BD de la semaine·Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

Lucien et les mystérieux phénomènes – Tome 2 – Granit rouge – Delphine Le Lay & Alexis Horellou

Une marinière, un ciré jaune, un béret. Et la nuit qui gagne le bord de mer. Quand il rentre chez lui, le passeur de l’île fait une curieuse rencontre. Celle du fantôme que l’on ne présente plus chez les insulaires: La Fontenelle. Il surgit de nulle part pour s’attaquer à ceux et celles qui oseraient…… Lire la suite Lucien et les mystérieux phénomènes – Tome 2 – Granit rouge – Delphine Le Lay & Alexis Horellou

L'Art du Roman·Rentrée littéraire

Depuis la terre, regarder les naufrages – Jeanne Labrune

Celui-là a trouvé plus fort que lui. Qu’il boive l’amertume de sa défaite. C’est d’abord un titre. Qui vous appelle. Ce sont ensuite quelques lignes en 4e de couverture. Rien de plus banal pour mettre un livre sur la route d’un lecteur. Ce sont des premières lignes, belles, mouvantes, sentant les embruns et vous submergeant…… Lire la suite Depuis la terre, regarder les naufrages – Jeanne Labrune

Que jeunesse se fasse...

Le phare mystérieux – Anne Loyer

Après quelques années d’un travail acharné derrière les fourneaux à goûter les mets, assaisonner les plats, associer les saveurs pour les palais délicats, le père d’Athénaïs et Hélios a enfin saisi l’opportunité de réaliser un rêve un peu fou. Tout quitter pour partir découvrir bien des ailleurs sur un voilier familial. Baptisé Olympe (ce qui…… Lire la suite Le phare mystérieux – Anne Loyer

Et mon coeur fait boum·Neuvième art

Un Océan d’amour Lupano Panaccione

Noir absolu, lampe de chevet qui annonce l’heure du réveil. Un petit homme apparaît derrière ses lunettes qui ont tout de deux gros hublots. Quelques étirements matinaux avant se laisser guider par l’odeur de la galette bretonne qui valse avec le bacon et l’emmental dans la poêle en fonte. Les habitudes ont pris leur rythme…… Lire la suite Un Océan d’amour Lupano Panaccione

Et mon coeur fait boum·Neuvième art

Un homme est mort Kris et Davodeau.

Il y a des mots qui font vivre et ce sont des mots innocents. Eluard 1871. Guerre de Prusse. Il a deux trous rouges au côté droit. Rimbaud achève son sublime Dormeur du Val. 1950. Jour de grève. C’est avec un trou rouge au milieu du crâne que s’effondre le jeune Edouard Mazé alors qu’il…… Lire la suite Un homme est mort Kris et Davodeau.