Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Le géant, la fillette et le dictionnaire – Jean Leroy & Stéphane Poulin

9782211231909

Manger des petits enfants ? Ça alors ! Je n’y avais jamais pensé !

Il frappe à la porte. L’homme est prêt à user de sa force de persuasion pour convaincre son futur client de céder à la tentation. Sous le bras, le gros ouvrage recouvert d’une épaisse couverture bleue va-t-il trouver un acquéreur? La porte s’ouvre et celui qui l’accueille n’est pas vraiment celui auquel il s’attendait. C’est chez un géant que le marchand de dictionnaire a choisi de s’arrêter. Panique ! La peur le gagne et il prend la fuite, incapable de garder son sang-froid.

Sur le seuil, l’objet précieux oublié dans la précipitation. Quelques pages tournées avec minutie et voilà que le grand homme se trouve face à une minuscule définition. Serait-il l’ogre dont on parle ici? Serait-il donc de ceux qui dévorent les chairs tendres et délicates?

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, le voilà en quête d’un met censé faire son bonheur. Qu’on se le dise, un enfant mijoté sera au menu d’ici peu de temps. Notre immense personnage jette ainsi son dévolu sur une jeune fille égarée au cœur de la forêt. Cela semble presque trop facile, mais cette expérience gustative inédite lui donne des ailes. A lui de trouver l’accompagnement idéal pour apprécier la tendre demoiselle. L’occasion d’échanger quelques mots avec sa victime et de découvrir cette enfant à la personnalité pour le moins étonnante.

Rondeurs, gigantisme et ce qu’il faut de petites silhouettes pour jouer sur l’immensité et les vertiges. Quelle jolie surprise que cet album croisé par hasard sur les étagères du CDI. Immédiatement saisie par ce grand format idéal pour cette histoire, chaque page est un délice et le trait et la palette de couleurs sont à la hauteur de ce héros hors norme.

Ogres de notre enfance, un souvenir amusé de Gargantua qui n’est jamais bien loin, ce personnage se révèle différents de ses frères littéraires… S’il en impose par sa présence, il n’est que douceur et patience. Fin gourmet, prêt à endosser le rôle de l’ogre si justement défini dans le dictionnaire, il tombe sur une demoiselle qui lui donne du fil à retordre et qui n’est pas du genre à se laisser faire. Aussi déstabilisé qu’intrigué, il se laisse ainsi mener par le bout de son gros nez par une petite fille qui refuse les compromis.

Cadrages vertigineux, petits détails semés au milieu des illustrations imposantes, le lecteur se sent minuscule face à ce magnifique album qui rompt avec les codes des contes et casse les clichés des récits de notre enfance. Contrairement à ce qu’on laisse entendre, la menace ne vient pas des hauteurs et le géant qui se prenait pour un ogre a encore beaucoup à apprendre…

Le Géant, la fillette et le dictionnaireJean Leroy & Stéphane Poulin

École des loisirs – Pastel

ISBN 9782211231909

Octobre 2018

 15€

Dès 6/8 ans

Publicités

16 réflexions au sujet de « Le géant, la fillette et le dictionnaire – Jean Leroy & Stéphane Poulin »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s