Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my July

Les jours de juillet qui viennent clore l’année / Corriger des brevets / Pique-nique et Lambrusco / Ranger, trier, jeter / Refermer la salle C11 pour quelques semaines. / Celles qui ne venaient pas. / Ceux qui restaient. / Une robe rouge pour le dernier soir. / Le rhum indispensable pour annoncer une pause. / L’ivresse légère qui fait faire rire de tout, même du pire. / Ceux qui partaient trop tôt et qui auraient gagné à être un peu plus patients. / Les breuvages qui font danser sur les tables. / Célébrer les départs ardemment souhaités. / Nan mais attends, j’ovule! / Des photos souvenir qui amusent le lendemain. / La course à la rentrée littéraire que je regarde pour l’instant de loin / Un barbecue chez les C. / Une soirée en l’honneur de notre Roux adoré / Garden-Party dans la nouvelle maison de ma Blonde.Tu me gardes ton pancréas -euh ton placenta – et on fera du pâté. / Camille, tu m’enlèves ça de ton mois sinon je te mets un virus / 60 ans de la Danou dans le jardin de Ma Petite / Germaine, Reine du selfie /  Un kazoo au cas où / Des fleurs et des gâteaux pour un week-end improvisé chez les Dom / Toi sur la photo / Mélindra tête de tigre! #Aunelettreprèslaréférenceétaitparfaite / C’est mon petit jardin bien entretenu. Mais personne ne bine dedans. #Yoyoetlaphilo / Je ne suis peut-être pas très intelligente, mais les gens vraiment trop cons je ne peux pas. / La grande tablée de la demi-finale / Plaids et écharpes pour soir de juillet / Gobelet, houblon et drapeaux français / La victoire des footeux / Liesse nationale et viande saoule / Ceux qui partaient remuer leur cœur et leurs racines sur les routes allemandes. / Devenir experte dans l’art de détourner les conversations sur d’autres préoccupations. / Merci Simone. Une fois. Mille fois.  / La Robotique c’est fantastique / Bosser à distance avec Céline et me retrouver dans sa manière de travailler / Je fiche, tu fiches pour ceux qui s’en fichent  / Un séjour à Rouen / L’adorable Aminata. / Être pourrie gâtée en plein été / Plot de trop /  Dhomme, mon assistant informatique. / Dom pique, Dom coud. / L’invitation de Julien et Chloé / Dernières démarques / Des bottines pour 8€? Comment résister? / Ce tissu vieux rose que je recherchais /  Celui qui signait le plus joli faire-part. / Celle qui n’avait assurément rien mesuré de ces douleurs passées. / Donner le change, l’air de rien, avec la plus grande des facilités / Les soirs et les nuits de relâche / Ton rien, mon grave. / Lire en me laissant le temps de dire… / Un clin d’oeil d’anniversaire pour mon partenaire de pub / La dernière ligne droite pour Peach / Une autre ligne droite, interminable. / Back Home / Ce qui s’installait au creux du cou, ce qui écrasait un peu plus la poitrine. / L’écho de l’autre juillet / Relire Antigone et toujours l’aimer d’amour. / Offrir les sourires attendus qui dissipent momentanément les soupçons. / Les coulisses, pleines d’ombres. / Une boîte aux lettres qui accueille plus de livres que d’enveloppes ou le plaisir des SP estivaux. / Le silence des affairés / Les portes de cette librairie angoumoisine qui ferment définitivement / Ce qu’elles emportent de mon enfance et mon adolescence au milieu des livres / Te dire en le pensant vraiment, que tout se passera bien. / Les mots qui rassurent les autres, à défaut de trouver ceux qui m’apaisent. / Quelques textos d’après 22h et un séjour londonien en perspective / Ce trait horizontal qui vient jouer les perpendiculaires / Ce matin qui fait de Peach une fille de Juillet / Joséphine ♥ / Une marraine au sourire niais / Oh un bourrelet de cou! / Un père devenu grand-père qui regarde avec une émotion discrète derrière la vitre / Mamie Danou / La Toute Petite de Ma Petite qui ressemble de manière troublante à sa maman. / Ceux qui apprenaient à devenir parents / Ce trajet insupportable ou la double peine / Héberger ma Dom quelques jours. / Des petits messages qui me touchent / Un soir chez Emmanuelle / Retrouver les copains en plein cœur de l’été. / Des contrées qu’il serait bon de photographier / Du rosé, encore du rosé. / Un petit déjeuner ensoleillé. / La visite de Mel & Clémy  / Tentative de marche accompagnée / Quand les fées Roussy et Blondie grattouillent à la porte 207 / Han, c’est la première fois que je porte un si petit, je vais pleurer / Bulles et petits gâteaux / Celle qui s’endormait sur ma Blonde / Le bel après-midi princier / S’offrir quelques bulles avec vue sur les toits pour saluer les dernières heures de juillet.

Pour vos oreilles: Osez JoséphineAlain Bashung

Les mois de : Fanny / Albertine / Éléonore  / L’Irrégulière

 

Publicités

15 réflexions au sujet de « Moi après mois: my July »

  1. Sans t’en dire trop, je suis très émue lorsque je lis Peach. Au-dela du fruit, je pense a la sonorité du prénom d’un personnage émouvant de Dans les coulisses du musée de Kate Atkindon, un immense roman. Caresses à la si joliment chantée Joséphine et bises à toi aussi.

    Aimé par 1 personne

      1. PS : je voulais compléter avec toute autre chose : j’adore ta dernière photo (autoportrait bien suggéré) de ta page FB. Comme je n’ai pas de compte FB (c’est voulu) mais uniquement une page FB pour mon blog (c’est aussi voulu), je ne peux pas commenter ou liker chez toi et c’est un peu frustrant mais c’est ainsi ! Tu es très belle.

        Aimé par 1 personne

  2. Naître et s’ouvrir à la vie entourée d’amour…quoi de plus exaltant ! Merci Moka pour votre gentillesse et votre disponibilité envers vos lecteurs . Nous sommes tous devenus fan de vous! Laissez- nous partager ce bonheur qui vous arrive…ces instants sont trop rares pour ne pas les savourer ! Amitiés

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s