Au FLOP !·Listomanie

Au milieu des livres : mon FLOP 2016

Comme chaque année, les derniers jours de décembre sont l’occasion de faire le point et riment avec bilan, top, et énumérations diverses. Juste retour d’une année souvent riche en lectures, il n’est pas rare de trouver au milieu des plumes qui forcent l’admiration quelques pages plus ternes qui entretiennent votre ennui et nourrissent votre déception. Autant commencer par ces titres qui sont bons à oublier avant de revenir – ces prochains jours – sur les lumineuses réjouissances littéraires

flop-2016-moka-au-milieu-des-livres

*1/2* Le Coup double agaçant

Comment tu parles de ton père – Joann Sfar

Tu n’as rien à craindre de moi Joann Sfar

J’ai découvert Sfar avec ces deux titres et j’avoue que je n’ai – à ce jour – pas trouvé d’atomes crochus avec celui qui semble tant faire l’unanimité dans la presse. J’ai vraiment détesté Tu n’as rien à craindre de moi et j’ai eu un mal fou à parvenir à achever cet album exaspérant au possible.

*3* La Facilité des clichés 

Ta façon d’être au monde – Camille Anseaume

Un livre qui se lit d’une traite mais qui n’a rien d’impérissable. Un petit roman léger qui s’offre un sursaut de gravité avec une chute finalement peu surprenante pour ne pas dire facile. Le portrait d’une génération qui a trop le goût de cliché pour être vraiment convaincant.

*4* Le Racoleur littéraire

Blonde à forte poitrine – Camille de Peretti

Si j’ai adoré certains romans de Camille de Peretti, celui-ci fait définitivement partie des titres décevants de l’année. La plume reste belle, mais nous sommes loin du magnifique Nous sommes cruels ou de Petits arrangements avec nos cœurs.

*5/6* Les Vite oubliés 

Un autre que moi – Véronique Olmi

De ce pas – Caroline Broué

Je peine à l’instant où j’écris ces lignes, à me remémorer ces deux romans lus cette année. Il ne m’en reste que très peu de mots, un flou insaisissable qui côtoiera assez vite l’oubli.

*7* La plume masturbatoire

Une simple lettre d’amour – Yann Moix

Il aurait pu me plaire ce roman sur les hommes qui ne savent pas aimer. Il aurait pu me surprendre ce Yann Moix qui si souvent m’agace. Il se révèle simplement incroyablement pédant, prévisible, prétentieux, attendu, et finalement sans grand intérêt ici. Dans une autre vie, j’aurais pu me prendre au jeu, mais ce genre d’épanchement nombrilo-masturbatoire me lasse désormais très vite.

*8* Le trop attendu

Martin Eden – Denis Lapière et Aude Samama

Les cases pourtant très belles d’Aude Samama et souvent dignes d’un beau tableau sont venues figer un roman d’une puissance folle qui n’a pas trouvé son lectorat avec moi. Une de ces déceptions qui arrive parfois quand on a tant aimé le roman original. Vous ne serez donc pas surpris de trouver Martin Eden dans mon Top 2016, à défaut d’y trouver son adaptation en BD.

TOPS en ligne !

Mon TOP BD 2016.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

45 réflexions au sujet de « Au milieu des livres : mon FLOP 2016 »

  1. Tu es courageuse de poursuivre ces livres qui n’augurent rien de bon dès les premières lignes. Depuis cette année, j’ai décidé de carrément laisser tomber ceux qui ne me séduisent pas. Et il y en a eu…

    Yann Moix?! Tu étais sacrément motivée ^^

    J’ai hâte de lire tes tops 2016 du coup!!

    Aimé par 1 personne

      1. Super 🙂 Je me dis aussi que ce n’est pas très cool pour l’auteur, mais quand on voit le temps qu’on a et tout ce qu’on veut lire, je n’ai plus envie de traîner sur ceux qui ne me plaisent pas plus que ça. Surtout avec mon « petit » rythme 😮

        Aimé par 1 personne

  2. Comme je te l’avais déjà dit à plusieurs reprises, je suis vraiment déçue que tu n’aies pas aimé Blonde à Forte Poitrine et Ta façon d’être au monde que j’ai vraiment adorés. Le dernier figuerera d’ailleurs sûrement dans mon top 10 des romans de l’année à l’inverse !

    J'aime

  3. j’aime beaucoup le principe de cette chronique! je n’ai lu que le Sfar (Comment tu parles de ton père) qui m’a déçue également – pourtant c’est un dessinateur et un réalisateur que j’aime beaucoup mais ni le ton, ni la construction de ce livre ne m’ont convaincue.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s