BD de la semaine·Que jeunesse se fasse...

L’Épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur – Séverine Gauthier & Clément Lefèvre

Je n’arrive plus à respirer. Tu ne me laisses jamais respirer. Tu dois t’en aller. Tu dois me laisser. Tu me fais mal. Pourquoi tu fais ça? Tu prends toujours tellement de place.

Épiphanie est une petite fille suivie comme son ombre par une masse noire difforme omniprésente. Incarnation de ses angoisses, cette ombre se nourrit de ses peurs et la jeune héroïne à la chevelure argentée avance tant bien que mal avec ce compagnon étrange qui la dépasse et l’étouffe en silence. Là voilà persuadée qu’un certain Docteur Psyché peut faire quelque chose pour la libérer de cette sombre emprise.  Commence alors un sinueux chemin vers le mieux, un tortueux périple vers l’espoir.

Et où emmenez-vous les demoiselles en détresse? – Vers le soleil couchant. Pourquoi là-bas? -C’est rassurant.

l-epouvantable-peur-d-epiphanie-frayeur-planche2-e1477230564880

Il faut apprendre et se préparer à quitter l’enfance, savoir se délester de ses appréhensions les plus anodines ou les plus paralysantes. Il y a dans le parcours d’Épiphanie, cette quête initiatique qui n’est pas sans rappeler une demoiselle blonde perdue au Pays des merveilles. Maison isolée, chemin labyrinthique, personnages loufoques et dialogues absurdes. Si à bien des égards, la jeune fille rompt avec cette sœur littéraire qu’est Alice, le chemin qu’elles suivent toutes les deux présente le même enjeu: grandir…

Et si vous retrouvez votre sérieux et votre gravité, vous pensez que vous ne flotterez plus?

Quel plaisir sans cesse renouvelé que d’ouvrir un album signé Séverine Gauthier. La voilà qui nous livre un titre qui traite des peurs enfantines et qui les dédramatise en les traitant de manière absurde, en leur insufflant un humour et une poésie délicate. Trop grandes, trop effrayantes, trop présentes, nos peurs nous glacent. Apprivoisées, domptées, acceptées, les peurs nous construisent, nous élèvent. L’imaginaire de Séverine Gauthier, d’une richesse absolue, possède une folie douce, une force incroyable et sa fantaisie narrative subtile et métaphorique n’a de cesse de nous surprendre, nous charmer. Ici, la noirceur a même quelque chose d’envoûtant, et bien qu’elle se nourrisse des peurs d’Épiphanie, elle réussit aussi à gagner notre sympathie.

Habituée aux duos Gauthier-AlmanzaGauthier-Fléchais, je n’ai pas eu besoin de beaucoup de pages pour être conquise par cette nouvelle association. Comme l’imaginaire de Séverine Gauthier trouve ici un écho parfait avec le travail de Clément Lefèvre. (Rencontré cette année au salon du livre et du coquelicot d’Albert et autant dire qu’il sait indéniablement parler de son travail avec une passion communicative.) C’est un univers foisonnant qu’il nous offre ici, donnant à cet album une dimension mêlant étrangeté  et fantaisie inventive. Les couleurs automnales de certaines planches font apprécier le non-choix un peu facile du « toujours trop sombre » pour raconter la peur. Les contrastes sont troublants, les petits détails font mouche dans cet univers déjanté que traverse l’héroïne. On tourne les pages avec l’émerveillement d’un enfant face à ce trait doux, exigeant et indéniablement charmant. Voilà deux artistes de talent qui nous font pleinement apprécier que leurs chemins se soient croisés.

Mes chroniques sur Aristide broie du noirCoeur de Pierre / L’Homme montagne.

L’Épouvantable Peur d’Épiphanie Frayeur 

Séverine Gauthier & Clément Lefèvre

Soleil – Métamorphose

Octobre 2016

p / 18€95

ISBN:978-2-3020-5385-4

Rentrée littéraire 2016 3% Touche à tout 11/18
Rentrée littéraire 2016
3% Touche à tout 11/18
les-livres-qui-font-peur
Un album dans ma sélection Lecteur, fais-toi peur !

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Désormais, j’accueille le premier mercredi du mois, la BD de la semaine.

bd_de_la_semaine_pti_black

∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇∇

Les chroniques des amoureux des bulles:

Mylène                       Leiloona                               Mo

Saxaoul                          Sabine                                   Maël

Caroline                          Jacques                          Noukette

Lucie                              Jérôme                            Stephie

Nath

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements

39 réflexions au sujet de « L’Épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur – Séverine Gauthier & Clément Lefèvre »

  1. Ah ! Je l’ai adoré cette bande dessinée. Tu en parles si bien. Bravo pour cette chronique.

    J’en profite pour noter ce rendez-vous du premier mercredi du mois. Je bosserai mon article ce soir alors ! 🙂 si tu veux bien de moi bien entendu. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ravie de voir que je ne suis pas la seule conquise. C’est un rendez-vous qui a lieu tous les mercredis. Nous sommes quatre blogueurs à l’accueillir chaque mercredi. Le 1er chez moi, le 2e chez Noukette, le 3e chez Stephie, le 4e chez Mo (Bar à BD). Il y a un groupe FB « La BD de la semaine » qui rassemble nos contributions si jamais tu souhaites nous rejoindre. Bonne lecture ! (Et ton article est évidemment le bienvenu !) J’attends ton lien!

      Aimé par 1 personne

  2. j’adore ce que fait Séverine Gauthier et ai eu la chance de la rencontrer il y a deux semaines… très agréable de l’entendre parler de son travail !
    celui-ci est sur ma liste de lectures futures ! et tu me donnes encore plus envie de m’y plonger.

    Aimé par 1 personne

  3. Effectivement, voici une chronique qui donne bien envie ! Le début m’a fait penser à un album jeunesse paru en 2015 « La bulle » de Timothée de Fombelle et Eloïse Scherrer… Une auteure que je ne connaissais pas (même si « Coeur de pierre » ? J’ai déjà noté ça quelque part dans les trucs à lire !!) Et merci pour l’ajout un peu tardif ! 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s