BD de la semaine·Et mon coeur fait boum·Neuvième art

Les Voyages de Gulliver – De Laputa au Japon – Bertrand Galic & Paul Echegoyen

Alors que la Tamise s’agite sous l’orage et le froid, le Capitaine Robinson frappe à la porte de Lemuel Gulliver pour l’inviter à le rejoindre pour un nouveau voyage. S’il accepte cette mission avant tout pour mettre sa famille à l’abri du besoin, Gulliver n’en demeure pas moins très friand d’aventures et d’ailleurs. Le départ approche et sans nul doute le périple sera long. Au bout de cette aventure, le si lointain Japon. Et du foyer chaleureux à cette île du bout du monde, tant de choses à vivre pour le Docteur et ses compagnons de route.

Les cœurs gonflent avec les voiles des navires

Très vite et sans surprise, les premières déconvenues s’invitent dans la belle échappée. Pirates, mer capricieuse, trajets contrariés: la vie en pleine mer n’est pas de tout repos. Gulliver n’a plus qu’à compter sur lui et à user d’une grande patience et de sagesse pour faire face aux imprévus qui le mènent vers d’étranges contrées. Laputa, Lindalino, Banibarbi, Lagado… Autant de noms évocateurs d’ailleurs inconnus peuplés d’étranges personnages.

Le problème n’est pas de supporter une vie en son printemps, mais d’accepter l’usure des ans…

À chaque contrée ses mœurs, à chaque dirigeant ses manies et obsessions. Chaque escale est une véritable immersion qui surprend autant qu’elle déstabilise. Fidèle à son statut d’explorateur, Gulliver voit sa soif d’apprendre assouvie et s’ouvre à l’autre avec toute la curiosité qui le caractérise. Le voyageur dans toute sa splendeur. Néanmoins, si l’aventure l’émerveille, elle n’en est pas pour autant idéalisée et fantasmée de bout en bout. Ennui, méfiance, regard critique ont aussi leur part belle évitant à l’œil aguerri de sombrer dans l’aveuglement contemplatif.

Je n’ai plus de temps à perdre : la vie est courte… Et c’est beaucoup mieux ainsi, sans aucun doute.

On voit le résultat: Lagado est un monde à l’envers, un décor sens dessus dessous. Du grand n’importe quoi… Aussi vrai que je m’appelle Gulliver, cet univers n’est pas fait pour moi.

Bertrand Galic fait de chaque chapitre l’étape d’un périple – qui durera presque quatre longues années – où chaque rencontre sera source de dialogue, d’apprentissage et de découverte. Au carrefour du récit de voyage et du conte philosophique, l’album consacré à certains des voyages du célèbre Gulliver rappelle parfois les grands enjeux en germe dans le courant humaniste et préfigure les fondements des pensées des Lumières… Des récits d’explorateurs comme Marco Polo aux contes de Voltaire ou lettres de de Montesquieu, les lecteurs et lectrices se retrouvent ainsi plongés au cœur de voyages qui le confrontent à des univers nouveaux et porteurs d’enseignements qui nourrissent les esprits avides de connaissances.

Qu’ils soient admirables ou blâmables, les peuples dépeints sont source d’émerveillements sous les crayons et pinceaux de Paul Echegoyen. Il donne au fil des planches une dimension assez incroyable aux territoires explorés. Que l’on échoue sur une île entourée de récifs et peuplée d’oiseaux menaçants ou que l’on s’aventure vers l’insaisissable Laputa, nos yeux demeurent captivés par tant de beauté et de sens du détail. Le travail de la couleur décline une palette d’ocre et de marron doré qui nous fait voyager dans le temps et donne l’impression de tourner les pages d’un manuscrit illustré. La magie et l’onirisme s’invitent avec une indiscutable virtuosité, et entretiennent, à coup sûr, nos envies d’ailleurs et de (re)lectures classiques.

BO des pages tournées: Voyage Voyage Soap & Skin

Chez Noukette
Les Voyages de Gulliver – De Laputa au Japon
Scénario de Bertrand Galic, dessins et couleurs de Paul Echegoyen
Éditions Soleil – Collection Noctambule
17.95€ / 112 pages / 2020
Bande dessinée / 9e Art / Lire l’ailleurs

16 réflexions au sujet de « Les Voyages de Gulliver – De Laputa au Japon – Bertrand Galic & Paul Echegoyen »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s