Listomanie·Lovely friends·Moi après mois...·Mon nombril

Moi après mois my October

Moi après mois : my October.
Moi après mois : my October.

Alvin en noir et blanc au bout des pinces à linge. /Le choix d’un triste Roi qui se meurt / Celle qui refusera d’être une Reine sans divertissement./ Bruit de zip. Puis zappe. / Jouer les bonheurs faciles à pile ou face. / Retrouver mon complice de CA. / Vestiges de l’amour./ Un abonnement aux vendredis chez Roussy / Celle qui prenait sa « petite pilule pour être gentille. » / Le hasard du timing et d’une route qui font se retrouver une Micra et une Modus./ Ne change pas de ciel et d’étoile qui veut. /Ce mail grenoblois qui vient mettre fin à une journée des plus curieuses. /A m’asseoir sur un banc, des heures avec toi, regarder le soleil qui s’en va. / Parce que la vie n’est qu’une histoire… de vivants, que bien maladroitement l’on répare. / Regarder mon soleil qui s’en va. / Ne pas rejoindre ma belle brune qui assurément comprendra /Mes libraires adorés, Marc, Renaud, Régis, Cécile et Hardoc : Tariquet, Maroilles, landimolles & calvados. / La jolie soirée. / Une pièce de bœuf, un menu, une pièce de bœuf, un menu : le dilemme cornélien revisité par Soizic. / Moi, j’ai toujours eu un problème avec les choix. / Grospull supplanté par un Sous-Pull républicain. / Oona et Salinger et un coca./ Quand 10 minutes deviennent 8 heures. / L’évidence refoulée. / Étreinte de boulevard./ Et ce sourire qui me tue. / Retrouver le quartier de mes années estudiantines / J’irai dîner près de chez vous. /Du chou fleur aux courgettes, l’altération des papilles avinées. / Musique justement choisie et dosée. / Emprunt d’un livre dans la bibliothèque cachée derrière les portes du vieux  placard / Plaid et canapé blanc / Dans la compréhension, c’est difficile à comprendre. (…) Ne retiens pas cette phrase d’accord?  / Lecture sous les feuillages. / Compote maison pour le goûter. / Île aux fagots, hamac, hérisson et balade improvisée. / Ces pontons et ces bancs dont on ne parvient décidément pas à s’extirper. / Plume dans les nuages et tête à TAP. / Le témoin de la mariée. / Mes mains sur tes cheveux – Des écharpes pour deux – Devant le monde qui s’incline – Certainement appuyés sur des bancs – Il y aura quelques hommes qui se souviennent./ Avec ou sans contact, mais toujours avec tact./ La fille sur le pont. / Le vide à combler d’un carnet à spirale. / Elle par bonheur et toujours nue / La mémoire de la peau ou le blason (enc)hanté. / Une pièce de théâtre qui m’émeut aux larmes / Hygge & Merlot à l’heure anglaise. / Merci Chloé d’avoir mis un bijou sur ma route / Quand un artiste brillant vous souffle un projet à l’oreille et qu’un grand Oui s’impose. /  Les descendants d’Eugène et Marguerite qui tourneront les mêmes pages. / Refuser qu’Octobre nous prenne. / Laisser ma Micra à une Blonde. / T’sais, moi je mets des points de suspension mais Camille elle dit les choses directement. #Roussy / Une brune qui me soutient lors d’une formation de bulles (bis) / Baudoin, éternellement épatant, profondément humain et attachant. / Quand je dis Je t’aime, c’est pour toujours. / Un cou qui réclame son dû./ Jérôme, une certaine idée de la littérature jeunesse, un déjeuner partagé et des bavardages (pas toujours) philosophiques. / Fraises dans un dessert et prune sur un pare-brise. ^^ / Retrouver mon Jo derrière la caméra, particulièrement sensible à mes choix livresques du mardi./ Aller chialer dans ma bière face à Moriarty avec les copains. / La première chanson est une histoire d’amour et d’adultère qui finit mal. / Non Rosemary, je ne me suis jamais assise à côté d’un canard. (Ceci dit, je ne compte plus le nombre de fois où j’ai dû m’asseoir à côté d’un connard.) / Rencontrer le frère de ma jolie Mélanie sous son bonnet / Jimmy au cœur et en chœur. / Mojito fraises au Ad Hoc. / Celui qui se disait qu’un joli BAD BOY tatoué sur le torse avait quelque chose de très classe /Les mots de Pierre Lapointe. / L’obscurité des impasses, la lueur des réverbères. / Sans doute on verra apparaître, quelques dessins sur la buée des fenêtres / L.e.t.t.r.e.s aimées pour l’être aimé(e) / Mister Tey, conseiller musical particulier. / Mourir de froid au cross du collège. / Younes, mon partenaire Playmobil / Octobre restera peut-être /13°5 ou