L'Art du Roman·Les classiques c'est fantastique

Une Nuit avec Paul Verlaine – Sophus Claussen

Beau troubadour, il faut suivre Verlaine! En avant, nous avons du talent !

Il est encore bien jeune quand il rencontre le fameux Paul Verlaine qui n’a plus alors que quelques années à vivre. Verlaine a fait son trou dans le Quartier latin où il loge entre couche de fortune chez son éditeur et draps fripons chez les catins qui daignent encore lui ouvrir leurs bras et leurs cuisses. Plus souvent imbibé d’absinthe que porté par la puissance du verbe poétique, Verlaine attise encore les curiosités et traîne dans les bars comme une âme errante et maudite.

Bien que la rumeur publique dise que Paul Verlaine aime l’absinthe, avec nous, admirateurs danois du grand Baudelaire, il ne voulut déguster qu’une innocente boisson.

Venant tout droit de Copenhague, Sophus Claussen est aussitôt captivé par cette emblématique figure de la poésie française qu’il admire en bon représentant du symbolisme danois. Si l’homme de lettres a perdu de sa grandeur, il n’en demeure pas moins dans les yeux du jeune poète une plume grandiose et un artiste vénérable.

Mais demain ou après demain, Paul Verlaine se promènera tout seul à la belle étoile, tandis que ses richesses inouïes resteront cachées à tous les yeux, enfermées dans son cœur fidèle.

Ce court texte est le récit d’une brève nuit entre deux hommes épris de littérature qui s’accorderont quelques bavardages littéraires nocturnes. Dès les premières pages, le lecteur baigne dans les brumes des rues de Paris où règne l’atmosphère flottante des nouvelles du XIXe. On se retrouve à fouler les pavés humides, à entrer dans les troquets suintants, à tendre l’oreille pour surprendre les conversations…

Il y avait sur ses traits l’empreinte d’un souci plus ancien que tout ce qui vit aujourd’hui.

La nuit sera courte, mais livrera un portrait touchant d’un homme que la vie lentement abandonne. Pour moi qui ai toujours penché du côté des amoureuses de Rimbaud, je découvre avec ce petit récit une facette d’un homme que j’ai souvent délaissé pour lire son jeune amant. Un texte qui donne envie de repartir sur les traces de ce poète que je connais assurément trop peu.

Un petit livre à lire dans un bistrot.

Une Nuit avec Paul Verlaine – Sophus Claussen

Traduction de Guy Charles Cros

Éditions Sillage

ISBN :978-2-916266-47-3

6€50 / 64 pages

Mai 2009

Ma résolution livresque étant de lire 12 classiques dans l’année, voilà le récapitulatif de mes lectures, mois après mois…

Janvier:

La Machine infernale – Jean Cocteau.

Une nuit avec Verlaine – Sophus Claussen

 

Publicités

22 réflexions au sujet de « Une Nuit avec Paul Verlaine – Sophus Claussen »

  1. j’ai des vers de Verlaine dans ma tête et dans mon cœur. Ce sont des poèmes dont la musique me parle
    « Je ne sais pourquoi
    Mon esprit amer
    D’une aile inquiète et folle vole sur la mer.
    Tout ce qui m’est cher,
    D’une aile d’effroi
    Mon amour le couve au ras des flots. Pourquoi, pourquoi ?

    Aimé par 1 personne

  2. Depuis que j’habite une rue qui porte son nom, je suis un peu plus curieuse au sujet de ce poète. Tu me donnes envie de me procurer ce titre.
    Le « Ô Verlaine » de Jean Teulé m’avait un peu retourné l’estomac à l’époque, insistant bien sur les détails sordides de son existence.

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas encore lu le Teulé mais les deux livres écrits sur Rimbaud et Verlaine me tentent beaucoup. Quant à ce petit récit, il te paraîtra peut-être anecdotique mais c’est toujours un « petit plus » pour apprendre à le connaître…

      J'aime

    1. Des nuits intenses, assurément. Et on parle des bières « levrette » ou des parties de Memo fessiers? (Tu ne peux pas nier, j’ai des clichés à l’appui…) Ou comment faire le buzz en sifflotant…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s