Et mon coeur fait boum·Vous avez dit culture ?

Alan Rickman, to me, you are perfect.

 

Bordel Alan. Le deuil des Michel, de David et de toute la clique des déserteurs de janvier, je peux gérer. Digérer. Mais apprendre au cœur d’un après-midi qui n’était pas des plus désagréables que toi aussi tu avais pris la poudre de cheminette pour filer en douce, c’est plus compliqué à accepter.

Certains évoqueront ta voix unique, d’autres ce rôle qui a fait de toi un acteur un peu à part à leurs yeux et que sais-je encore… Je sais seulement que je devais parler d’un album, de jolis dessins et de belles couleurs. Mais que j’en ai subitement eu moins envie…

Je garde tout ce doux et ce lumineux pour bientôt. C’est promis.

Mort d'Alan Rickman

A l’époque où je tournais mes premières pages d’Harry Potter et à l’heure où je n’avais pas encore mis ton visage sur celui du terrible Rogue, je n’imaginais pas une seule seconde que j’allais faire une belle rencontre cinématographique. Et puis, sans trop de difficultés, tu as fini par trouver ta place dans mon horizon d’acteurs qui comptaient beaucoup. Alors que je ne jurais que par l’odieux Valmont, ton Rogue a pris une place non négligeable sur le podium de ces méchants qu’on adore détester et qu’on finit par aimer follement sans même avoir eu le temps de s’en apercevoir. Tu étais définitivement de ceux-là.

Alan Rickman
To me, you are perfect.

Cette histoire a d’ailleurs pris des proportions légèrement excessives après 368 265 258 visionnages de Love Actually (phénomène de l’ordre d’une puissante névrose alliée à un véritable culte « pulsio-obsessionel » voué à un certain Colin Firth.) A ce rythme-là, on a fini par partager bien des soirées, des après-midis d’hiver, des soirées-d’en-attendant-Noël tous les deux. Tu m’as vu beaucoup rire et parfois même un peu pleurer. Il aura fallu peu de temps pour que je te trouve d’ailleurs ce charme que je ne reconnais qu’à ces hommes un peu plus vieux que ceux qu’aiment habituellement les filles de mon âge. (Ndlr: oui, j’ai tout juste 20 ans, pour ceux à qui cela aurait échappé.) Et autant dire que sur ce coup-là Alan, tu as furieusement assuré. Parce qu’il en fallait du talent pour me faire trouver touchante la fébrile légèreté masculine, pour m’émouvoir face à cet époux un peu dépassé par la situation. Bref, même si mon cœur battra toujours un peu plus fort pour Colin (et pour Hugh et pour Liam et pour… STOP ) et que les robes rouges courtes et moulantes ne me vont pas aussi bien qu’à ta partenaire brune sexy, sache que je ne regarderai plus jamais cette comédie que j’aime tant sans un petit pincement juste là…

Salue les Richard Harris et Griffiths là où tu poseras tes valises et merci d’être passé par ici pour nous faire vivre ces jolis instants de cinéma.

Alan Rickman

Pour vos oreilles, Joni MitchellBoth Sides Now

(Non sans une pensée pour Emma Thompson.)

 

Publicités

44 réflexions au sujet de « Alan Rickman, to me, you are perfect. »

  1. Ah toi aussi, Love actually… Je crois que j’ai adoré détester Alan Rickman la première fois dans Robin des bois (celui de Kevin Costner, huhu). Et dans Raison et sentiments, il est tellement bien aussi, isn’it ?

    J'aime

  2. oh ce billet, com il est beau, demoiselle de 20 printemps !
    Moi aussi suis chamboulée (bon la vérité, j’ai égaré mon amour Bowie et depuis g l’impression qu’il manque un bout de moi ….) mais Alan, erf, tellement classe, tellement sexy avec sa voix mhuuuuum … com’ toi quand je regarderai pour la …….. Love Actually, j’aurai un pincement moche au cœur ❤
    bisous émus ma belle
    (je ne doute pas un instant que les robes rouges te vont à merveille)

    J'aime

  3. Très bel hommage… Il est vrai qu’il nous aura marqué, je l’ai découvert grâce à son rôle dans Harry Potter et il est vrai que sa performance apporte un petit quelque chose de plus au personnage… un charme, une beauté froide qu’on fini par aimer…

    J'aime

  4. Je suis très triste aussi. Je regarde compulsivement Love Actually (j’hésite à le regarder pour la 4ème fois en deux mois…) et Harry Potter (même si le méchant qui me fait vibrer, c’est surtout Lucius)… et puis et puis… sa voix, son regard sombre, son charisme, son sourire attendrissant, tout ! Quand j’ai vu la notification hier sur mon portable, mes collègues se sont bien demandés ce qui m’arrivait…

