Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my August

Un thé chez Lucie et Zoé / Une dernière semaine avec Didine / Reprendre lentement le rythme des jours studieux / Une rentrée littéraire que je vis de loin / N’avoir que quelques titres à vouloir découvrir absolument: une histoire de ruines, de bête et de cri, d’une amoureuse de Diego. / Ma Swimming Routine / On n’en dit jamais autant sur soi-même qu’en parlant des autres. / Cette phrase qui résume ce qui s’orchestre ici. / Célébrer la première année de Peach avec les copains. / Un casting de parrains? / – Tu aimes les randonnées toi? – Ouais, moi j’aime tout donner.  / En vrai, lui je ne le touche même pas avec un bâton./ Celle qui pensait porter du Louis Vuitton toute l’année. / Moi je préfère que mes parents se séparent plutôt que de choper des verrues génitales. / – Une bière ? – Ça peut attendre. / La région qui étouffe les échos. / Les rendez-vous estivaux du mercredi au Goodness. / (…) Mais même additionnés, multipliés, Je crains qu’il n’y ait pas chez eux Le moindre souffle de ta grâce… / Ton futur appartement derrière les grilles. / Les petits potes au Steak Easy. / Le détour par le Hoppy loft./ Celui qui m’assurait une savoureuse formation houblonnée. / Un barbecue chez Erwann et Léa / Le clocher indiscret / Le matelas inutile / Retrouver mes chauffeurs la veille du départ / Deux tiramisus un peu  flottants / Rencontrer Bertille / Monsieur le Maire en caleçon / Valouchka, Le Béret vert, Le Tricot, Le Préparateur physique, Le Voleur de pain, Two Fingers et La Prof de livres on the road. / Loïc Lantoine dans les oreilles /  Se retrouver pour déjeuner au milieu des vignes / Braver tous les interdits avec Ollie et un ballon / Vieilles pierres, piscine et graviers. / L’interminable ascension qui aurait pu me tuer. / Corentin, mon amour, regarde-moi… #Unehistoiredecube / Ah bah t’es rentré dedans? Ça m’étonne. / Retrouver l’agrégé d’SVT adoré / Rattraper les rires étouffés depuis un an. / Joutes acrobatiques et aquatiques / Le binôme vainqueur / Nabouchka et sa Pocahontas blonde à l’eau / L’allié côté pile, le traître côté face. / Un sandwich à l’eau de l’Ain. / Autant on peut commuriner, autant peut-on communiquer? / La nageuse belge et sa frite. / Mange tes morts avec tes citrons. / A chacun son animal canin. / Si tu passes Mouille tu arrives à Malavale. #Randoporn / Ceux qui dormaient comme des girafes / Ceux qui dormaient comme des loutres. / Celle qui conduisait aussi bien qu’elle refermait les bidons étanches. / Plongeon de presque minuit avec ma Blonde. / Sans choisir je préfère les nuits. / Une conception sportive de la conduite. / On aurait pu mourir plusieurs fois là? / Un soir chez mon Roux / Ollie sur le dos pour achever la rando / -T’as vu j’ai dit As you want. – Le plus étonnant c’est qu’on ait compris. / Le roi des mouteurs / Emporter Antoine Wauters et Christophe Honoré au bord de l’eau chlorée. / Je nage comme une clé à molette. Ouais, tu peux même dire comme une caisse à outils. / Le papy-mouteur / Le Prestidigitateur et son english accent / Celui qui offrait son cube avec générosité / Motaaaaaaaarrrrd ! Hum hum. / Ceux qui s’accrochaient à leur carafe de vin comme à une bouée de secours. / La Team Rando, la Team Sieste & Piscine (Je vous laisse deviner mon camp.) / Totalement addictif. / Une certaine idée de la condescendance. / Les excentricités langagières de Naby / Celle qui, à sa grande surprise, adorait Mysterium / Rire jusqu’à des heures tardives avec mon voisin de couette. / Un balcon pour toi. / Une dernière fois partagée. / Les promesses de fumée. / Comme la nuit nous manque parfois, comme elle tarde à venir. / Le charme évident de cette impertinence-là. / Brady vs Branly / Le petit Frelon, guide de haute montagne. / ©Dit-il ! / Dis, deux semaines de plus et il me baisait? – Deux jours de plus auraient suffi je crois.