Coup de théâtre !·Neuvième art

Médée – La Chair et le sang – T4 Nancy Peña et Blandine Le Callet.

Tu as tout donné à cet homme, et il t’a tout repris.

Nous y voilà. Le sang discret sur les mains du premier tome a désormais envahi la robe immaculée et la lame brillante du couteau. Nul recul envisageable, la criminelle infanticide a le regard sûr et déterminé. Les crimes sont désormais le prolongement d’elle-même, à jamais indissociables de son prénom. La tragédie voit ainsi poindre l’arrivée du dernier acte. Celui qui vient graver le pire dans la chair et noyer la rage dans le sang, pour enfin laisser le soin aux fantômes de ne plus jamais quitter son esprit.

Après une longue errance, Jason et Médée – enceinte – cherchent un royaume qui accepte d’être leur refuge. Celui de Corinthe, terre de Créon, a tout d’une terre promise. Ce dernier leur accorde l’hospitalité malgré les rumeurs qui se mêlent aux voix dissidentes. Surveillée de très près par ses esclaves qui observent ses moindres faits et gestes, Médée prend soin de ses enfants et les voit grandir pendant que Jason gagne la confiance de Créon qui a de grands projets pour lui. Si l’on se méfie d’elle et que la crainte d’un mauvais tour plane insidieusement, Jason semble être un homme à qui l’on fasse confiance. Fin stratège, Créon cerne ses envies de pouvoir et nourrit secrètement l’envie de lui faire épouser son unique jeune fille pour assurer la prospérité de son royaume. Médée restant aux yeux du monde l’étrangère, l’épouse barbare, il en faudra peu pour attiser le feu de la haine d’un peuple qui voit en elle la plus dangereuse des sorcières. Bannie, Médée contient difficilement sa colère face à cette injustice et peine à étouffer l’immense colère qui monte en elle. Trahie, dupée, abandonnée, elle laisse ses démons guider ses pensées les plus noires et laisse sa folie destructrice œuvrer avec violence et fracas. L’éternelle exilée n’aura plus qu’à vivre avec les images insoutenables de sa vengeance, tout en faisant face à un destin qui se joue du temps qui passe. L’impossible expiation aura le goût de l’abandon, l’odeur d’un parchemin qui consigne une histoire, le visage des absents, la couleur des cheveux qui perdent de leur éclat, la voix des remords qui murmurent jusqu’au dernier souffle.

Après tout ce que j’avais fait, je méritais bien pire. Après tout ce que j’avais fait, je méritais de vivre. […] Vivre, ce serait mon châtiment. Je n’imaginais pas qu’il durerait si longtemps.

Avec ce quatrième tome (composé de deux livres) l’histoire de Médée touche à sa fin. Les autrices ont façonné une série passionnante autour d’une héroïne passionnée. Cette femme, figure emblématique de la mythologie se voit racontée dans ses multiples facettes et duperies, dans ses heures sombres et ses coups d’éclats. Que la folie et la jalousie dictent ses actes, elle affronte ses démons ou devient celui des autres sans jamais faillir. C’est un destin incroyable qui se forge de planche en planche. Le trait raffiné et subtil de Nancy Peña, riche de symboles, donne à ce personnage toute l’envergure et le relief qu’elle mérite.

Le plongeon dans une époque ancestrale nourrie par les grands mythes est ainsi immédiat et offre un souffle de modernité à cette figure féminine si singulière. Sa voix nous berce au fil des tomes, et elle livre aux lecteurs ses pensées les plus intimes. Plaisir de la chair, passions exaltées, projets machiavéliques, remords insoutenables: Médée réunit définitivement en elle le pire comme le plus fascinant. Elle est femme, beauté terrible, sorcière malicieuse et dangereuse, criminelle furieuse et superbe.

Une série haletante et passionnante.

 

Et toujours… Médée aux multiples visages à travers mes chroniques de :

Médée de Jean Anouilh  / Médée de Corneille

Médée Nancy Peña et Blandine Le Callet.

Couleurs: Céline Badaroux et Nancy Peña

1- L’Ombre d’Hécate

2- Le Couteau dans la plaie

3- L’Épouse barbare

4- La Chair et le sang

Casterman

112 p / 18,00 €

ISBN: 978-2-203-14139-1

Chez Noukette
Publicités

15 réflexions au sujet de « Médée – La Chair et le sang – T4 Nancy Peña et Blandine Le Callet. »

Répondre à eimelle Toursetculture Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s