trop jeune et celle-là semble être à bout de force… Qu’on se le dise et sans surprise, aucun ne s’en sortira vivant… Dans ce petit livre composé de cinq chapitres, chaque histoire peut être lue indépendamment de…… Lire la suite Comment on meurt. Emile Zola