#LoveStory / Retrouver l’appartement au vieux plancher / Défaire les sacs des jours d’avant / L’invité surprise en tissu gris / Celui qui m’annonçait un retour pluvieux en Picardie / Faire don d’une machine à pain pour un apprenti boulanger mangeur de compote. / Aimer que le temps mente un peu / J’étais privée de l’homme que j’aimais alors il me fallait bien tous les autres: Aimer Perdrix à la folie. (Et Swann Arlaud aussi.) / Prolonger la première bière du jeudi / Bavarder, boire et dîner près de l’horloge / Se dire à bientôt. / Quelques mots sous le crâne dessiné / L’anniversaire de ma Brune / Glaces au jardin / Je suis comme toi Aurélia, je suis parti dans les Cévennes mais je ne sais pas où c’est. / Les mots qui sommeillent. / Ma Blonde reine des massages / Vincent et Iep, mes petits potes en short. / On dirait de la musique de fac de couloir de licence de lettres / Dit-il alors qu’il écoute les Pussycats Dolls / Dis, pourquoi Poule a des bracelets aux oreilles? / Un soir et un matin avec ma Petite / Se délester des fragilités en poste restante. / Reviens mon coeur, celui que j’entends battre. /  Un message nocturne pour un merci enfariné / Un message matinal pour une faiblesse cendrée / Une première lecture de John Fante / Découvrir avant l’heure un album vertigineux. / Les cases ne mentent pas. / Trouver les mots à dire plus tard. / Celui qui disait que c’est joli septembre. / Promettez-moi d’apprendre à salir la beauté mon ami. / Bordel, j’ai couru / L’allumette qui s’approche de la paille. / De jolies boucles d’oreilles dans un paquet / Derniers kilomètres de ma vie aquatique estivale / Le Bobun ou l’épiphanie culinaire / Un après-midi pédagogique et cuisine avec mon faux coloc’ / Un Daïquiri avec Kévin / Jouer les lapins blancs / Céder malgré tout à l’appel du Good et manquer cruellement de volonté pour être ponctuelle. / Une histoire de plots / Le traditionnel barbecue de pré-prérentrée. / Ces conversations qui plaisent à Charles et qui mettent Youni Potter mal à l’aise. / Résister. Encore. / Les sourires complices de ceux qui aiment se retrouver / Ma petite Team B / Celle qui livrait officiellement son joli secret / L’Inamical Président et un de mes hommes technologiques à ma porte pour une livraison de Mokamingo / La tentation de Bruxelles en septembre / Les cartes postales des copains / L’emploi du temps réceptionné, l’année conditionnée / La pré-rentrée et sa grande messe sans grand intérêt. / Nos teints hâlés et cette jolie légèreté / L’Inamical Président qui valide magistralement – et avec audace – son défi inachevé en plénière. / Celui qu’on n’imaginait pas revoir parmi nous / Ceux qu’on aurait voulu avoir parmi nous. / Déjeuner, éco-cup et réminiscences estivales. / Ce blogueur-chou qui s’invitait dans ma boîtes aux lettres. / De la question des qualités gustatives des Physalis selon ma Blonde. / Des bières de pré-rentrée au pub avec la Team B / Disons que je n’ai pas l’impression de boire du Pampryl / Prolonger la soirée avec les deux femmes de ma vie et m’sieur David en dînant et bavardant chaleureusement. / La petite insomnie qui t’offre une courte nuit. CKDO / Le dernier week-end à dérober à l’été. / Un moment saint-quentinois avec ma Petite. / Robes et breloques / Une coupe de bulles qui scelle un projet / Et (ce joli?) septembre, sans plus attendre.

Pour vos oreilles: Je veux être à vous – Sammy Decoster (BO du film Perdrix )

Publicités

5 réflexions au sujet de « Moi après mois: my August »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s