Home sweet home.·Je chine donc je suis·Mon nombril

Ce que deviennent les « vieilles vieilleries » #1

C’est un large buffet sculpté ; le chêne sombre,
Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens ;
Le buffet est ouvert, et verse dans son ombre
Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants ;

Tout plein, c’est un fouillis de vieilles vieilleries,
De linges odorants et jaunes, de chiffons
De femmes ou d’enfants, de dentelles flétries,
De fichus de grand’mère où sont peints des griffons

Arthur Rimbaud – Extrait « Le Buffet » Poésies

Il faut parfois du temps pour qu’un objet déniché trouve sa juste place. Ce vieil escabeau en bois a fait bien du chemin pour arriver sur mon plancher et n’aurait jamais connu mes murs sans l’oeil vif de Jea qui aime se balader et chiner.  (Passion que je partage quand je prends le temps…) Après avoir passé un certain temps au fond du garage parental, Dom & Dhomme ont fini par m’aider à lui donner une seconde vie. (C’est le moins qu’on puisse dire, pour ne rien vous cacher, mon investissement s’est limité au choix de la couleur du pot de peinture et au ravissement de la découverte après la bataille…Encore mille mercis ! ♥)

EsPALbeau (2)

La bestiole a été bichonnée: décapage, ponçage, application d’une sous-couche, peinture des charnières en blanc et autant d’étapes pour une renaissance. Si l’idée de départ était de lui redonner une seconde jeunesse et de le vernir sans le peindre, j’ai fini par choisir de mettre un peu de couleur pour trancher avec tous mes murs blancs. Le voilà paré de la peinture « turquoise profonde » et autant dire que cet escabeau fait désormais office de support idéal pour une PAL de proximité. (Voyez-vous, je suis une adepte des tas et des piles de livres et bien des bibliothèques secondaires naissent ici et là dans les différentes pièces de l’appartement.)

Escabeau bois rénové

Les premiers occupants y ont trouvé leur place. Des livres jeunesse aux jolies tranches et couverturesTimothée de Fombelle, son Livre de Perle ses Vango ont presque atteint le sommet de l’esPALbeau (réservé à L’Happiness Jar) et tiennent ainsi compagnie au tome 1 des Chroniques de Wildwood. (Un jour, j’investirai dans les autres tomes…)

Jamais bien loin quelques titres achetés ou offerts, il y a plus ou moins de temps…

Deux Jean-Philippe Blondel (Un Hiver à Paris / Et Rester vivant), La Variante chilienne de Pierre Raufast, Avec lui de Nathalie Poitout, Bobin , Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur d’Harper Lee, l’Oona & Salinger de Beigbeder, Entre ciel et terre de Stefansson, Le Rapport de Brodeck de Claudel (que j’aimerais lire avant de découvrir l’adaptation BD de Larcenet.) Et bien sûr, couché sur une des planches, le petit Bleu de travail du grand Thomas Vinau qui ne m’attendra pas bien longtemps.

Les albums ont évidemment leur place puisque l’on trouve aussi le merveilleux Abris d’Emmanuelle Houdart et le sublime Hyacinthe et Rose de Martin Jarrie et François Morel.

Enfin, à l’abri des premiers regards et coups d’œil furtifs, les plus curieux trouveront d’autres titres de littérature  jeunesse un peu en retrait… La tétralogie de Malorie Blackman (qui fait partie de mes envies de lecture en 2016) la trilogie de Patrick Ness Le Chaos en marche, le joli pavé Méto de Grevet, un peu d’Olivier Ka, d’Elise Fontenaille, de Malika Ferdjoukh et j’en passe.

Je crois que je pouvais difficilement offrir meilleure compagnie à cette petite chinerie que celle des livres… Et j’ai comme dans l’idée qu’une petite table dénichée il y a deux ou trois étés va d’ici peu avoir son moment de gloire… Affaire à suivre…

Enregistrer

Publicités

47 réflexions au sujet de « Ce que deviennent les « vieilles vieilleries » #1 »

  1. Un escabeau faisait la cour à des livres… beau mariage! c’est magnifique et cerise sur le gâteau Hyacinthe et Rose!
    Quand notre cœur fait Boum

    Tout avec lui dit Boum

    Et c’est l’amour qui s’éveille.

    Boum »
    Que du beau et du bon.

    Aimé par 1 personne

  2. C’est une super idée! Et j’adore le poème de Rimbaud que tu as choisis, merci de l’avoir mis là, il m’a rappelé mon enfance, je l’ai appris quand je n’avais pas encore dix ans! Et comme toi, j’aurais pu sélectionner quelques titres que tu as choisis pour décorer ce beln objet ressuscité comme Janis est folle, Timothée de Fombelle, Un Hiver à Paris… merci pour ce bel article!

    Aimé par 1 personne

  3. Voilà une très jolie manière de mettre en avant ses livres dans un espace de vie! Je suis de ton avis, les livres doivent sortir de leurs étagères pour se promener un peu partout!

    J'aime

    1. Oui et puis c’est une façon aussi de nous rappeler qu’ils existent. Quand ils s’accumulent sur nos étagères, nous avons tendance à les oublier. C’est une autre manière d’avoir sa PAL d’urgence à portée de main.

      J'aime

  4. Et bien c’est une réussite ;0) J’adore l’idée des « bibliothèques secondaires » comme toi j’ai des piles de PAL urgentes à lire partout et ce petit escabeau c’est une idée super :0) En général j’empile sur mon bureau (celui de ma chambre) et sur le buffet de ma salle à manger (inutile de te dire que mon homme râle pas mal ;0) Et puis je reconnais pleins de tes titres qui sont sur ma PAL aussi…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s