Et mon coeur fait boum·Je lis des albums·Que jeunesse se fasse...

Yéti – Taï-Marc Le Thanh & Rébecca Dautremer

Elle ne pense qu’à lui. Il ne la quitte pas. Ne vous méprenez pas, il n’est aucunement question d’une énième histoire d’amour. Bien au contraire.

D’aussi longtemps que je me souvienne, je me suis toujours demandé s’il existait vraiment.

Elle regarde un peu (trop) pensive l’agitation de la rue, accoudée à son balcon. Il suffit d’une page pour déjà lui trouver une prestance et un charisme fous malgré son regard perdu dans ses songes tristes. Ses pensées deviennent vite une obsession et dévorer des livres sur ce monstre légendaire ne lui suffit plus. Elle doit partir, elle doit aller se prouver qu’il existe. La quête commence. L’imaginaire et le fantasme cèdent leur place à la réalité du voyage. Elle part, et pourtant…

La merveille signée Rébecca Dautremer et Taï-Marc Le Thanh

Jamais bien loin, il est là, se frayant un chemin, se nichant dans un recoin, se glissant là où il peut. L’imposant Yéti, est omniprésent, relié à cette héroïne par ce fil invisible qui rappelle les facétieux Daemons de Pullman. Dans un mimétisme des plus touchants, il l’accompagne à chaque instant comme un double encombrant que personne – hormis le lecteur intrigué – ne semble remarquer.

Jamais bien loin, il est là. Et ne la quittera pas le jour où l’appel de l’ailleurs sera plus fort que tout pour elle. Prendre la route, marcher des heures, regarder le paysage qui défile bien vite derrière la vitre du train, s’accorder un moment de répit à une bonne table, gravir la haute montagne. Osera-t-elle lui parler lorsque le face à face tant attendu aura lieu?

Qu’incarne ce Yéti, cette bête velue réputée si féroce et dangereuse ? Tant de lectures possibles pour un album qui suggère plus qu’il ne donne de réponses… A de petits textes, joliment écrits répondent d’immenses pages illustrées qui sont à chaque fois un véritable moment de grâce et de magie. Apprivoiser l’invisible, donner un corps et un visage à ses démons, dompter ce qui sommeille en soi en acceptant les invisibles bagages bien trop lourds que nous portons en nous. Le Yéti est un conte mystérieux, une fable pleine de suspense, un récit rondement mené qui nous entraînera sur les cimes d’un monde aux mille visages.

Les illustrations de Rébecca Dautremer sont à couper le souffle. Vertigineuses, grandioses elles vous transportent dans un voyage qui ne laissera pas indemne. Si la quête de l’héroïne nous fait découvrir bien des contrées désertiques et des ailleurs urbains, elle relève également de l’intime et du voyage intérieur. Son  aboutissement est parfait et les mots de Taï-Marc le Thanh (auteur du Jonah qu’il me tarde de lire) vous guident vers des sommets inaccessibles, vous hissent jusqu’à l’ultime décision, vous portent jusqu’à la troublante révélation.

Me voici au sommet.

En tout cas, je ne pense pas pouvoir aller bien plus haut.

Taï-Marc le Thanh pose ses mots avec une délicatesse incroyable et délivre son récit sous une plume sensible et douce. Chaque passage conté est un pas de plus sur le chemin d’une héroïne pleine de mystère et le choix de la brièveté permet de faire écho aux illustrations qui surgissent avec émerveillement à chaque page, laissant naître au cœur du récit des silences admiratifs qui ponctueront la lecture de cet album qui a tout d’un bijou précieux.

Si je connaissais Rébecca Dautremer depuis quelques années – comment ne pas remarquer ce trait si singulier lorsque vos yeux se promènent sur les étagères de votre librairie – je n’avais jamais vraiment pris le temps de la lire. Le talent de cette femme vous laissera probablement sans voix face à tant de beauté. D’une page à l’autre les couleurs vous plongent dans une ambiance chaude et douce et vous transportent dans un monde qui pourrait être le nôtre sans l’être jamais vraiment. Rébecca Dautremer s’amuse avec les ombres et les jeux de parallèles dans une partie de cache-cache, à cela près qu’on peine à deviner qui cherche l’autre, tant ce duo de personnages laisse effectivement planer bien des doutes sur la conscience qu’ils ont de leur existence mutuelle…

Voilà une histoire qui vous charmera sans conteste et vous invitera peut-être à vous confronter à ce Yéti qui n’est peut-être pas si loin de vous. Une pépite conseillée par Vanessa qui marquera sans aucun doute, mes lectures de 2016 et que l’on retrouvera dans la liste des albums qui ont fait battre mon cœur. Un album qui allie avec talent l’art du récit qui fait mouche et un travail graphique d’exception. Bref, un titre qui pourra difficilement vous laisser indifférents.

Le site de Rebecca Dautremer.

Le site de Taï-Marc le Thanh

Challenge Je lis des albums
3e/20 Hérisson 

Yéti – Taï-Marc Le Thanh & Rebecca Dautremer

 Éditions Gautier Languereau

Décembre 2015

16€  –  pages

ISBN: 978-2-01-220283-2

Publicités

33 réflexions au sujet de « Yéti – Taï-Marc Le Thanh & Rébecca Dautremer »

    1. Parce qu’à mes yeux un album jeunesse s’adresse certes aux enfants mais il est évident qu’il parle autrement aux adultes et les touche d’une autre manière. Comme je le précise dans l’article, la force de cet album repose aussi sur ses multiples lectures possibles. Qu’on ait le regard de l’un ou de l’autre.

      J'aime

  1. Je voue un véritable culte à Rebecca Dautremer, dont j’avais vu une splendide exposition à Paris il y a 2 ans, à partir des illustrations qu’elle avait faites pour Soie de Barrico.
    Je crois que j’ai offert à peu près tous ses albums à mes enfants et je les leur ai racontés des dizaines de fois ! L’an dernier, j’avais offert sa Bible à mon cadet. Un régal ! J’ai vu cet album en librairie… Mais ils sont à présent un peu grands pour ce type d’album. Je me réserve désormais pour ma nièce, qui va bientôt être en âge de les découvrir !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s