Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Sur le chemin de l’école – Anne Loyer et Lili la Baleine

C’est sous une avalanche de questions qui ne laissent pas de place aux réponses que se réveille Ada, l’esprit encore dans la brume de son sommeil profond. Il faut dire que quitter sa couette rend concrète et irrémédiable la violence du petit matin. Ces mots d’adultes pressés l’étouffent, l’écrasent et lui martèlent – entre les lignes – que chaque instant est une désagréable et incessante course contre le temps

Commence alors cette folle aventure qui la conduit vers l’école. La ville, labyrinthique ne la ménage pas et courir dans la rue ressemble à un parcours de slalom géant, entre les passants à contourner et les escaliers qui se descendent à une vitesse grand V. Néanmoins, cette petite routine prend une tournure bien différente dans la tête d’Ada. Son imagination débordante confronte son univers familier à un monde imaginaire qu’elle s’est inventée dans sa petite bulle de demoiselle lapin blanc… Qui pourrait croire qu’un immense poisson surgira d’une bouche d’égout? Qui pourrait voir comme elle une girafe captivée par la lecture attentive d’un journal dans le métro? Qui oserait imaginer qu’un adulte écureuil surveille cette agitation folle et qu’un parent souris promène son chat en laisse? Qui verrait, comme Ada, la rue bétonnée s’effacer pour devenir un extraordinaire espace aquatique?

 

C’est à un festival de fantaisie que nous convient Anne Loyer et Lili la Baleine. Au fil des pages, de petites scènes loufoques s’enchaînent au gré des pensées d’Ada et c’est un monde fourmillant de personnages décalés et d’animaux humanisés qui défile sous nos yeux curieux et amusés. Dans cette ville carnavalesque où les rôles s’inversent, où les règles établies ne semblent plus avoir lieu d’être, se dessine un fabuleux voyage le temps d’un trajet qui – parfois – porte en lui son lot d’angoisses pour les plus jeunes. Cette ode à l’imaginaire sous les crayons de Lili la Baleine a tout d’une balade exquise et poétique qui dit si bien la magie de l’enfance et son pouvoir si singulier de voir le monde autrement. Une autre manière d’appréhender la rentrée pour cet album dont chaque page est un réel ravissement graphique ! Une bien jolie façon de retrouver le chemin de l’école…

Sur le chemin de l’école
Texte d’Anne Loyer, illustré par Lili la Baleine
Éditions Maison Eliza – Collection Pistache
14,90 € / 32 pages / 2020
Littérature jeunesse – Je lis des albums

14 réflexions au sujet de « Sur le chemin de l’école – Anne Loyer et Lili la Baleine »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s