Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

L’Enfant seule – Guojing

Ce matin-là, il neige. Et rien n’est plus amusant que d’observer les flocons qui tombent si lentement qu’on pourrait presque imaginer pouvoir compter chacun d’eux. Elle sourit, la solitude derrière elle. Ses parents sont partis travailler et c’est en feuilletant les pages d’un album de famille qu’elle cède à ses divagations…

A quel moment l’idée surgit? A quel instant précis, l’envie de quitter la maison lui vient à l’esprit? Le premier bouton de son manteau scelle le pacte. Un deuxième affirme le geste, le troisième entérine sa décision avec l’assurance des grandes intrépides. Un petit sac en bandoulière, quelques pièces et bricoles pour trésor de fortune. La porte s’ouvre et avec elle surgissent tous les espoirs de passer une journée extraordinaire.

Ville, bus, forêt, chemins enneigés. Rien ne l’effraie. Le but de l’échappée est clair: aller rendre visite à sa grand-mère. Ce petit chaperon gris chinois ne s’attend pas à trouver sur son chemin tout un bestiaire fabuleux nourri par ses rêves d’enfant.

L’enfant seule est un récit fabuleux dans lequel l’enfance s’autorise tout. L’aventure sans frayeur, les cabrioles dans les nuages, les chevauchées fabuleuses sur un renne joueur, les valses aquatiques avec une baleine…

Entre l’album et la bande dessinée muette, ce magnifique livre est un voyage à la croisée des mondes. C’est doux, d’une tendresse infinie et bien que dépourvue de mots, cette histoire de Guojing laisse surgir en vous les émotions éteintes de l’enfance perdue.

On pense au génie de Shaun Taun, évidemment. Au trait gris et cotonneux de Chris Van Allsburg dans Les mystères de Harris Burdick, au minois poupin qui vous hante éternellement une fois que vous avez vu Le Tombeau des lucioles… Autant de raisons qui me donnent envie de clamer combien cet album muet est un coup de foudre silencieux.

L’Enfant seule – Guojing

Comme des géants

108 p / 15 € 

30 août 2016

ISBN : 9782924332337

Chez Stephie
Publicités

46 réflexions au sujet de « L’Enfant seule – Guojing »

Répondre à aufildeslivres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s