Les classiques c'est fantastique·Lire l'ailleurs.

Histoires de famille(s)

Et de huit ! Huit mois que nous nous donnons assidument rendez-vous chaque dernier lundi du mois, autour de grandes lectures classiques avec Fanny. À nos côtés, des lectrices qui ont, elles aussi, décidé de renouer avec ces œuvres parfois délaissées au profit de la littérature contemporaine…

À chaque mois son thème…

Après des pages zoliennes, une virée du côté des États-Unis ou de l’Angleterre, un passage sur les planches et sous le feu des projecteurs, une magistrale et collective ascension des pavés russes et une pause poétique, nous avons fait le grand saut pour un plongeon antique. Enfin, suite à notre duel Honoré et Gustave, nous vous suggérons une immersion dans ces si inspirantes histoires de famille(s)…

Une semaine en famille !

Elles fourmillent d’histoires fabuleuses ou chaotiques à raconter. Elles cachent un secret ou révèlent des personnalités qui s’aiment ou se détestent viscéralement. Leurs membres goûtent au désarroi, aux rancœurs, aux désillusions et à la jalousie qui dévore. Seize chroniques de portraits familiaux qui ne manquent pas de mordant. Une fois de plus la sélection s’avère très éclectique. Du pavé en veux-tu en voilà, des nouvelles, de la littérature française ou étrangère… Tout le monde peut aisément piocher dans cette sélection et y trouver son compte.

Maux de mères

Commençons par les mères et ces portraits peu glorieux pour Fanny et moi qui avons mis en avant deux figures maternelles inoubliables: Le Sagouin et Vipère au poing. Un autre plus lumineux, présenté par Paolina avec le célèbre Le Livre de ma mère d’Albert Cohen et enfin celui de la mère de Romain Gary dans La Promesse de l’aube que Natiora chronique ce mois-ci.

Frères et soeurs

La fratrie sous les yeux de Maupassant a aussi des allures de trahison et de jalousie. Avec ma chronique consacrée à Pierre et Jean, l’idée de fraternité prend clairement du plomb dans l’aile. Du côté américain, des frères ennemis fascinent sous la plume de Steinbeck. C’est Fanny qui vous le dit dans sa chronique du roman À l’Est d’Eden. Chez Fanny -encore et toujours- ce sont les sœurs – et quelles sœurs ! – qui sont à l’honneur puisqu’elle a dévoré Les Quatre filles du Docteur March de Louisa May Alcott.

Famille je t’aime, famille je te hais !

La famille est fragilisée ou en danger sous la plume de Murray Leinster dans Un Logique nommé Joe raconté par Pati. Alice a suivi quant à elle une famille d’émigrés dans le Bandini de Fante. Le cercle familial déconcerte également puisque Fanny s’est heurtée – sans succès – au monumental Le Bruit et la fureur de Faulkner. Enfin, Natiora a enfin tourné les pages de Poil de Carotte de Jules Renard qui là encore, ne nous montre pas le cercle familial sous son meilleur jour.

Elles reviennent !

Maghily revient après quelques thèmes d’absence pour nous parler de Thérèse Raquin du grand Émile Zola. C’est ici que ça se passe ! Autre retour apprécié, celui de Céline qui a plongé dans l’univers romanesque britannique de Jane Austen avec sa chronique d’Orgueil et préjugés.

Aïeux et descendance.

Enfin, les grands-parents étaient à l’honneur à travers des textes que nous avons choisis avec Pati. Audience captive d’Ann Warren Griffith et L’Examen de Richard Matheson pour elle et La Peste écarlate de Jack London pour moi.

Buller en famille

En guise de bonus, deux bandes dessinées sur ce thème ont été lues lors du RDV de la BD de la semaine. Fanny a choisi l’immense Là où vont nos pères de Shaun Tan et j’ai lu de mon côté Fun home d’Alison Bechdel.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

Voilà pour novembre et ses frasques familiales… Qu’on se le dise, ce fut un mois inspirant pour les participantes à ce rendez-vous qui me tient désormais vraiment à cœur et encore plus quand je vois l’investissement de chacune pour nous dénicher les titres en lien avec nos thématiques. Un immense bravo à Fanny qui a honoré magistralement ce mois familial avec une sélection riche et particulièrement ambitieuse! Que de pavés chroniqués!

  • Une petite liste plus personnelle sur le thème de la famille que vous pouvez trouver sur le blog.

Le rendez-vous est pris pour décembre pour des Contes à lire en attendant Noël! Exceptionnellement, le rendez-vous aura lieu dès le lundi 21 décembre histoire de nous laisser profiter des fêtes sans obligation bloguesque.  À vos agendas si vous souhaitez nous rejoindre ces jours-là!

22 réflexions au sujet de « Histoires de famille(s) »

  1. Très beau billet récapitulatif Moka ! La moisson fut fructueuse et variée. Je dois encore aller lire certains billets mais globalement, je pense que tout le monde a apprécié ses lectures ce mois ci. Place aux contes maintenant 😁

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci ! J’y ai passé du temps, j’avais même peur d’oublier des liens ! Tu as vu que la date était avancée pour le prochain RDV? Je file aussi commenter les billets délaissés cette semaine faute de temps…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s