Premières lignes·Rentrée littéraire

Premières lignes #10

image.html

Il pleuvait des trombes sur l’avenue du Général-Leclerc, qui relie à Paris le lion de Belfort aux rats d’égout de la station de métro Porte d’Orléans. J’avais accepté l’invitation de Thmtn et Lwhtn à une soirée où l’on prévoyait de fastidieux jeux de société et j’inclinais déjà à penser que je le regretterais, car mon ami Vediani me bombardait de sms. Qu’est-ce que tu fous, me demandait-il, magne-toi ou on va commencer sans toi.

Le vent balayait devant moi une bouillie de détritus, de fientes d’oiseaux, de fleurs mortes. Je pressai le pas sur le trottoir illuminé de loin en loin par la lumière orange des phares ou l’éclat blanc et froid des réverbères. Un problème technique dans l’autobus Gare-du-Nord Porte-d’Orléans m’avait fait arriver avec presque une heure de retard. Je montai en hâte les quatre étages de chez Thmtn et Lwhtn. Un petit T1 dont l’entrée était dissimulée passage Rimbaut, derrière les quatre arcs du clocher d’Alésia.

Thmtn et Lwhtn étaient un couple d’amis dont les prénoms étaient si difficiles à prononcer que nous leur avions attribué des prénoms ordinaires, Paul pour Thmtn et Virginie pour Lwhtn. A force, pour nous, Thmtn était devenu Paul et Lwhtn était devenue Virginie. Thmtn avait travaillé dix ans dans un centre d’expertise biologique en Inde, dans l’état du Karnataka, où je l’avais rencontré après une chasse à l’éléphant qui avait mal tourné. Il travaillait à présent pour une ONG française, très sérieuse qui militait pour la journée du Quinoa dans le monde.

Lwhtn était la moitié d’orange de Thmtn. Elle était le yin et Thmtn était le yang. Douce et vivante comme une mouche de lumière, elle avait grandi dans le soleil d’un lilong, un quartier bariolé de Shanghai. Elle était maintenant chorégraphe à Paris dans la Troupe du silence, avec des acteurs muets.

Danse d’atomes d’or – Olivier Liron

Alma éditeur

En librairie le 25 Août 2016

Premier roman

17€ / 234 pages

ISBN 978 2 36279 195 6

Premières lignes
Premières lignes le RDV de Ma Lecturothèque.

Malgré le calme estival, les premières lignes continuent d’avoir pleinement leur place au milieu des livres. Toutefois, petite variante pour ces prochains dimanches, je profiterai de ce rendez-vous pour vous proposer les premières lignes des romans qui feront ma rentrée littéraire 2016 en attendant des chroniques plus étoffées… L’occasion, qui sait, de vous donner envie de poursuivre au-delà de l’invitation de la première page ou de vous aider à choisir parmi les innombrables publications de ce rendez-vous de septembre.

Bonne lecture les Kids !

Les premières lignes de: George, Ma Lecturothèque, Nadège, Moglug, La Bibliothèque de Céline.

Mes premières lignes  #1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

12 réflexions au sujet de « Premières lignes #10 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s