L'Art du Roman·Que jeunesse se fasse...

L’amie du sous-sol – Rolland Auda

Alma et Létho sont devenus très vite de bons amis. Alors quand après plusieurs jours d’absence, Létho reste sans la moindre nouvelle d’Alma, autant dire que l’inquiétude le gagne. Face à son désarroi grandissant et à sa place vide en classe, il se rend chez elle, malgré l’accueil très froid que lui réserve la mère d’Alma. Coiffeuse dans un petit salon, elle le congédie sans autre forme de procès et le somme de déguerpir au plus vite.

Jusque là, la disparition d’Alma l’avait inquiété. Maintenant, il avait peur.

Mais loin de lui l’idée de se contenter de cet échec cuisant. D’autant qu’il a cru voir la silhouette fugace d’Alma flotter derrière un rideau de l’arrière-boutique. Armé de courage et d’une envie folle de comprendre les absences et silences d’Alma, il s’aventure tant bien que mal derrière le salon pour tenter de reprendre contact avec celle qui lui manque tant.

Il avait l’impression d’être entré dans la Maison de l’Horreur d’une fête foraine.

Affaiblie et malade, elle retrouve des forces à la vue de son cher ami. Comme s’il n’était rien, ils retrouvent leur complicité et leurs jeux d’enfants… Leur nouveau repaire est l’ancienne miroiterie, lieu idéal pour se cacher et jouer entre ombres et lumières. Mais Alma semble avoir changé et certaines de ses sautes d’humeur interpellent Létho. Et que dire de cette trappe qui semble dissimuler des secrets qu’Alma veut autant taire que dévoiler… C’en est trop pour le jeune garçon, bien trop curieux pour se contenter d’imaginer ce que les sous-sols pourraient bien cacher… Mais il est parfois des portes, qu’il vaudrait mieux laisser fermées…

Sous le plafond et entre ses tempes, les notes se mélangeaient aux gémissements et lamentations.

Deuxième titre de la collection Hanté qui rappelons-le a pour devise « Des histoires pour ceux qui n’ont pas peur d’avoir peur« . Rien de mensonger là-dedans… Reprenant les codes des récits fantastiques en les modernisant, Rolland Auda vient apporter sa « plume à faire trembler » dans le catalogue Casterman. Ici, les fantômes et esprits s’invitent dans une valse macabre et périlleuse. On se prend au jeu, on se surprend à appréhender ce qui pourrait arriver en tournant la page tout en cédant à l’envie impérieuse d’être confronté au surnaturel et à l’inexplicable. De quoi avoir envie de prendre ses jambes à son cou avant que votre cœur qui palpite vous paralyse! D’une efficacité redoutable.

L’Amie du sous-sol de Rolland Auda
Éditions Casterman, dans la collection Hanté
5.95€ / 120 pages / Mars 2020
Dès 10 ans.
Littérature jeunesse – Chair de poule

4 réflexions au sujet de « L’amie du sous-sol – Rolland Auda »

    1. Le meilleur moyen reste de lui offrir… Après c’est conseillé dès 10 ans. Mais j’ai toujours quelques réticences à proposer un âge de lecture pour les enfants/ado tant cela varie en fonction des sensibilités et « expériences » de lecteur de chacun…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s