Je lis des albums·L'Art du Roman·Neuvième art·Que jeunesse se fasse...·Vous avez dit culture ?

Que lire pour renaître avec le printemps?

©Elisa Talentino

Le ciel fait des infidélités aux nuances de gris et les journées ont quelque chose de déjà plus doux. Sans nul doute, le printemps s’offre un retour sous un soleil timide et hésitant. On délaisse un peu les plaids, on retrouve le chemin des rendez-vous en terrasse, on joue encore un peu les frileux mais l’hibernation est désormais bel et bien derrière nous.

Ici, le sommeil s’est un assurément installé et il est temps de renaître avec le printemps. Ces dernières semaines ont été très prenantes. Il m’a fallu me débattre un peu au milieu d’un travail monstrueux, j’ai aussi cultivé – et cultive encore –  mes chicons pour la publication de notre revue BD tout juste sortie de terre qui a enfin rencontré ses lecteurs. Autant dire que toutes ces petites choses semées ici et là m’ont évidemment éloignée de mes raconteurs d’histoires. J’ai lu plus que copies que de romans et j’ai aussi, avouons-le, simplement profité des instants loin des écrans.

Alors pour célébrer la renaissance printanière, voilà une petite sélection de saison. Du vert, du feuillu, du sérieux, du touchant, des bulles, de la poésie grave ou légère, des envies, du plus ou moins du déroutant, du premier roman… Autant de lectures qui ont marqué ces dernières semaines ou marqueront les jours prochains…

Bulbes & bulles.

Un premier tome acheté lors de mon escapade à Angoulême… Le début d’une série nippone à la lenteur pleine de charme qui me conduit à pas feutrés vers l‘univers encore très méconnu du manga.

  • Louis parmi les spectres – Fanny BRITT & Isabelle ARSENAULT

Un immense coup de foudre pour cet album d’une beauté douce et amère. Un titre qui me tient d’autant plus à cœur qu’il s’agit pour moi de ma sélection pour ma première chronique BD dans la revue Pierre Papier Chicon. Une merveille à découvrir sans plus attendre.

  • Le Port des marins perdus – Teresa Radice & Stefano Turconi

Un album déniché à La Rochelle lors de mon escapade avec la Camille des villes. Un titre au goût de sel et de grand large dont je vous parlerai bientôt…

Partir au cœur d’un chemin semé de curiosités pour un héros qui mérite qu’on croise son chemin… Influences graphiques nordiques, escapades en forêt… Dépaysement assuré!

Livres pour (plus ou moins) jeunes pousses.

  • Je serai cet humain qui aime et qui navigue – Franck Prévost & Stéphane Girel

Une merveille de douce poésie à la beauté délicate. Un album à lire, prêter, donner, offrir.

  • Mon tout petit – Germano Zullo & Albertine

La preuve en pages que peu de mots sont parfois nécessaires pour raconter de très jolies histoires. Une petite valse étourdissante.

  • Hyacinthe & Rose – François Morel & Martin Jarrie

Parce que François Morel, parce que Martin Jarrie. Fin de l’argumentaire.

  • Ma Mère – Stéphane Servant & Emmanuelle Houdart

Les mots du talentueux Stéphane Servant (La Langue des bêtes, Cinq minutes et des sablés), le trait si singulier d’Emmanuelle Houdart. (Abris) Un duo qu’on se plaît à découvrir pour mieux déclarer l’amour porté à ces indispensables mères.

  • Une Mère à Brooklyn – Ingrid Chabbert

Bulles, albums illustrés. Rien n’effraie donc la douce et sensible Ingrid Chabbert… Après son sublime Écumes, la voilà qui signe un premier roman adolescent. Destination Brooklyn?

  • Les mains dans la terre – Cathy Ytak

Un petit roman déposé au fond de ma boîte aux lettres comme une petite graine semée au milieu des livres. Un titre qui revendique à chaque mot, l’importance de rester vivant. Et joliment vivant.

  • A comme aujourd’hui – David Lévithan

L’auteur de l’inratable Dictionnaire d’un amour qui écrit un beau roman sur l’adolescence? Je m’y plonge aveuglément…

  • Casseurs de solitudes – Hélène Vignal

Quelques nouvelles pour des lectures en terrasse ou sur un banc… Quelques textes courts percutants…

De feuilles et de mots: sélection romanesque.

  • Le peintre d’éventail – Hubert Haddad
  • Danse d’atomes d’or – Olivier Liron
  • Bien sûr que tu te souviens de moi – Antonio Lobo Antunes
  • Pour la peau – Emmanuel Richard

Un titre que je dois lire depuis longtemps, un roman de rentrée littéraire délaissé qui doit refaire surface, un Antunes qui me prépare à revoir Lisbonne, un cadeau de ma Noukette

Voilà pour la petite sélection de lectures printanières avec une liste comme je les aime. Vous en avez lu certains? D’autres vous font de l’œil? Bonne lecture!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

29 réflexions au sujet de « Que lire pour renaître avec le printemps? »

  1. Ah Je serai cet humain qui aime et qui navigue, juste sublime… et Une mère à Brooklyn est un très beau premier roman jeunesse avec un personnage « Judith » dont je me souviendrai longtemps. La grande forêt et Le peintre d’éventail me tentent…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s