Bijoux indiscrets·Instants poétiques·Les classiques c'est fantastique

Éros émerveillé – Zeno Bianu & Chansons pour elle – Paul Verlaine

 
Choisir de clore cette session classique avec deux titres poétiques tout à fait à propos pour nos bijoux indiscrets. Après ma lecture du texte censuré de Violette Leduc, la poésie vient s’immiscer dans cette fantastique semaine encanaillée orchestrée avec Fanny.
 
Le recueil de Verlaine a l’érotisme délicat – parfois ampoulé – et la douceur des caresses que l’on ose parfois du bout des doigts. Dans ses Chansons pour elle, il témoigne son désir de l’être aimée, entre vénération et fantasme profond. 
 
Tu me pardonnas : mais pas longtemps.
 
L’envie tenace y est dépeinte avec une tendresse évidente, et les plaisirs charnels sont égrenés sous de multiples facettes. La mélodie verlainienne impose sa cadence et sa pudeur en pointillé, dans une valse des corps qui ne sauraient se contenter de s’effleurer. 
 
Et puisque ta photographie
M’est émouvante et suggestive
À ce point et qu’en outre vit
 
Près de moi, jours et nuits, lascif
Et toujours prêt ton corps en chair
Et en os et en muscles vifs
 

 
Dans son Eros émerveillé, Zeno Bianu réunit des siècles de littérature érotique. Des mots de feu de Louise Labé à la prose troublante et troublée des poètes modernes, c’est tout un monde où le corps sacré se dévore qui se dessine au fil des pages. Blasons osés et tendancieux, sonnets grivois, chansons licencieuses: qu’importe le flacon… L’ivresse incandescente s’empare des corps qui s’explorent. On y lit les souffles saccadés, les étourdissements grandioses, le désir obsédant, les petites morts exaltantes, les instants d’abandon.
 
Tu me vertiges
Tu m’extase
Tu me passionnément
Tu m’absolu
Je t’absente
Tu m’absurde
 
Une chorégraphie intimele plaisir du verbe et de la langue se fait le miroir des gestes et des ondulations peau contre peau, laissant à chacun·e le soin de trouver entre les lignes, ces délicieux échos des corps qui hantent.  Un recueil qui se picore – à bouche que veux-tu – comme on parcourt l’autre du bout des lèvres
 
Rendez-vous lundi pour notre bilan de lectures sulfureuses
 
Prolongements et échos :
Chansons pour elle et autres poèmes érotiques  – Paul Verlaine
Éditions Gallimard – Collection Folio 2€
2€ / 128 pages / 2002 (Pour la présente édition)
Littérature érotique / Amours féminines / Bijoux indiscrets
Éros émerveillé – Anthologie de la littérature érotique  – Zeno Bianu
Éditions Gallimard – Collection Poésie
14,80 € / 642 pages / 2012
Littérature érotique / Bijoux indiscrets
 
Publicité

5 réflexions au sujet de « Éros émerveillé – Zeno Bianu & Chansons pour elle – Paul Verlaine »

  1. Je note ces deux recueils comme possibles sources d’inspiration des prochaines lectures à voix haute pimentées de mon boulot 🙂 J’aime notamment beaucoup le dernier poème que tu cites, de qui est-il ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s