Et mon coeur fait boum·L'Art du Roman·Que jeunesse se fasse...

La Combe aux loups – Lauren Wolk

L’année de mes douze ans, j’ai appris à mentir. Je ne parle pas ici de ces petites histoires que les enfants inventent. Je parle de vrais mensonges, nourries par de vraies peurs, je parle de choses que j’ai dites et faites et qui m’ont arrachée à la vie que j’avais toujours connue pour me précipiter dans une nouvelle vie. 

Amérique. 1943.

Loin de la folie qui emporte l’Europe, Annabelle grandit dans un petit village où la vie semble bien calme. Sa seule préoccupation est de se rendre chaque jour à l’école avec ses deux frères. Sur leur chemin, une forêt qui fait un peu trembler, un recoin qui laisse un peu trop de place aux rumeurs et à l’imagination: la combe aux loups. Non loin de là erre Toby, un homme solitaire dont tout le monde se méfie. Ajoutez à cela l’arrivée d’une demoiselle qui sous son allure angélique porte en elle une méchanceté diabolique. Pour cette détestable Betty, Annabelle est la cible facile et l’occasion parfaite pour distiller la peur et la crainte dans l’esprit de sa victime.

Mais au-delà des mauvais tours et sales coups qu’intente Betty, l’histoire prend vite une tournure inattendue. Et quand deux ennemis jurés se retrouvent recherchés par tout le village, le pire est envisageable, et envisagé.

Comment étions-nous censés rester debout, les yeux ouverts, si c’était le hasard qui décidait de tout?

La Combe aux loups est le récit captivant de cette recherche, au cœur de l’Amérique profonde. Dans ce roman d’éducation, l’héroïne apprend à grandir et à observer les adultes qui l’entourent. Elle se voit souvent contrainte d’avoir recours aux mensonges pour mieux cerner le vrai, dépasser les faux-semblants et déjouer les apriori qui gangrènent l’esprit des hommes, parfois aveuglés par le qu’en-dira-t-on. Sa finesse, son sens de l’écoute et de l’analyse la guideront lentement vers l’âge de raison, ce qui ne se fera pas sans déconvenue. La vérité lève le voile sur la cruauté des hommes et c’est parfois à ce prix que l’on quitte l’enfance.

Mais la pierre avait été soulevée, et les vers qui grouillaient dessous dressaient leurs petites têtes toutes lisses et ne demandaient plus qu’à répandre leurs immondes secrets.

Annabelle est une héroïne bien moins fragile qu’il n’y paraît et sa force d’esprit, sa sagesse et son humilité font d’elle un personnage comme j’aime les croiser dans ce genre de roman à la noirceur insoupçonnée. De ceux qui certes doivent grandir vite, mais en vous faisant considérablement vous enrichir à leur côté.

Si ma vie ne devait être qu’une seule note dans une symphonie sans fin, pourquoi ne la ferais-je pas résonner aussi fort et aussi longtemps que possible ?

Un roman à lire en dégustant un café et une part de Pecan Pie !

Les chroniques d’Au fil des livres / Soizic (Librairie Pages d’encre) / Folavril

La Combe aux loups – Lauren Wolk

L’École des Loisirs – Collection Medium

Mars 2018

15€50 / 300 pages

ISBN 9782211234467

Dès 12 ans

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « La Combe aux loups – Lauren Wolk »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s