Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Rosalie et le langage des plantes – Fanny Ducassé

Bien à l’abri dans sa petite maison au papier peint fait de pétales et de feuillages, Rosalie entretient sa passion pour les plantes avec une ferveur inégalée. Plantes suspendues, fougères grouillantes, fleurs en bouton: tout ce joyeux monde a tout pour être bichonné et choyé par cette charmante fille végétale. Mais il n’en est rien et chaque plante qu’elle possède n’a d’autre destin que celui de mourir à une vitesse indécente. Ainsi, le vert cède doucement sa place au jaunâtre. Feuilles sèches et fleurs fanées: c’est ainsi que s’achève la vie en pot dans le refuge de Rosalie.

La demoiselle au chignon désordonné et au peignoir japonais aime aussi le thé, les chats et les vide-greniers. Lors d’une balade à la recherche de l’objet rare, elle déniche un curieux livre aux allures de grimoire. Symbolique géométrique et courbes fléchées rendent son contenu illisible et l’auréolent de mystère. Et s’il cachait un message qui permettait de mieux comprendre les silences des plantes et des fleurs?

Dès lors, elle n’a plus qu’un seul souhait: décrypter ce langage et percer enfin le secret des plantes et des fleurs.

En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, la voilà qui entre en communion avec le monde végétal. Loin du bruit et des gens, elle se glisse dans le bois qui accepte en son sein cette nymphe des forêts entre le lierre et les feuillages. Une osmose qui donne lieu à une belle aventure au cœur de la nature grouillante et accueillante.

Les albums de Fanny Ducassé grandissent et s’épanouissent, à l’image de l’univers végétal et floral qui les constitue. Après des formats plus discrets pour les étagères de nos bibliothèques, voilà un album plus singulier et longiligne qui a tout d’un bel écrin pour cette fine héroïne au port altier.

Dans ce bois, elle se sent comme à l’intérieur d’elle-même, reliée à la terre par des racines invisibles, et pourtant étrangère, presque intruse.

Dès la publication de Louve et de De la tarte au citron, du thé et des étoiles je suis tombée amoureuse de l’atmosphère graphique et poétique de l’auteur. Séduite par cet univers envoûtant, je n’avais pourtant pas eu de vrai coup de foudre pour ses histoires que je trouvais mignonnes sans qu’elles viennent pour autant me marquer aussi durablement  que ses dessins. Avec Rosalie et le langage des plantes, j’ai enfin trouvé que ce bel équilibre avait été atteint. La poésie des mots et de la situation trouve un écho dans le trait feuillu et foisonnant des images et l’on se délecte de chaque page qui nous enrobe d’une délicate fraicheur printanière. Cette Peau d’âne d’une autre époque se revêt de tenues qui émerveillent et l’on respire toute la douceur de cette flore abondante qui se fait robe, couverture ou manteau. Éblouissant de page en page.

Un album à lire en marchant dans l’herbe recouverte de rosée.

Le blog de Fanny Ducassé.

Pour vos oreilles : Alicia – Émilie Simon

Rosalie et le langage des plantesFanny Ducassé

Éditions Thierry Magnier

40 pages / 16€

Mars 2018

Dès 5 ans.

ISBN: 9791035200756

Publicités

15 réflexions au sujet de « Rosalie et le langage des plantes – Fanny Ducassé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s