Au TOP !·Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Rue des amours – Carl Norac & Carole Chaix

Cette rue était pareille à un petit pays.

Et si vous me suiviez à pas feutrés dans la rue des Amours?

Les numéros de chaque maison et chaque appartement s’égrainent de page en page comme si Carl Norac poussait les portes de ces petits refuges quotidiens, y surprenant allégrement ceux qui vivent entre ces murs pour nous livrer un immense bouquet de silhouettes. Trottoir de gauche, le texte et ses émotions à fleur de peau. Trottoir de droite, les visages saisissants s’offrent aux yeux du lecteur, le charment, l’étonnent. On frôle le sensible, on côtoie la délicatesse, on se retrouve, on s’y retrouve, on s’amuse, on se pique.

Lui a perdu sa femme, qui était sa moitié […] La moitié de ses mots lui a été enlevée.

Sans nul doute, je savais déjà qu’en ouvrant ce livre j’y trouverai de très belles pages. Je suis depuis longtemps le travail de Carole Chaix et le talent de Carl Norac n’a pas besoin de moi pour être souligné une fois de plus. A la fois valeur sûre et belle surprise, cet album m’a véritablement plu et fut la parenthèse délicate d’un matin de janvier. J’ai aimé ces visages pudiques ou excentriques, ces corps parfois bancals, ces portraits hauts en couleur sous le crayon impertinent de Carole Chaix. Traits en déroute, superpositions et débordements contrôlés, couleurs toniques: le travail de Carole Chaix déborde et grouille d’une vivacité acidulée qu’il me plaît de retrouver à chaque ouvrage.

Je suis certain qu’ils s’aiment: par exemple, quand ils se quittent dans le couloir, ils font toujours demi-tour. Papa ne fait jamais ça, sauf s’il oublie ses clefs.

On se surprend, une fois le livre refermé, de voir naître l’envie d’ajouter quelques mots et visages pour continuer de peupler à notre tour, cette belle rue des Amours.

Et pour les curieux qui iront tourner ces très jolies pages, vous croiserez mes petits préférés, le garçon aux miroirs de l’appartement 3, celle qui bulle au n°5, les amoureux du 4, le veuf du 29, le curieux et pourtant si banal triangle amoureux du 31.33 et 32.

Dans la vie, ce n’est pas comme au cirque: les gens se trompent souvent de numéro.

Carl Norac et ses Petits poèmes pour passer le temps.

Carole Chaix: Un an, un jourSur un toit, un chatDans la tête d’Albert.

Rue des AmoursCarl Norac & Carole Chaix

Éditions A pas de loups

72 pages / 17€

Dès 8 ans

ISBN: 978 2 930787-23-7

Challenge Je lis des albums 2017
Hérisson –  3e/20

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

19 réflexions au sujet de « Rue des amours – Carl Norac & Carole Chaix »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s