L'Art du Roman·Les classiques c'est fantastique·Lire l'ailleurs.

Le bon gros pavé russe

Les classiques c’est fantastique !

Quatrième volet du rendez-vous qu’on l’on se donne avec Fanny depuis quatre mois, chaque dernier lundi du mois. Après des pages zoliennes, une virée du côté des États-Unis ou de l’Angleterre, un passage sur les planches et sous le feu des projecteurs, voilà que nous avons décidé de gravir le sommet – et pas des moindres – des pavés russes. Bilan de cette ascension estivale autour des chroniques de cette semaine au goût d’ailleurs…

Fanny nous a embarqué·e·s sur les traces de la fabuleuse Anna Karénine de Tolstoï. Une rencontre tragique et une histoire d’amour passionnée pour 1200 pages

Paolina et moi avons choisi de relire (pour elle) ou de lire (pour moi) l’œuvre Crime et châtiment du grand Dostoïevski. Des retrouvailles et une rencontre avec le si énigmatique et insaisissable Raskolnikov.

Dostoïevski était aussi au rendez-vous sur le blog de Natiora. Mais ce sont les frères Karamazov que nous avons croisés là-bas.

Pativore a également choisi un roman de Dostoïevski en choisissant de chroniquer Le Joueur.

◊ Et puisque Fanny n’a peur de rien, elle a aussi tenté un magnifique doublé en lisant L’Idiot de Dostoïevski. (Il me tente aussi depuis longtemps…)

◊ J’ai enfin opté pour un deuxième titre russe (Fanny m’avait un poil mis la pression avec ses deux pavés lus). Une (re)lecture du chef d’œuvre de BoulgakovLe Maître et Marguerite – que j’ai partagée avec Alice.

Merci les filles pour votre participation à cette semaine russe et pour ces huit-sommets-pavés russes gravis avec brio !  Pour août, le défi et le thème seront tout autre puisqu’il sera question de lire un peu de poésie, le thème étant « Dans le square les fleurs poétisent » (Rappel des thèmes des mois à venir ici.) En espérant que vous serez de la partie !

15 réflexions au sujet de « Le bon gros pavé russe »

  1. Une prochaine fois il faudra changer le thème : « un pavé russe… mais pas Dostoïevski ! » Il est vrai que question pavés il y avait de quoi faire dans sa bibliographie.
    Encore une fois je suis ravie de vous suivre dans ce challenge, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’aborde chaque nouvelle lecture 🙂 Je serai évidemment au rendez-vous pour le mois d’août…

    Aimé par 1 personne

    1. Ha ha ! Tu as raison, si ce défi/RDV s’inscrit véritablement dans la durée, il faudra ajouter cette contrainte supplémentaire !
      Comme toi, l’enthousiasme est au RDV chaque moi et c’est un véritable plaisir de sentir qu’il est partagé avec toi ! J’ai déjà (au moins) un titre pour ce RDV poétique, et quelque chose me dit qu’il y en aura sûrement (au moins) un autre. ^^

      Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, 22 fois, tu ne fais pas les choses à moitié dis-moi! Mais c’est un texte magnifique, alors je te comprends. Avais-tu lu sa « relecture/réécriture » moderne par Clémentine Beauvais? (Songe à la douceur)

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s