BD de la semaine·Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

Ana et l’Entremonde – Par l’Ouest, vers les Indes (Tome 1) Marc Dubuisson – & Cy

Alors qu’Ana et Domingo s’affairent à charger les navires en partance pour de lointaines contrées, ils voient leur journée prendre une tournure singulière. En deux temps trois mouvements et suite à un instant de curiosité assouvie, les voilà malencontreusement embarqué·es sur le bateau de Christophe Colomb qui quitte le port pour la plus incongrue des traversées. La destination ? Les Indes. Mais cette fois, le trajet ne sera pas des plus conventionnels puisqu’il s’agira de mettre le cap vers l’Ouest… À cette époque, on plaide de toute évidence la folie pure pour justifier un voyage de cette envergure.

La plupart des marins confondent orgueil et courage. L’orgueil nous plonge dans des situations dangereuses. Tandis que le courage nous permet d’en sortir.

Ce périple inattendu n’est que le premier rebondissement d’une suite de péripéties des plus rocambolesques. Dans ce monde-là, la Terre n’est pas ronde et le bout du monde vous entraîne dans une chute vertigineuse vers l’Entremonde. Cet univers peuplé de pirates et de créatures étranges va contraindre Ana à faire usage de toute la malice qui la caractérise. Il lui faudra être à l’écoute et se montrer fine observatrice afin de saisir toute la subtilité des luttes de pouvoir qui régissent l’Entremonde. Seule suite au naufrage, elle devra déployer ce qu’il lui faut de courage pour parvenir à exister au milieu de toutes ces personnalités qui ne manquent ni de piquant ni de singularité.

 

Chez lui tu étais prisonnière. Ici, tu es mon invitée.

Ce premier tome pose les jalons d’une série qui sait immédiatement éveiller la curiosité et entretenir notre impatience. Le scénario de Marc Dubuisson s’empare des codes du récit de voyage et d’aventure avec beaucoup d’aisance et se joue de nos attentes avec facétie. Quant au trait de Cy – qui m’avait déjà conquise lors de ma lecture de Radium girls – il gagne ici en relief et en épaisseur, se gorgeant de couleurs hautement chatoyantes pour incarner cet Entremonde d’une force onirique captivante. Le duo fonctionne à merveille et signe ici un premier opus qui promet de belles heures de lecture joyeusement dépaysantes.

Cy au milieu des livres : Radium Girls

Ana et l’entremonde Par l’Ouest, vers les Indes (T.1)
Marc Dubuisson & Cy
Éditions Glénat
16.95€ / 104 pages / 2022
BD de la semaine9e Art

 

Chez Stephie
Publicité

8 réflexions au sujet de « Ana et l’Entremonde – Par l’Ouest, vers les Indes (Tome 1) Marc Dubuisson – & Cy »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s