I love my Job·Listomanie·Mon nombril

De Septembre à Juillet…

Sans titre(12)

La traditionnelle pré-prérentrée arrosée avec ces collègues que j’adore chez les C./ Une prérentrée plus agréable qu’à l’accoutumée / Des visages, des absents, des remplaçants et toujours ces anciens auxquels on pense / Youni, Xav’, le Roux et JP en duplex / 5B – 5C- 4D- 3E – 3F/ PP 4D / Mais vous arrêtez de vous battez !  / Rencontrer Erwann / Élue au CA avec les copains  / Un résultat qui clarifie les choses  / Alfred de Mulet, l’âne de la situation / Madame, je vous ai fait du Perec. Vous allez être trop choquée. / Celle qui un matin me cherchait… Et me trouvait. / Et qui fait devoirs faits? / – Madame, moi je vois un truc dans le texte, mais j’ai peur que ça soit pas très correct. – Ah oui et pourquoi donc ? – Je crois qu’elle parle du sexe. / Les écrits d’A., M., J., E. et M. qui m’ont réconciliée avec la correction des rédactions / Marie qui arrive à la rentrée de janvier avec un joli cadeau de Noël / Un Don Juan ? Bah c’est un mec à meufs madame. / Un jeu puérile d’alarme et de portes fermées. / J’apporte le petit déj ! / De la neige qui nous rassemble en salle C11 alors que les élèves restent chez eux, bien au chaud / Des formations passionnantes, chose rare pour être soulignée. / Les corrections du DNB blanc enveloppées de flocons / Madame, je me suis coincé le cou ! / Regretter le départ de la délicieuse Aurore / F.P, mon poulain qui s’improvise livreur de crêpes après un week-end post-chandeleur / Mais « Montaine » et Rousseau franchement, c’est des gars qui se croivent au-dessus des hommes. / Un jeu du Père Noël dont je ne me lasse jamais. / Décliner sans scrupule tout projet qui pèse et contraint. / Rire avec eux de Don Quichotte / Un jour au musée / Une histoire d’Art brut / Modigliani et les autres. / Des anecdotes intestines qui me contraignent à un self-control de compétition / Un peu moins de gâteaux en salle des profs. / Ces départs qui sonnent comme des bonnes nouvelles. / Celui qui me faisait penser à toi, certains matins. / Déserter plus souvent la cantine pour le calme des petits comités / Découvrir un peu plus Nelly et Pauline  / L’humour décapant de Jules / Être surprise par ce gamin de 5e qui déteste l’école et qui se révèle étonnamment à l’oral / Être parfois agacée par ces élèves si doués qui se cachent derrière des silences trop sages. / Le concept ingénieux de la « crêpes party express » pendant les récrés / Un lieu que j’adorais, désormais déserté / Reconstituer un espace de lecture au fond de ma salle / Madame, j’aimerais bien essayer de lire Germinal / Ces quelques trolls qu’on ne réconciliera hélas jamais avec l’école. /  Fuir pour mieux retrouver / Ces trolls qui sans même le savoir rendaient doux ces jours si compliqués. / Rire intérieurement des extravagances capillaires et vestimentaires de ces adolescents qui se cherchent. / Tout ce maquillage ? Vraiment ? / La répartie d’É., spontanée à souhait / Madame, vous n’avez pas peur de devenir folle à répéter toujours les mêmes choses en travaillant au collège? / Brûler les liens de papier / Chanter ensemble notre enfance pour  le spectacle de fin d’année / Un merci contre une rose blanche. / Une salle des profs quelques semaines désertée./ L’après-midi des oraux auprès de Monsieur C. / Regretter J. et N. mais me dire qu’elles deviendront de sacrées femmes. / Surveillances de brevet / Des stylos rouges perdus, vidés. / Un pique-nique convivial à souhait / La meilleure manière de rendre agréable la constitution des classes. / Quelques perles pour un jour de brevet. / Une concertation de lettres, une vraie. / Les élans pédagogiques de fin d’année / La gouvernance du lapin blanc. / Charly qui apporte sa touche cartonnée à l’espace lecture en salle C11 / Un spectacle un poil hors-sujet pour des festivités de fin d’année / Une douche froide pour les affectations de rentrée. / Ceux qu’on aimerait tant voir échapper à l’inventaire des départs / Me dispenser d’applaudissements hypocrites / Celle qui enfin rejoignait d’autres contrées. /  Préférer la lumière des soirs d’été / Un détour dans le couloir C qui ne sera plus vraiment le même sans le chaton. / Immortaliser quatre sourires qui ont sacrément bien déconné. / Celui qui s’éclipsait trop tôt sous sa marinière. / L’Inamical Président adoré qui lance l’autre soirée: celle du mojito et des pieds qui dansent sur les tables. / Erwann, qui remporte brillamment et incontestablement le titre du mâle Alpha / Me dire qu’Emmanuelle et Sophie vont terriblement me manquer. / Celle qui rangeait la salle C11, celui qui s’affairait en C14 / Celui qui réalisait que la rentrée n’aurait assurément pas la même saveur. / Une réunion pédagogique option barbecue chez l’homme technologique un jour de résultats. / Un goût de dernière fois / Les sourires des mentions / Un soir dans un nouveau jardin avec ces collègues de la Team B.  pour célébrer le passage de notre Roux du côté des terres picardes / Des cartons qui pourraient casser des ongles / Apprendre que Monsieur Petit Chat ne partira pas et n’être que joie. / Une répartition qui peine à se figer. / Et enfin laisser place à l’été…

Publicités

6 réflexions au sujet de « De Septembre à Juillet… »

  1. Quelle jolie année! J’aime décidément beaucoup tes billets. On y devine entre les mots les joies, les peines, les rires, les réussites, les fiertés…. Et quelle professeure investie tu sembles être!!!
    Très bonnes vacances.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s