BD de la semaine·Et mon coeur fait boum·Neuvième art·Que jeunesse se fasse...

L’Émouvantail – Renaud Dillies

emouvantail_couv_rvb

Quelques loques et haillons, un chapeau informe qui ne craint pas d’être usé par le soleil et ce qu’il faut de paille pour donner un peu d’épaisseur à cet unijambiste des grandes plaines: l’illusion est parfaite. Mais à le regarder de plus près, ce n’est plus un pantin mais un être bien vivant qui s’agite sous nos yeux.

Quelques réprimandes pour commencer, et pourquoi pas quelques interdictions prodiguées aux moineaux de passage. Et si cela ne suffit pas, quelques grognements étouffés pour se laisser bercer d’illusions et se convaincre qu’il a l’épouvante dans la peau. Que les semeurs s’endorment paisiblement et rêvent d’abondance: tant qu’il surveille leurs champs, leur sommeil peut être serein.

Qui suis-je si je ne fais peur à personne?

Mais s’ils savaient rire, les oiseaux facétieux l’anéantiraient aussitôt de leur chant moqueur. Voilà notre épouvantail dans de beaux draps: aucun bec gourmand n’est effrayé et c’est même avec amusement et goût de la provocation qu’ils se mettent à voleter autour de notre héros de paille.

Guidé par maître chat – expert ès volatiles impertinents – l’épouvantail ragaillardi en mal de charisme suit studieusement ses sages recommandations sans que les résultats soient des plus concluants. L’enjeu est pourtant de taille et la vie de notre héros en dépend…

Connaissez-vous cet air de musique appelé « Indifférence »? Cela ne vous dit rien? Ce n’est pas grave, parce que quand on écoute sa mélodie, voici ce que l’on entend…

Bêtes à poils ou à plumes, personnages de paille ou de chair,  les candides ont la vie dure avec Monsieur Renaud Dillies. Et ce n’est pas parce qu’il publie aux Éditions de la Gouttière – dont la réputation n’est plus à faire dans le paysage de la littérature jeunesse – qu’il va changer quoi que ce soit à sa manière de nous raconter des histoires qui pincent un peu le cœur et qui pointent du doigt ces questionnements et tourments existentiels qui n’ont pas d’âge.

C’est avec un plaisir immense et un émerveillement indéfectible que ses lecteurs retrouveront son trait si singulier caractérisé par l’art de jouer avec les cases dans le travail délicat et minutieux des planches (format à l’italienne), entretenant son goût pour les arrondis, les jolis cadres et les enluminures modernes. Soulignons également une collaboration renouvelée avec Christophe Bouchard, coloriste qui me paraît désormais difficilement dissociable de l’univers graphique de Renaud Dillies.

Les échos avec ses albums précédents sont omniprésents: de la lune hypnotique, objet de désir et de convoitise au héros qui se laisse aveugler par sa quête de doux, de beau, de mieux. On retrouve les étoiles semées, on se laisse étourdir par la chute. On songe à Abélard et l’on est attendri par le souvenir ému de Jimmy Pumpkins qui vivote sous les airs de l’émouvantail et l’on se dit qu’après une histoire de Loup un peu trop consensuelle et attendue, il est beau et réconfortant d’avoir mis ce très beau personnage sur notre chemin.

Émouvantée, je suis.

  • Renaud Dillies au milieu des livres: (Saine addiction je vous (r)assure)

Sumato / Mélodie au Crépuscule / Jardin d’Hiver / Betty Blues / Abélard / Saveur Coco  / Alvin

L’Émouvantail – Renaud Dillies

Les Éditions de la Gouttière

18 Janvier 2018

32 pages / 10€70

ISBN: 979-10-92111-90-3

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Ce mercredi…

La BD de la semaine est au milieu des livres!

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Chroniques des amoureux des bulles:

Soukee            Sabine               Itzamna              Brize

Antigone         Stephie            Nath            Jacques

Natiora             Saxaoul           Fanny         Gambadou

Karine           Mylène          Noukette       Maël

Blandine            Hélène             Iluze             Jérôme          Alice

Caro                    Pati                    Azi lis               Lucie

36 réflexions au sujet de « L’Émouvantail – Renaud Dillies »

Répondre à Bouma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s