BD de la semaine·Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

Elma, une vie d’ours 2. Derrière la montagne Ingrid Chabbert & Léa Mazé

On dirait que c’est toujours la nuit ici.

Il pleut averse. L’eau ruisselle à flanc de montagne et s’infiltre insidieusement. Malgré le déluge, nul répit pour nos deux héros si complices. L’urgence est là, ancrée inconsciemment en eux depuis si longtemps. Il faut marcher, arpenter les chemins sinueux, avancer quoi qu’il en coûte. Tant de monde attend, tant d’espoirs latents, là, de l’autre côté de la montagne. Alors dès que le soleil orangé surgit, Elma s’accroche dans le poil doux de son père ours et mêle ses cheveux au vent d’automne dans un galop grisant. Et ça rit, ça s’esclaffe, ça s’attendrit, ça roule dans l’herbe. Il en faut peut pour goûter à l’insouciance des jours heureux.

– Là-bas, tu sauras tout. – Tout quoi?! – Tout toi.

Mais il suffit d’un presque rien pour que l’on écorche la tendresse et que l’on sacrifie le peu de sérénité qui survit encore. Soudain, les sourcils se froncent, les yeux s’écarquillent, l’inquiétude inonde les esprits. Le danger n’est plus une crainte à venir mais une menace qui met tout en œuvre pour user de son pouvoir destructeur. Il va en falloir de la force et de l’amour pour qu’un peuple ait la vie sauve.

Je le hais… Je le déteste… Je le hais… Et je l’aime.

Après un premier tome fabuleux qui a fait battre mon coeur au rythme d’une fuite effrénée, l’on découvre enfin les raisons de cette traversée de la forêt et l’on saisit la teneur des enjeux qui contraignent Elma à regagner le monde des hommes. Au fil des bulles, Ingrid Chabbert distille les secrets jusqu’alors bien gardés et lève le voile sur la prestigieuse destinée de son héroïne qui peut accepter de grandir mais qui refuse les non-dits et les mensonges de ceux qui détiennent les clés des silences trop pesants. Il faudra pourtant qu’elle apprenne que la vie est souvent faite d’inévitables et d’insolubles compromis.

Petit singe, ta vie n’est pas une vie. C’est un destin.

Au scénario joliment ficelé fait écho le toujours hypnotique trait de Léa Mazé qui confirme son talent (qui n’est clairement plus à prouver.) Du petit détail qui fait mouche aux grands espaces qui impressionnent, tout s’orchestre dans une harmonie parfaite et délicieusement flamboyante. La symbolique bleutée tranche dans les tons chauds et vifs et si cette couleur de chevelure ou de pelage enrobe les protagonistes avec beaucoup de délicatesse, elle est aussi celle qui porte les plus pernicieuses intentions lorsque l’on voit se réveiller les eaux qui dorment. Alors nous tournons les pages, inquiets. Et l’on se surprend à vouloir dire à l’impertinente Elma et son ours protecteur: courez héros pleins de fougue, faites mentir les histoires tragiques, foulez sans faillir les sols rocailleux et le feuillage sec. Faites croire encore un peu aux lecteurs que les plus belles histoires n’ont pas de fin…

Ingrid Chabbert sur le blog: Écumes / En attendant Bojangles / Croque-Manoir / Le dernier arbre

Léa Mazé au milieu des livres: Nora / Les Croques

Elma, une vie d’ours Ingrid Chabbert & Léa Mazé

1- Le grand voyage

2- Derrière la montagne

Dargaud

ISBN: 9782205079340

44 pages / 10€95

Famille / Héroïsme

 

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Ce mercredi…

La BD de la semaine est au milieu des livres!

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Chroniques des amoureux des bulles:

 

Sabine                 Jacques                  Mylène              Nathalie

 

Eimelle            Nouk              Sylvie                 Brize

 

Blandine           Amandine          Alice             Hélène             Caroline

 

Publicités

26 réflexions au sujet de « Elma, une vie d’ours 2. Derrière la montagne Ingrid Chabbert & Léa Mazé »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s