A l'heure parisienne·L'Art du Roman

Paris Gare du Nord – Joy Sorman

Le décompte a commencé. La gare sera son observatoire, son terrain d’écriture. Au rythme des heures qui orchestrent le quotidien d’un lieu aussi grouillant que la célèbre Gare du Nord, Joy Sorman va saisir des petites scènes de vies ordinaires ou singulières en relatant chaque moment pris sur le vif. C’est une équipe d’agents de sécurité, ce sont les mendiants qui errent en périphérie, ce sont les voyageurs qui patientent ou se précipitent pour ne pas rater leur métro, ce sont les hommes et les femmes qui voient et côtoient ces vies qui grouillent, défilent.

Je les vois vieillir, je vois leur vie changer, je les vois seuls, en couple, avec des enfants, seuls à nouveau. […] Est-ce qu’on peut dire qu’on connaît quelqu’un quand on l’a vu tous les jours pendant vingt ans sur un écran de contrôle ou dans un rétroviseur? J’aurais tendance à dire oui.

Joy Sorman ou la tentative d’épuisement d’un lieu parisien. Postée là où tout le monde passe, elle délaisse le fugace et la précipitation afin de regarder posément ce monde qui s’agite sans prêter la moindre attention à l’autre. Avec lucidité, curiosité ou tendresse, elle offre aux lecteurs un récit de la quotidienneté qu’elle parvient à rendre étonnamment intéressant… Quel meilleur endroit qu’une gare pour saisir nos errances, capter nos agacements, s’accaparer nos urgences, s’approprier nos habitudes? Lieu idéal pour celui qui aime observer le monde en mouvement, la Gare du Nord se révèle et se dévoile dans ses petits rouages et grandes mécaniques.

Ce contrôleur-ci a de la nostalgie, nostalgie des trains-couchettes quand on prenait le temps de discuter avec les insomniaques qui hantaient les couloirs, nostalgie de l’ère prénumérique quand les passagers sortaient de leur sac un livre plutôt qu’un portable et des écouteurs.

Habitués, parisiens ou voyageurs occasionnels, vous y retrouverez cet endroit dépeint avec humour, décrit avec un certain sens du détail, relaté à travers les yeux d’une autre. La Gare du Nord se retrouve au cœur d’un espace où s’entremêlent les frontières, les jeux de pouvoir, les gens, quels qu’ils soient. Joy Sorman – portée par une dynamique à la fois sociale, sociologique et journalistique – parvient à rendre captivants les dessous d’un univers qui pourrait pourtant tout à fait laisser indifférent … Elle vient nous enchanter et nous donne à voir autrement ce point de chute, ce lieu de transit, de passage en nous invitant à prendre le temps de regarder, différemment… On referme ce court récit avec, en tête, ces petits instantanés anecdotiques mais surtout avec l’impression d’avoir été auprès de l’auteur à chaque étape de cette semaine d’immersion. Une belle surprise à lire à la place d’un classique roman de gare…

Paris Gare du NordJoy Sorman

L’Arbalète Gallimard

Février 2012

8€50 / 80 pages

ISBN: 978-2-07-013557-8

Publicités

19 réflexions au sujet de « Paris Gare du Nord – Joy Sorman »

  1. j’aime beaucoup Joy Sorman pour sa capacité à m’intéresser à des sujets qui ne m’attirent pas particulièrement … je n’ai pas encore lu ce livre, même si j’en ai beaucoup entendu parler – je vais le lire, c’est sûr!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s