    J'aime

    1. Je crois que nous avons le même rapport totalement assumé à Love A. Pour tout t’avouer j’ai eu du mal à masquer ma surprise quand j’ai jeté un coup d’oeil sur mon fil d’actualité pendant l’AP. La sale mine que j’ai dû faire. Sans parler du « oh putain » difficilement contenu…

      J'aime

  5. Quel bel article! Ta plume est tout simplement magique, j’ai été émerveillée (non je n’exagère pas) par chacune de tes phrases. C’est un émouvant hommage que tu rends à cet acteur et homme avant tout si exceptionnel. Sa mort m’a vraiment fait bizarre, surtout que quelques jours auparavant, je lisais un article quelconque et sur le fil de gauche, j’ai vu une photo de lui et j’ai tout de suite cru qu’il était mort (alors que ça concernait autre chose). Étrange ironie du sort 😦 …
    Comme beaucoup, je l’ai découvert dans HP mais c’est son rôle dans Love Actually qui me l’a fait apprécier. Changement de registre, je découvrais un autre Alan Rickman, bien loin du sombre Severus Rogue. Cela dit, je l’ai trouvé remarquable et très touchant dans Les reliques de la mort.

    Merci de nous faire partager cet hommage en ce début d’année si triste pour les artistes.
    Et continue d’écrire, tu as vraiment beaucoup de talent 🙂 !!

    J'aime

    1. Je suis touchée face à cet enthousiasme qui fait du bien à lire… Merci infiniment.
      Quant à ton histoire, c’est en effet très curieux et un bien triste hasard. Continuons à voir et revoir ses films. Ce sera le plus beau des hommages.
      Au plaisir de te relire ici.

      J'aime

  6. C’est un bel hommage que tu lui fais là. Je ne savais pas et tu me l’apprends et ça me rend bien triste. Il était parfait dans le rôle de Rogue (et dès le début je me suis dit ; ce méchant là n’en est pas un). Il était parfait aussi dans Love Actually (qui n’aime pas ce film ? ;0) Le mois de janvier 2016 est bien cruel pour les acteurs et chanteurs…

    J'aime

  7. Je suis très heureuse de lire ce post parce que tu vois, j’ai découvert Alan Rickman non pas en Rogue mais en sheriff de Nottingham (dix ans avant, mais tu étais toute jeune, toi). Et il m’a alors tellement charmée que je le trouvais nettement plus séduisant (hyper sexy, une vraie bombe charnelle) que ce pauvre Robin Wood, pourtant interprété par Kevin Costner. Bref, il m’a tapé à l’œil (et au cœur) comme plus tard notre Colin. J’ai toujours guetté ses prestations (formidable dans Love Actually). Bises

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que j’ai bien des films à voir/revoir pour parfaire mes connaissances cinématographiques… Et puis, je me dis qu’en plus, des heures en compagnie d’Alan ne peuvent que me faire du bien… Et je suis sûre que tu seras d’accord avec ça.

      J'aime

      1. J’aimerais vraiment connaître ton sentiment sur son sex-appeal dans Robin des Bois. Il a été magnifique en Rogue : il a habité ce très très beau personnage (ceux et celles qui ont lu tous les tomes d’Harry Potter, comme je l’ai fait avec un immense plaisir, comprendront ma remarque) et l’a rendu énigmatique à souhait, pervers et tellement touchant. Oui, je suis très très triste de la perte de ce fabuleux acteur, aussi modeste que génial. J’ai aimé le voir jouer. Bises

        J'aime

  8. Bonjour Moka, j’ai du mal à me remettre de cette (triste) nouvelle à propos d’un acteur que j’appréciais beaucoup: je te recommande Truly Madly Deeply où il joue le rôle d’un fantôme amoureux, dans Judas Kiss, dans Calendrier meurtrier, dans Raison et sentiments, dans le rôle du Shérif de Nottingham, génial en méchant et bien évidemment en Hans Gruber de Piège de cristal. Il avait en effet une diction et une voix superbes. Bonne après-midi.

    Aimé par 1 personne

    1. Aucune idée, je ne suis pas plus que ça l’actu amoureuse des acteurs… (Mais je ne pense pas à vrai dire…) Ma référence à Emma Thompson est surtout liée à la musique choisie, clin d’œil à une scène qu’il partageait avec elle dans Love A.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s