l’urgence d’une relance malgré la crise. / L’art de la « Grâce » Matinée /  Le petit coquelicot picard au Salon d’Albert. / David, Pierre Henry, Hardoc & Dawid, gribouilleurs devant l’Éternel. / Croiser ces visages familiers./ Deux BD d’hommes talentueux signées pour deux anniversaires. / En attendant… celui qu’elle n’attendra plus. / Avoir le mauvais rôle / Ce chouette garçon compréhensif et bienveillant /Vin et Coca au Café avec Damien, l’ami gribouilleur. /Devenir Mary Poppins le temps d’une soirée passée au milieu de Malcom Magnum, Tintin & Milou, Morticia et Gomez Adams, deux Comtes Dracula, la sexy Lara Croft, un Rocky barbu, la ténébreuse Black Swan, Indiana Jones, L’Homme qui rit et son Power Ranger, Mia, Esmeralda et j’en passe./ D. voleur de petite flsoeur. / Mais que fait Adrienne ? / Des comptes à régler en musique. / Au nom de la désillusion et de la rage… / Retour à L’Hortellus / La fatigue d’une rengaine égocentrique. / Être enlevée pour voir Patti Smith à l’Olympia. / Et moi Patti, quels visages resteront, quels noms aurai-je la force d’énumérer sans pleurer quand mes cheveux auront blanchi comme les tiens ? / Quick&ToastLost / Mon féminisme a mal. / Ma colère pour seule réponse. / Deux filles dans le train… / Quand des mots sonnent trop faux. / A voir Paris si beau en cette fin d’automne… / Expo, métro, apéro, book-o. / Un petit goût d’Italie comme un goût de trop peu. /– Je reviendrai. (…) – Je vous attends./ Et parfois, on vous charme, l’air de rien, sans prévenir. /  Ma sœur, cette complice retrouvée. /  Deux jours gastronomiques en territoire beauvalois. /Nous sommes les lassés bien trop vite, nous sommes les vacances ratées, nous sommes les amours avortées. / Celui qui partait défendre son spectacle du côté de Tours. / Ma Roussy, 2h20 au bout du fil. / Mon conseiller France Culture particulier. /  Qu’importe un prénom effrité et des chemins de hasard, le Roi comprendrait sûrement que l’on est parfois trop fragile pour aller au bout d’une rencontre. / Celle qui était abonnée aux vacances salement sabordées / Cet autre au bout du fil / L’insolence odieuse d’une girouette indifférente. / Cette autre qui raccroche. / Relent de douleur, puis plus rien./ Et si tout était mieux sans? / J’ai pensé, quand on ne voit plus les choses. On les oublie. / L’habile art de justifier ses névroses. / La colère qu’il manquait. / Quelques brins de serpolet / Au fond, cela n’a rien de grave. / Younes, professeur stagiaire en ironie / Sachez très pertinemment, très cher que je ne la maîtrise que trop. / Quelques frissons d’automne en lisant Patrick Ness / Ma participation au magazine Paulette. / Celle qui « voudrait me lire en librairie ». / Quand il y a de la raclette pour deux, il y en a pour cinq. / In raclette we trust / Le projet de mon Guy financé. /Achever un jeu de mensonges qui durait depuis plus d’un mois pour préparer une belle surprise. /  Ma folle Blonde qui s’essaie au mensonge. Et qui excelle. / Et bientôt, Elvis à la (L)une / Une journée en cuisine pour célébrer une gourmande / L’impression d’avoir passé le week-end avec ma Nathou et mon Keb. / Retenir notre souffle le temps de te voir arriver dans cette salle où nous étions presque tous réunis / Ton amoureux heureux de te voir heureuse. / Voilà, rien de plus facile que cela./ Revoir Jo avec plaisir et rencontrer son Rudy / Celui qui arrivait à 22h30 en mage noir, nous révélant son côté sombre. /  La grosse bouffée d’amusement et de rires. / La vie, encore. Et plus que tout. / Des princesses qui prennent la plume et le micro pour un « Mel, elle d’après Elles » façon « moi après mois ». / Tout ce qui a été dit, et tout ce qui sera définitivement tu.

Pour vos oreilles (au choix):

Les insatisfaits Hollydays  /  Over and over. Angela McCluskey

Les mois de : (Merci de me transmettre vos liens.)

Stephie / Unlivreunthé Sandrine  / L’Irrégulière / Laurie / Tiphanie / Martine / Marion / Claire / Emi / Eléonore /

Advertisements

21 réflexions au sujet de « Moi après mois my October »

  1. Je ne sais pas si tu te rends vraiment compte de ce que tu fais avec ce rendez-vous. Quelque chose qui se situerait entre un festin de mots et une envolée de notre imagination qui tenterait de reconstituer les pièces de ton puzzle.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s