BD de la semaine

Les Beaux Étés – Le Repos du guerrier – Zidrou & Lafebre

– Vous êtes à « ça » de décrocher la lune. – Mais « ça » c’est précisément la distance qui sépare la Terre de la lune.

1980. Les personnages nous sont désormais familiers. Il faut juste laisser le temps au lecteur de s’adapter au passage du temps sur les visages. Les petits ont grandi, l’enfance n’est cependant pas très loin et l’adolescence s’installe. Avec ses bouches et ses langues qui se mélangent, ses corps qui changent, ses exigences passagères, sa fougue tempétueuse.

Le couple parental – plus soudé que jamais – orchestre sa vie de famille tout en s’affairant à l’aube des vacances. Les habitudes restent, bien ancrées dans la petite routine estivale. Si chacun vieillit, grandit, personne ne se verrait rater ce rendez-vous incontournable. L’heure du départ a sonné et l’on ne se presse finalement pas trop, sachant combien le père retarde toujours le jour J, toujours accaparé par son travail de dessinateur, le retard dans le bouclage étant devenu l’objet de paris amusés entre tous.

les-beaux-c3a9tc3a9s-tome-4-le-repos-du-guerrier-zidrou-jordi-lafebre-mado-pena-vacances-famille-p-3

– En tout bien tout honneur? Si tu savais mon ami ce que les filles en font de nos jours de ton…honneur!

Si ce début d’été nous parait presque déjà vu, il aura pourtant une saveur particulière. Après des années de camping, la famille a investi dans l’immobilier. Au diable les tentes et le confort modeste des campements de fortune, désormais, les Faldérault ont un pied à terre d’exception puisqu’ils ont décidé d’acquérir une villa qui sera le nouveau refuge de leurs aventures estivales. Sauf qu’en arrivant devant leur nouveau cocon, leur rêve d’été prend une tournure des plus inattendues. Une nouvelle occasion de constater que l’union de cette joyeuse compagnie est capable de semer de beaux fruits. Mais dans ces conditions , le repos du guerrier risque d’en être un poil perturbé.

les-beaux-c3a9tc3a9s

Ne vieillis pas trop vite, ma pépette, qu’est-ce que je deviendrai moi quand ma petite dernière sera devenue une grande et belle demoiselle?

A quelques jours de l’automne, j’avais envie de prolonger l’été avec le quatrième tome de la série à succès de Zidrou et Lafebre. Retrouver les Faldérault est devenu comme un rituel de lecture qui promet un bon moment. Si cet album m’a semblé un peu plus ronronnant que les autres, je n’ai boudé pas mon plaisir et les retrouvailles restent suffisamment réjouissantes pour attendre le prochain album avec envie et enthousiasme. C’est néanmoins le tome qui m’a peut-être le moins touchée des quatre parce qu’il n’offre pas cette habituelle alliance de rire franc auquel se mêle le sourire un peu triste et ému que j’aimais aussi trouver dans chaque épisode de la série. De là à parler d’essoufflement, je ne crois pas. J’aime d’ailleurs beaucoup l’idée que le prochain tome se déroule durant les fêtes de Noël. Une belle manière de rebondir avec un scénario qui viendra bousculer le lecteur bien au chaud, ancré dans ses bulles et ses cases agréablement routinières.

Un album qui vous laissera bien des mélodies des années 80 en tête…

Les chroniques des tomes 1, 2 et 3

Les Beaux étés Le Repos du guerrier – Zidrou & Lafebre

Dargaud

ISBN:9782505070559

56 pages / 14 €

Chez Noukette

 

Publicités

45 réflexions au sujet de « Les Beaux Étés – Le Repos du guerrier – Zidrou & Lafebre »

  1. Finalement, je n’ai pas dévoré les 3 tomes qui m’attendaient sagement cet été. Une autre fois peut être ou alors la forte nostalgie qui s’échappait du premier tome ne m’a peut être pas suffisamment touché pour générer l’envie. Dans tous les cas, c’est toujours un plaisir de te lire !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai lu les tomes 3 et 4 le mois dernier et comme toi, j’ai été charmé mais pas aussi enthousiaste que pour les deux premiers tomes. N’empêche que j’ai envie de découvrir ce que nous réservent les membres de cette petite famille 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s