Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois: my January 2017

6tag_010217-150128

Se réveiller avec 2017. / Échapper à la cure de doliprane.  / Y sur son matelas de guerrier. / Douze vœux bien formulés pour une année que j’espère passer souvent à tes côtés. / Celui qui chouinait pour un café. / Celle qui s’amusait de trop parler le matin. / Celle qui lisait Le Garçon sur le canapé rouge / Ce qu’elle n’attend plus des jours d’après. / Une part de gâteau de ma Rousse. / Préparer l’anniversaire de Ma Petite. / Dénicher un bel album. / Amour, bienveillance et frangipane / Une Dream Team pour préparer le brevet. / Celle qui manquait cet après-midi-là. / Des efforts arrosés de cidre. / Un titre qui pourrait devenir ma devise. / Quand Roméo & Juliette se fait voler la vedette par La Tempête. / Un mail qui aura assurément plus de succès qu’une certaine lettre d’info. / Quand souffle le vent sur Poudlard. / Janvier ou le mois des anniversaires. / Un éclair au chocolat et une bougie devant ta porte / « Joyeux anniversaire » en morse d’un mur à l’autre. / Chocolat chaud, Ibsen et rocking chair / Rendez-vous dans la maison en bois de ton papa pour danser jusqu’au bout de la nuit / Briller un peu. / Y, cet ami qui vous veut du bien. / Petits cadeaux et bulles dans papier kraft. / Ces femmes très en forme qui réveillent les Britney, Shakira, Beyonce et les filles épicées qui sommeillent en elles. / It’s electrifying ! / Une sardine gonflée qui assure! / Non, m’appeler chérie n’arrangera pas tes affaires jeune homme. /  Dormir peu mais rire beaucoup. / Une livraison orange-citron / Un samedi pour célébrer les 29 de ma petite-plus-si-petite / Nat&Nin, C’est la mienne et cafetière encadrée. / Papoter avec Ingrid. / Retrouver ma salle C11 après un weeek-end prolongé / Guerres sanglantes et hommes brisés pour 3e mal réveillés / Thé, Zola et imparfait. / Bulles, Jules Verne et escapade indienne /J’essore donc j’essuie ou la machine qui a des envies de piscine. / Ceux qu’aucun dépanneur n’égalera. / HY – JA – HB mon inestimable ami. / Un vendredi de rencontres salon / Repas indien au CDI / Paulo, sauveur de qualité. / Aude et mes trolls / Un grog, deux grogs, trois grogs ou la belle soirée. / Mon chicon en Inde. /Moi, je veux bien tamponner mais je ne vais pas me mettre à quatre pattes quand même !/  Accorder nos plumes et crayons en attendant la publication. /Oui, je suis un peu vague comme fille. / Une curieuse histoire de 1er jet. / Central entre personnes très estimées / Deux étages pour un câble. / Les cookies de Vanessa. / Livrer des cadeaux pour le Père Youni / L’anniversaire de Roussy-chérie. / Tea Spoon dans du papier / Des excuses anti-sport à consigner dans un petit carnet. / Un week-end de bulles qui se profile… / Billets de train & Pass presse / Dans le train avec l’homme de l’autre berge. / ANGOULÊME ou la folle et chatoyante parenthèse. / Les visages adorés, les rencontres provoquées, les instants avortés. / Mojitos, éclats de rire et folie douce./ Framboise, idole de mes nuits et de mes journées/ Rire à en crever. / Nier le sommeil. / Une histoire de voisins / L’inattendu ravissement avant l’aube. / Exister. / Un « Bulle après bulle » à rédiger pour raconter, révéler, suggérer, glousser. / Retrouver mes trolls pour un Prix BD / Quand Macaroni fait battre leur cœur autant que le mien / Reprendre la vie là où elle fut un jour laissée. / Un janvier festif et un poil déjanté. /Enchantée, cher février.

Et demain, un « Nous après Angou » pour raconter nos instants à buller. (En ligne !)

Pour vos oreilles – Such Great Heights

Les moi après mois d’Estelle / Sandrine / Sabine / L’Irrégulière / Un livre un thé  / Estelle.

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

25 réflexions au sujet de « Moi après mois: my January 2017 »

  1. Tu m’as mis le sourire aux lèvres pour la journée madame.
    Tes mots et les espaces entre tes mots font remonter plein de souvenirs de ce week-end fou fou. C’était rudement bien cette parenthèse enchantée. Vivement la prochaine

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu l’impression d’être plongée dans le boulot avec des semaines très lourdes et épuisantes, et j’ai compensé avec des week-ends un peu plus festifs. (Tu imagines bien que je paie trèèèès cher ce rythme-là.)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s